M. Gagnebin, . Fascination-de-la-laideur.-l-'en-deçà-psychanalytique-du-laid, C. Seyssel, and . Vallon, Du laid, du mal, du faux, pp.1823-1826, 1948.

L. Mme-d-'aulnoy, . Princesse-belle-etoile, P. Le, and . Chéri, 1826 Anonyme, L'Apprenti magicien. 1827 Voir l'annexe n°12 : l'onomastique. 1828 Mme d'Aulnoy, L'Oiseau bleu. 1829 Mme Durand

L. Princesse-des-prétintailles and L. , Origine de l'Occasion L'Inconstance punie ou l, Origine des cornes Les Colinettes L'Origine du lansquenet Mlle Bernard Ines de Cordoue Le Prince Rosier

. Monette, = espèce de singe : mone) Fanfreluche Roi Magot Margots (= les pies) Margot la pie Fagotin

. Achille, Mélusine (personnage évoqué) Logistille (personnage évoqué) Quinault (personnage évoqué) Urgande (personnage évoqué) Maugis (personnage évoqué) Merlin (personnage évoqué) Lirgandée

L. Princesse and L. , Aventures de Finette Nonchalante Babillarde Finette Riche-Cautèle / Riche-en-Cautèle Bel-à-voir Moult-Bénin Comte Ory

P. De and F. , Baudouin comte de Hainaut (personnage évoqué) Blondel de Nesle Princesse Sophie Ricdin-Ricdon Aimant-Joie Roi Prudhomme Rosanie

I. Corpus, Bibliographie primaire 1

C. Bernard and C. Perrault, Les deux Riquet à la Houppe mai 1696 ? janvier 1697, 1929.

. Villiers-pierre-de, Entretiens sur les contes de fées, et sur quelques autres ouvrages du temps, pour servir de préservatif contre le mauvais goût, p.1699

C. Perrault, B. Jules, and C. Perrault, conteur (du) moderne », D'un siècle à l'autre : Anciens et Modernes, XVIe colloque du C.M.R., Marseille, C.M.R, vol.17, pp.79-90, 1987.

G. Nicolas and V. Etude-sociocritique-du, Chat botté" de Charles Perrault, The French Review, vol.59, issue.5, pp.701-708, 1986.

G. Tony and . Une-allégorie-de-la-civilité, Cendrillon ou L'Art de plaire à la cour », XVIIe siècle, pp.485-499, 2000.

. Loskoutoff-yvan and . La, Surenchère enfantine autour des contes de Perrault », XVIIe siècle, n°153, janvier-mars, pp.343-350, 1986.

M. Claire-lise and . Les, Contes de Perrault, oeuvre 'moderne' », D'un siècle à l'autre : Anciens et Modernes, XVIème colloque du C.M.R., Marseille, C.M.R, vol.17, pp.91-100, 1987.

M. Claire-lise, « Perrault à travers la critique depuis 1960, Bibliographie annotée », PFSCL, vol.17, issue.47, 1989.

M. Eric, il n'y a que des interprétations : lecture du Petit Chaperon Rouge, pp.37-489, 1992.

P. Nathalie, Il était une fois un bûcheron et une bûcheronne qui avaient sept enfants [?]" ou des fratries dans les contes de fées des Grimm et de Perrault », Fratries : Frères et soeurs dans la littérature et les arts de l'antiquité à nos jours, pp.387-396, 2003.

S. Jean-paul and «. , C'est votre fille le petit chaperon rouge". Les noms propres dans les contes de Perrault, Il était une fois l'interdisciplinarité. Approches discursives des Contes de Perrault, 2010.

L. Soriano-marc, . Contes, and . Perrault, Culture savante et traditions populaires, 1968.

V. Vallantin-catherine and . Barbe-bleue, Le dit, l'écrit, le représenté (XVIIIe- XIXe siècles), Romantisme, vol.78, pp.75-89, 1992.

