Entre désir de nature et peur de l’abandon : quelles attentes paysagères après l’arasement des barrages hydroélectriques de la Sélune ? - Équipe Mosaïques Access content directly
Journal Articles Projets de paysage : revue scientifique sur la conception et l'aménagement de l'espace Year : 2019

Desire of Nature and Fear of Abandonment: Expectations Regarding the Landscape Following the Dismantling of the Hydroelectric Dams on the Sélune River

Entre désir de nature et peur de l’abandon : quelles attentes paysagères après l’arasement des barrages hydroélectriques de la Sélune ?

Abstract

Through the example of a project for the removal of two hydroelectric dams of 16 and 36 metres in height spanning the Sélune River, this article examines the importance of the landscape in such a project and in the discussions concerning its implementation. The removal of obstacles spanning a river leads to a major reconfiguration of river environments and landscapes. The restoration of the river ecosystems involves defining new landscapes and at the same time this process is hampered by the great variety of representations of the stakeholders and by their different profiles. The aim is to see how the variety of views regarding the landscape can be crucial in addressing resistance to the ecological restoration of watercourses. This article is based on a confrontation of the representations of landscapes by residents and users in a survey, administered as part of a participant observation process, which involved qualitative interviews, implicit proposals made by the people promoting the levelling of the dams, and the concrete landscape project proposals made by design offices. The comparison of the landscape projects presented by the experts and the expectations expressed by the inhabitants pleads in favour of finding ways of more effectively taking the landscape into account. Since dismantling such structures results in the generation of new landscapes and raises the question of choices for the development of the dewatered areas, it seems necessary to take into consideration the expectations of local populations.
À travers l’exemple d’un projet de suppression de deux barrages hydroélectriques (16 et 36 m de haut), cet article propose d’examiner la place du paysage dans la construction d’un tel projet et dans le débat qui accompagne sa mise en œuvre. La suppression d’obstacles en travers aboutit de fait à une reconfiguration importante des milieux et des paysages de la rivière. Impliquant la définition de nouveaux paysages, la mise en œuvre de la restauration de la continuité écologique des cours d’eau se heurte sur le terrain à la multiplicité des représentations de la rivière et, plus largement, de la nature des différentes parties prenantes. Il s’agit de voir en quoi la pluralité des regards portés sur le paysage peut constituer un élément crucial pour appréhender les résistances vis-à-vis de la restauration écologique des cours d’eau. Cet article s’appuie sur la confrontation des représentations paysagères des riverains et usagers enquêtés via des entretiens qualitatifs, des propositions implicites des promoteurs de l’arasement et des propositions paysagères concrètes émises par les bureaux d’études, appréhendées dans le cadre d’une démarche d’observation participante. La mise en regard des projets de paysage formulés par les experts et des attentes exprimées par les habitants amène à réfléchir aux moyens de mieux prendre en compte la dimension paysagère. Alors que l’ensemble des projets d’effacement d’ouvrages conduit à créer de nouveaux paysages et pose la question des choix pour aménager l’espace dénoyé après abaissement ou disparition du plan d’eau, il semble nécessaire de prendre en considération les attentes des populations locales.
Fichier principal
Vignette du fichier
paysage-569-1.pdf (778.4 Ko) Télécharger le fichier
Origin Publisher files allowed on an open archive
licence

Dates and versions

hal-02476147 , version 1 (21-05-2024)

Licence

Identifiers

Cite

Marie-Anne Germaine, Ludovic Drapier, Laurent Lespez, Marie-Jo Menozzi, Olivier Thomas. Entre désir de nature et peur de l’abandon : quelles attentes paysagères après l’arasement des barrages hydroélectriques de la Sélune ?. Projets de paysage : revue scientifique sur la conception et l'aménagement de l'espace, 2019, Paysages de l’eau, 20, ⟨10.4000/paysage.569⟩. ⟨hal-02476147⟩
107 View
5 Download

Altmetric

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More