Towards a contextualist approach of organizational socialization tactics. The case of small firms - Archive ouverte HAL Accéder directement au contenu
Thèse Année : 2009

Towards a contextualist approach of organizational socialization tactics. The case of small firms

Vers une approche contextualisée des pratiques de socialisation organisationnelle. Le cas des petites entreprises

(1)
1

Résumé

This thesis examines the interaction between socialization practices and their organizational context. The theoretical framework Pettigrew's contextualist is mobilized and the field of small enterprises (SMEs) chosen for multiple reasons: lack of study in the field, difficulty keeping employees of PE, possibility to observe practices somewhat formalized and informal which have been little studied. Theory of SMEs's configurations (Bentabet et al., 1999) can observe the practices of socialization in organizational contexts very mixed. A case study was conducted in seven small companies, according to a qualitative methodology (interviews with managers, agents and socializing recruits) and longitudinal. Several results emerge: the construction of a contextualised model of organizational socialization practices that deepen the understanding of this concept by providing a comprehensive analysis incorporating contextual perspective, and political dynamics, the effect of different variables on the context content of socialization practices has been identified; knowledge elements which act on the socialization practices have been enriched (we call these "levers of organizational socialization"); knowledge of the content of socialization practices have been expanded (new practices identified, practical discussion of Van Maanen and Schein (1979) in the field of PE, mapping practices by "tree") and finally, the influence of certain contextual variables on the effect of some socialization practices was highlighted. Among the managerial inputs, we note that the socialization practices should be thinking in terms of context, that certain practices pose ethical issues for managers, it is useful to distinguish the role of manager - "conductor" practices - and the role of socializing agents - actor practices. Finally, it seems that the control or the formalization of all the socialization practices by the manager is hardly conceivable
Cette thèse étudie les interactions entre les pratiques de socialisation organisationnelle et leur contexte. Le cadre théorique contextualiste de Pettigrew est mobilisé et le champ des petites entreprises (PE) choisi pour de multiples raisons : absence d'étude de ce terrain dans le domaine de la socialisation organisationnelle, difficultés de maintien des salariés des PE, possibilité d'observer des pratiques peu formalisées et informelles qui ont jusqu'ici été peu étudiées. Dans ce champ, la théorie des configurations de petites entreprises (Bentabet et al., 1999) permet d'observer les pratiques de socialisation dans des contextes organisationnels très contrastés. Une étude de cas a été menée dans sept petites entreprises, suivant une méthodologie qualitative (entretiens avec les dirigeants, les agents socialisants et les recrues) et longitudinale. Plusieurs résultats apparaissent : la construction d'un modèle contextualisé des pratiques de socialisation organisationnelle qui approfondit la connaissance de ce concept en offrant un cadre global d'analyse intégrant les perspectives contextuelle, politique et dynamique ; l'effet de différentes variables de contexte sur le contenu des pratiques de socialisation a été identifié ; les connaissances des éléments sur lesquels agissent les pratiques de socialisation ont été enrichies (nous appelons ces éléments « leviers de socialisation organisationnelle ») ; les connaissances du contenu des pratiques de socialisation ont été approfondies (de nouvelles pratiques mises en évidence, discussion des pratiques de Van Maanen et Schein (1979) dans le champ des PE, schématisation des pratiques par « arbre ») ; enfin, l'influence de certaines variables de contexte sur l'effet de quelques pratiques de socialisation a été mise en évidence. Parmi les apports managériaux, on note que les pratiques de socialisation doivent être pensées au regard du contexte, que certaines pratiques posent des questions éthiques aux managers, qu'il est utile de distinguer le rôle de manager - « chef d'orchestre » des pratiques - et le rôle d'agent socialisant - acteur des pratiques. Enfin, il semble que la maîtrise ou la formalisation de l'ensemble des pratiques de socialisation par le manager soit difficilement concevable.
Fichier principal
Vignette du fichier
these_Bargues_Bourlier.pdf (2.55 Mo) Télécharger le fichier

Dates et versions

tel-00447485 , version 1 (15-01-2010)

Identifiants

  • HAL Id : tel-00447485 , version 1

Citer

Emilie Bargues-Bourlier. Vers une approche contextualisée des pratiques de socialisation organisationnelle. Le cas des petites entreprises. Gestion et management. Université de la Méditerranée - Aix-Marseille II, 2009. Français. ⟨NNT : ⟩. ⟨tel-00447485⟩
634 Consultations
3399 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More