V. Vallantin-catherine and «. L. , Invention d'un public enfantin au XVIIIe siècle : entre famille et école, les éditions des contes de Perrault », Revue Française d'Histoire du Livre, pp.82-83

Z. Roger and «. Public, Public d'adultes ? Les contes de Charles Perrault, Thèmes et genres littéraires aux XVIIème et XVIIIème siècles : mélanges en l'honneur de Jacques Truchet, pp.185-187, 1992.

Z. Roger and «. Les, Contes de Perrault et leurs voix merveilleuses », Les Emerveillements de la raison, 1997.

B. Mme-d-'aulnoy, «. Jacques, and . Madame, Aulnoy dans la tradition du conte de fées », Tricentenaire Charles Perrault. Les grands contes du XVIIe siècle et leur fortune littéraire, pp.125-133, 1998.

D. Anne and . Ecriture, féminine et dénégation de l'autorité : les contes de fées de Madame d'Aulnoy et leurs récits-cadres », Auteur, autorité sous l'Ancien Régime, Revue des Sciences Humaines, pp.111-126, 1995.

H. Philippe and . Tricentenaire, des Contes des fées de Madame d'Aulnoy », Tricentenaire Charles Perrault : Les grands contes du XVIIe siècle et leur fortune littéraire, pp.135-141, 1998.

H. Philippe, . Mots, and . Choses-dans-les-contes-de-madame-d-'aulnoy, Le conte en ses paroles. La figuration de l'oralité dans le conte merveilleux du Classicisme aux Lumières, pp.331-344, 2007.

J. Nadine and N. Du-conte-féminin, Mots et merveilles : Les Contes de fées de Madame d'Aulnoy, 2002.

J. Laurence and M. D. , Aulnoy ou la fée des contes, 1989.

M. Jean and M. D. , Aulnoy et le rire des fées. Essai sur la subversion féerique et le merveilleux comique sous l'Ancien régime, 2001.

. Slater-maya and . Les, animaux parlants dans Les Contes des Fées de Madame d'Aulnoy », Tricentenaire Charles Perrault. Les grands contes du XVIIe siècle et leur fortune littéraire, pp.157-164, 1998.

T. Marie-agnès, Les Contes de fées de madame d'Aulnoy : une écriture de subversion, Thèse Nouveau Régime de Littérature française, 1994.

T. Marie-agnès and «. L. , Influence de la pastorale dans les Contes de Madame d'Aulnoy », Tricentenaire Charles Perrault : Les grands contes du XVIIe siècle et leur fortune littéraire, pp.165-180, 1998.

T. Marie-agnès, Les contes de fées de Mme d'Aulnoy : une écriture de subversion, 1999.

. Welch-marcelle-maistre and . Les, Jeux de l'écriture dans les contes de fées de Madame d'Aulnoy », Romanische Forschungen, pp.75-80, 1989.

Z. Margarete and «. , Il le croqua comme un poulet': Discours alimentaire chez Madame d'Aulnoy, pp.537-555, 1994.

A. Auteurs, B. Dominique, and «. L. , éducation selon Fénelon, ou l'enfant et le pédagogue à l'épreuve du rire et de la gaîté, Littératures Classiques, pp.215-225, 1991.

L. Marie-agnès, L. Contes-de-mlle-de, and . Force, Un nouvel art du récit féerique à travers un exemple privilégié, pp.53-573, 2000.

B. Jacques, Le Conte merveilleux français de 1690 à 1790 : cent ans de féerie et de poésie ignorées de l'histoire littéraire, 1975.

«. Barchilon-jacques, Aspects de la fiction et de la vraisemblance à travers romans et contes merveilleux, pp.13-24, 1977.

B. Jean, Les Contes et leurs fantasmes, 1983.

. Belmont-nicole and . Poétique-du-conte, Essai sur le conte de tradition orale, 1999.

