Co-evolution in urban systems : growth and specialization in French “aires urbaines”, - Archive ouverte HAL Access content directly
Theses Year : 2004

Co-evolution in urban systems : growth and specialization in French “aires urbaines”,

Coévolution dans les systèmes de villes : croissance et spécialisation des aires urbaines françaises de 1950 à 2000

(1)
1
Fabien Paulus

Abstract

To which extent have the hierarchical structure and economical differentiation patterns in urban systems been affected by the economical change in developed countries since the 1950s ? This doctorate thesis aims at studying the impact on French cities of the shift from the industrial society towards the “knowledge society”, through the implementation of original tools and data.

According to the INSEE official definition of “Aires Urbaines”, the multi-secular trend of concentration of population within the urban system has continued. Regional patterns of growth in southern regions have furthermore amplified between 1950 and 2000. This indeed helps drafting specific trajectories for each city.

Changes in economical specialization in cities are assessed through multivariate analysis. These first highlight of a long-term differentiation trend, legacy of inequalities in the diffusion of innovations during the first industrial revolution. While maintaining their inherited patterns, cities adapt to economical change through co-evolution in the system. The analysis also demonstrates the reinforcement of metropolitan patterns which combine, for the first time in urban history, the size of cities and their economical specialization. Larger cities discriminate in catching up with emblematic activities from the latest innovation cycle. Such patterns might actually be the sign of a structural change.
Dans quelle mesure les mutations économiques qu'ont connues les pays développés dans la seconde moitié du XXe siècle ont-elles affecté la structure hiérarchique et la différenciation économique du système des villes ? Cette thèse met en œuvre des données et outils inédits pour étudier l'impact du passage d'une société industrielle à une « société de la connaissance » sur l'ensemble des villes françaises.

A l'aide de la définition des Aires Urbaines, proposée par l'INSEE, nous montrons que la concentration pluriséculaire de la population dans le système des villes s'est poursuivie. En outre la composante régionale de la répartition de la croissance urbaine, favorisant les villes du sud, s'est accentuée entre 1950 et 2000, si bien que des trajectoires spécifiques de villes se dessinent.

L'évolution des spécialisations économiques est par la suite appréciée à l'aide d'analyses multivariées. Celles-ci soulignent la permanence d'une différenciation ancienne des villes, trace de l'inégale diffusion des innovations de la première révolution industrielle. Les modalités d'adaptation des villes au changement économique, qui maintient une structure ancienne, traduisent la coévolution des villes dans le système. Mais nous montrons aussi l'émergence et le renforcement d'une dimension métropolitaine qui combine, pour la première fois dans l'histoire urbaine, taille des villes et spécialisation économique : les plus grandes villes se démarquent en captant préférentiellement les activités emblématiques du cycle d'innovation économique actuel. Ces résultats laissent entrevoir la possibilité d'une modification structurelle.
Fichier principal
Vignette du fichier
tel-00008053.pdf (20.23 Mo) Télécharger le fichier

Dates and versions

tel-00008053 , version 1 (13-01-2005)

Identifiers

  • HAL Id : tel-00008053 , version 1

Cite

Fabien Paulus. Coévolution dans les systèmes de villes : croissance et spécialisation des aires urbaines françaises de 1950 à 2000. Géographie. Université Panthéon-Sorbonne - Paris I, 2004. Français. ⟨NNT : ⟩. ⟨tel-00008053⟩
1404 View
2140 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More