Aleppean Young people face to a new food perspective. Social practices and corporal representation - Archive ouverte HAL Access content directly
Theses Year : 2009

Aleppean Young people face to a new food perspective. Social practices and corporal representation

Les jeunes d'Alep face à un nouvel horizon alimentaire. Pratiques sociales et représentations corporelles.

(1)
1

Abstract

This study concerns food habits as a reflect of the social and temporal organisation of young people in Aleppo an is based on a fundamental concept in the Arab societies : the opposition between the inside and the outside. I took a spatial approach, considering relationship between body and its environments (home, family and urbanity). I distinguished from one part familial food, inside the space of life and the food in the public space, with cookers and men from restaurants. I tried to see, from this bipolar repartition if the young people are evolving from one space to another one and in that optic if they were distancing from the familial meal. After giving definition of what means being young in the Arab society, I described the everyday life of some young people in Aleppo: their ways of being, their activities, their social relations with families and their friendships. Young people are reflecting the social changes, they are passive and active actors of it. They are at the same time under pression of the tradition in their conservative society and the slowing coming modernity, real and virtual. The anthropologist questioning of the relationship to the body, the image of the body from its own point of view and in the eyes of the other, was explored in the aleppean context.
Cette étude porte sur les modes alimentaires comme miroir de l'organisation temporelle et sociale des jeunes rencontrés en Alep et repose sur un concept fondamental des sociétés arabes : la dichotomie entre le dedans et le dehors, fil conducteur afin d'illustrer les changements du rapport à l'environnement spatial, au corps et à l'individu. J'ai distingué d'une part l'alimentation familiale dans l'espace privé, préparée par la mère de famille, et d'autre part l'alimentation dans l'espace public, celles des cuisiniers et des restaurateurs. D'après cette répartition bipolaire, j'ai cherché à voir si les jeunes évoluaient d'un espace vers l'autre, s'ils tendaient progressivement à utiliser davantage l'espace public pour se nourrir et peut être, par là même, se distancer progressivement du repas familles. Après avoir défini ce que signifie « être jeune », j'ai décrit le quotidien de certains jeunes d'Alep : leurs façons d'être, leurs activités, leurs réseaux familiaux et sociaux et leurs espaces de vie. Les jeunes sont des vecteurs des changements sociaux, acteurs et témoins des lentes transformations sociales. Ils constituent une génération tiraillée entre le poids des traditions et une modernité qui s'offre à eux de façon diluée et virtuelle. Le questionnement anthropologique de la relation au corps, de l'image du corps par autrui et par soi-même, a été exploré dans le contexte alépin..
Fichier principal
Vignette du fichier
these_sophie-anne_2009.pdf (9.09 Mo) Télécharger le fichier
Loading...

Dates and versions

tel-00417428 , version 1 (15-09-2009)

Identifiers

  • HAL Id : tel-00417428 , version 1

Cite

Sophie-Anne Sauvegrain. Les jeunes d'Alep face à un nouvel horizon alimentaire. Pratiques sociales et représentations corporelles.. Sciences de l'Homme et Société. Université de la Méditerranée - Aix-Marseille II, 2009. Français. ⟨NNT : ⟩. ⟨tel-00417428⟩
386 View
2845 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More