B. Bruno, Psychanalyse des contes de fées, T. Carlier (trad, 1976.

. Bouvier-Émile and . La, Croyance au merveilleux à l'époque classique », Mélanges d'histoire littéraire offerts, 1951.

C. Noémie and L. , écriture de l'enchantement : magie et magiciens dans la littérature française du XVIIe siècle, 2004.

D. Anne, « Les premiers recueils de contes de fées », Féeries, n°1, pp.27-48, 2004.

D. Victor, Du Merveilleux dans la littérature française sous le règne de Louis XIV, [1891], 1968.

D. Paul, Le Conte populaire français : catalogue raisonné des versions de France, édition en un volume reprenant les quatre tomes publiés entre, 1964.

D. Scanno and T. , La mode des contes de fées de 1690 à 1705, 1968.

D. Scanno and T. , Les contes de fées à l'époque classique, pp.1680-1715, 1975.

F. Christine, Merveilles et topique merveilleuse dans les romans médiévaux, 2003.

F. Von, La femme dans les contes de fées, 1992.

F. Von, La voie de l'individuation dans les contes de fées, 2001.

G. Aurélia, Fables, mythes, contes : l'esthétique de la fable et du fabuleux, pp.1660-1724, 1996.

G. Tony and . Une-allégorie-de-la-civilité, Cendrillon ou l'art de plaire à la cour », XVIIe siècle, pp.485-499, 2000.

H. Ute and A. Jean-michel, Textualité et intertextualité des contes, 2010.

J. George, «. Au-siècle-de-propp, and . Soriano, Bettelheim : les Contes de Perrault, encore et toujours de la littérature, Recherches sur le conte merveilleux, Georges Jacques (dir.), Recherches sur le conte merveilleux, pp.7-55, 1981.

J. Nadine, Amour, ne nous abandonne point' : La représentation de l'amour dans les contes de fées féminins du Grand Siècle », Tricentenaire Charles Perrault : Les grands contes du XVIIe siècle et leur fortune littéraire, pp.213-234, 1998.

L. Loskoutoff-yvan, . Sainte, and . La-fée, dévotion à l'enfant Jésus et mode des contes merveilleux à la fin du règne de Louis XIV, 1987.

M. Bernard and . Le-chocolat, Le statut de la mythologie dans les contes de fées », Cahiers de littérature du XVIIème siècle, pp.95-146, 1980.

M. Catherine, Pouvoir et subversion féminine Les contes de fées à l'époque classique en France, 1991.

M. Catherine and . Les, Contes de fées de la fin du dix-septième siècle et la problématique de la morale, pp.125-129, 1994.

M. Gilbert and . Denis, Les mots du merveilleux et du fantastique, 2003.

P. Vladimir, Morphologie du conte et Les transformations du conte merveilleux, suivi de Les transformations des contes merveilleux, L'Étude structurale et typologique du conte d'E, 1970.

R. Sophie, Tradition précieuse et représentation du féminin dans les contes de fées de Charles Perrault à Mme Leprince de Beaumont, Thèse de Littérature française, 1999.

R. Raymonde, Le Conte de fées littéraire en France de la fin du XVIIème à la fin du XVIIIème siècle, 1982.

R. Raymonde and «. L. , insertion des contes merveilleux dans les récits-cadres », Féeries, n°1, pp.73-91, 2004.

S. Lewis and «. Entre, oral : la réception des contes de fées « classiques », Le conte en ses paroles, La figuration de l'oralité dans le conte merveilleux du Classicisme aux Lumières, pp.21-33, 2007.

S. Jean-paul, « La parodie dans les contes de fées (1693-1713) : une loi du genre ?, pp.541-552, 1987.

S. Marie-elisabeth, Un épisode littéraire de la fin du XVIIe siècle. La mode des contes de fées (1685-1700), 1928.

V. Gabrielle, Figures de la conteuse dans les contes de fées féminins, XVIIème siècle, 1993.

V. Gabrielle and . Grimoire, miroir : Le livre dans les contes de fées littéraires », L'épreuve du lecteur : livres lectures dans le roman d'ancien régime, Actes du VIIIe colloque de la Société d'analyse de la topique romanesque, pp.129-139, 1994.

