Physiological determinants of respiratory-related evoked potentials. Application to the obstructive sleep apnea syndrome. - Archive ouverte HAL Access content directly
Theses Year : 2007

Physiological determinants of respiratory-related evoked potentials. Application to the obstructive sleep apnea syndrome.

DETERMINANTS PHYSIOLOGIQUES DES POTENTIELS EVOQUES RESPIRATOIRES - APPLICATION AU SYNDROME D'APNEES OBSTRUCTIVES DU SOMMEIL

(1)
1

Abstract

Respiratory-related evoked potentials (RREP) reflect the activity of cortical neurons in response to occlusions of the airway at the mouth during inspiration. They may provide insights into afferents pathways and cortical processes underlying suprapontine control of breathing and perception of respiratory sensations. This thesis aimed at clarifying the origin of the RREP and at assessing whether severe obstructive sleep apnea syndrome (OSAS) would be associated to changes in their characteristics, during wakefulness. The first study of this thesis showed that predominant diaphragm fatigue did not affect the RREP. The second study showed that upper airway afferents were a paramount source for the early components of the RREP. The third study showed that upper airway anesthesia did not modify the RREP. The results of the fourth study were consistent with a normal projection to the cortex of sensory inputs related to upper airway occlusion, in severe OSAS patients during wakefulness. However, these results were also consistent with an impairment of the cortical processing of these inputs. The role of this impairment in the pathogenesis of OSAS remains to be assessed. Together with other published data, the results of this thesis suggest that the sources and the determinants of the RREP may be multiple and complex. Further investigations are therefore needed before clinical applications.
Les potentiels évoqués respiratoires (PER) correspondent aux projections corticales d'afférences mises en jeu lors d'occlusions inspiratoires brèves. Ils pourraient constituer un outil d'étude des voies afférentes et des systèmes d'intégrations cérébraux impliqués dans le contrôle supra-pontique de la ventilation et dans certaines sensations respiratoires. Les travaux présentés dans cette thèse visent à caractériser les déterminants des PER et à étudier leurs éventuelles modifications au cours du syndrome d'apnées obstructives du sommeil sévère. La première étude montre que la fatigue diaphragmatique ne modifie pas les caractéristiques des PER. La deuxième étude suggère un rôle déterminant des afférences provenant des voies aériennes supérieures dans la constitution des PER. La troisième étude montre que l'anesthésie locale des voies aériennes supérieures n'affecte pas les PER. La quatrième étude révèle que la transmission au cortex cérébral d'informations relatives à l'occlusion inspiratoire des voies aériennes supérieures, est normale au cours du syndrome d'apnées obstructives du sommeil, à l'éveil. Elle met cependant en évidence l'existence d'anomalies du traitement cortical d'informations de source respiratoire. Le rôle de ces anomalies dans une éventuelle prolongation des troubles respiratoires nocturnes, reste à déterminer. Au terme de ce travail, et aux vues des différentes données de la littérature, il apparaît que les déterminants des PER sont probablement multiples et complexes. La place de cette technique en tant qu'outil d'investigation des sensations respiratoire reste à préciser.
Fichier principal
Vignette du fichier
these_Donzel_Raynaud.pdf (1.85 Mo) Télécharger le fichier
Loading...

Dates and versions

tel-00807706 , version 1 (04-04-2013)

Identifiers

  • HAL Id : tel-00807706 , version 1

Cite

Christine Donzel-Raynaud. DETERMINANTS PHYSIOLOGIQUES DES POTENTIELS EVOQUES RESPIRATOIRES - APPLICATION AU SYNDROME D'APNEES OBSTRUCTIVES DU SOMMEIL. Pneumologie et système respiratoire. Université Pierre et Marie Curie - Paris VI, 2007. Français. ⟨NNT : 2007PA066137⟩. ⟨tel-00807706⟩
256 View
532 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More