Asteroseismology of solar type stars. Test of chemical composition and internal structure - Archive ouverte HAL Accéder directement au contenu
Thèse Année : 2008

Asteroseismology of solar type stars. Test of chemical composition and internal structure

Astérosismologie des étoiles de type solaire. Test de composition chimique et de structure interne. Applications aux étoiles centrales de système planétaire.

(1)
1

Résumé

Oscillations are observed in many solar type stars. Astérosismology is the only one way to probe the internal structure of stars. In this PhD, we are interested in the star ΙHor. Like most of exoplanet host-stars, ΙHor is metal-rich. This star belongs to the Hyades stream: it has the same kinematical characteristics as the cluster's stars.
The first part introduce the theory of stellar oscillations and their equations. In the second part, the behavior of convective cores and their impact on the oscillations frequencies are studied. The third part presents the study of ΙHor. In first time, models of ΙHor and their frequencies are computed from spectroscopic observations of three different groups of observers. In a second time, the observations with the HARPS spectrograph are discribed. Finally, we search the best model which fit these observations. We show that ΙHor was formed with the Hyades clusters. Its overmetallicity comes from the primordial cloud of the Hyades and linked clusters, and not from accretion of metal-rich material.
Des oscillations sont observées dans de nombreuses étoiles de type solaire. L'astérosismologie permet de sonder leur structure interne. Lors de ce travail nous nous sommes intéressés à l'étoile ΙHor. Comme la plupart des étoiles à planète, elle est surmétallique. Elle appartient au courant des Hyades: elle possède la même cinématique galactique que les étoiles de l'amas.
La première partie de cette étude introduit brièvement la théorie des oscillations stellaires et les équations qui y sont liées. Dans une deuxième partie, le comportement des coeurs convectifs dans les étoiles de type solaire est étudié, ainsi que leur influence sur les fréquences d'oscillation. La troisième partie présente l'étude de ΙHor. Dans un premier temps, elle est modélisée à partir des observations spectroscopiques de trois groupes d'observateurs et les fréquences de ces modèles sont calculées. Dans un deuxième temps, les observations avec le spectrographe HARPS sont décrites. Enfin est présentée la recherche du modèle de ΙHor qui ajuste au mieux les observations. Il est montré que cette étoile a été formée avec l'amas des Hyades. Sa surmétallicité provient du nuage primordial à l'origine de l'amas des Hyades et de plusieurs autres. Elle n'est pas la conséquence d'accrétion de planètes dans ses couches externes
Fichier principal
Vignette du fichier
manuscrit.pdf (3.52 Mo) Télécharger le fichier
Loading...

Dates et versions

tel-00269053 , version 1 (02-04-2008)

Identifiants

  • HAL Id : tel-00269053 , version 1

Citer

Marion Laymand. Astérosismologie des étoiles de type solaire. Test de composition chimique et de structure interne. Applications aux étoiles centrales de système planétaire.. Astrophysique [astro-ph]. Université Paul Sabatier - Toulouse III, 2008. Français. ⟨NNT : ⟩. ⟨tel-00269053⟩
113 Consultations
349 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More