V. Vinvent and . Le, dire qui décrit : paroles d'ogres », Le conte en ses paroles, La figuration de l'oralité dans le conte merveilleux du Classicisme aux Lumières, pp.345-356, 2007.

Z. Roger and «. , Siècle de rêve ou siècle de fait ? Remarques sur un concept classique, XVIIe siècle, pp.65-70, 1994.

B. René and L. R. Française, où pour principale argumentation l'on trouve les secrets de notre langue, p.1665

B. Dominique, Doutes sur la langue françoise proposez à Messieurs de l'Académie Françoise par un gentilhomme de province, 1972.

B. Dominique, Remarques nouvelles sur la langue françoise, 1973.

B. Dominique, Suite des Remarques Nouvelles sur la langue françoise, 1973.

F. Antoine and D. Universel, contenant generalement tous les mots français tant vieux que modernes, & les termes de toutes les sciences et des arts, 1984.

M. Chevalier-de, OEuvres Complètes : les discours (Des agréments, de l'esprit, de la conversation), 1930.

M. De-bellegarde-jean-baptiste, Lettres curieuses de littérature et de morale, p.1702

. Vaugelas-claude-favre-de, Remarques sur la langue françoise utiles à ceux qui veulent bien parler et bien escrire, p.1647

. Vaugelas-claude-favre-de, Nouvelles remarques de M. Vaugelas sur la langue française. Ouvrage posthume, 1972.

P. Bibliographie-secondaire-les-verbes-modaux and . Dendale, Johan van der Auwera (dir.), Cahiers Chronos, n°8, 2001.

. Stylistique-de-l-'archaïsme, Colloque de Cerisy, Laure Himy-Piéri et Stéphane Macé, 2010.

A. Michel and «. , Pour une théorie des textes poly-isotopiques », Langages, n° 31, septembre 1973, pp.53-63

A. John, How to do things with words, [1962], Quand dire c'est Faire, tr. fr, 1970.

B. Paul, « Quelques faits d'écriture dans la poésie biblique, pp.127-138, 1973.

B. Ferdinand, Histoire de la langue française des origines à 1900, tome IV : La langue classique (1660-1715, Première partie, 1913.

B. Ferdinand, Histoire de la langue française des origines à 1900, tome IV : La langue classique (1660-1715), Deuxième partie, 1924.

P. Emmanuel, Pour une pragmatique du personnage », Le personnage en question, IVe colloque du SEL, pp.33-44, 1984.

C. Joseph, Sémiotique narrative et discursive : méthodologie et applications, 1993.

F. Madeleine and L. Répétition, Étude linguistique et rhétorique, 1985.

G. Gabriel-henri, Rhétorique française à l'usage des jeunes demoiselles : avec des exemples, p.1823

L. Gardiner-alain and . De-langage, Aux sources de la pragmatique, 1989.

G. Gilles and G. , « A quoi servent les noms propres ? », Langages, n°66, pp.21-36, 1982.

. Greimas-algirdas-julien, Sémantique structurale : recherche de méthode, 1966.

K. Catherine, Les actes de langage dans le discours, Théorie et fonctionnement, pp.5-8, 2008.

K. Varga and A. , « Pour une définition de la nouvelle à l'époque classique », CAIEF, n°18, pp.53-65, 1966.

K. Jean-marie, « Le concept d'isotopie en sémantique et en sémiologie littéraire », Le français moderne, pp.285-290, 1973.

L. Isabelle, Archaïsmes et néologismes : la réconciliation des Anciens et des Modernes ? », Louise Godard de Donville (dir.), D'un siècle à l'autre, Anciens et Modernes, Actes du XVIe colloque du C.M.R, vol.17, pp.193-207, 1986.

L. Guern and M. , « La répétition chez les théoriciens de la seconde moitié du XVIIe siècle », XVIIe siècle, pp.269-278, 1986.

M. Stéphane and «. L. , emphase : un point de rencontre entre rhétorique, syntaxe et stylistique, Mathilde Levesque, Olivier Pédeflous (dir.), L'Emphase, copia ou brevitas, pp.21-35, 2010.

M. Bernard and . Le-puzzle-du-nom, Tentative d'inventaire de quelques-unes des choses qui ont été trouvées au fil des ans à propos des noms de personnages dans La Vie mode d'emploi », 1981.

M. Dominique and L. , Analyse du discours, 1991.

M. Jean-michel, Champ de variance" et structuration lexico-sémantique en poésie, Sur le chemin des pierres de Supervielle), 1992.

M. Henri, Dictionnaire de Rhétorique et de poétique, 1981.

P. Milman and L. , Épithète traditionnelle dans Homère. Essai sur un problème de style homérique, 1928.

R. François and «. Systématique-des-isotopies, Essais de sémiotique poétique avec des études sur Apollinaire, pp.80-105, 1972.

R. François, Le développement du concept d'isotopie, Paris, Groupe de recherches sémio-linguistiques, 1981.

R. Olivier, Introduction à la rhétorique, 1991.

R. Martin and . Jean-christophe, Grammaire méthodique du français, 1997.

R. Searle-john, Les Actes de langage : essai de philosophie du langage, Hélène Pauchard (trad.), 1969.

R. Searle-john, Sens et expression, 1979.

S. Jean-luc, Un aspect de la narration stendhalienne : la qualification intensive dans le début de Lucien Leuwen, Etudes de Lettres, vol.3, pp.31-49, 1980.

S. Léo, Études de style, 1928.

V. Carl and «. , Les verbes modaux pouvoir et devoir en français », Revue Belge de Philologie et d'Histoire, pp.82-85, 2004.

B. Roland, Système de la mode, 1982.

L. Bouton-christophe and . Valéry, La physiognomonie : problèmes philosophiques d'une pseudo-science, 2005.

B. Emmanuel and . Du, les avatars classiques des Adelphes de Térence (XVIe-XVIIe siècles) », Fratries, Frères et soeurs dans la littérature et les arts de l'antiquité à nos jours, p.161, 2003.

C. Ross, Story and situation, narrative seduction and the power of fiction, 1984.

C. Roger, Lectures et lecteurs dans la France d'Ancien Régime, 1987.

C. Roger, «. Loisir, and . Sociabilité, lire à haute voix dans l'Europe moderne Littératures classiques, n°12, pp.127-147, 1990.

C. Antoine, La seconde main ou le travail de la citation, 1979.

D. Lucien and M. , Un objet esthétique à rebondissements, 2001.

D. Delphine, « Réflexions sur le 'style galant' : une théorisation floue, Littératures classiques, pp.147-158, 1996.

D. Delphine and L. Muse-galante, Poétique de la conversation dans l'oeuvre de Madeleine de Scudéry, 1997.

D. Delphine and L. Parnasse-galant, Institution d'une catégorie littéraire au XVIIème siècle, 2001.

D. Jean-pierre and «. L. , Art de la conversation au dix-septième siècle », Les Lettres Romanes, n° 3, tome XXVII, pp.215-224, 1973.

D. Hubert and . Le, masque de f(r)er(e) : réflexions sur le poncif de la fraternité cachée dans la paralittérature », Fratries : Frères et soeurs dans la littérature et les arts de l'antiquité à nos jours, pp.423-430, 2003.

D. Pierre and . La, lecture à voix haute des oeuvres littéraires au XVIIe siècle : modalités et valeurs, Littératures classiques, pp.117-125, 1990.

E. Umberto, Lector in fabula ou La coopération interprétative dans les textes narratifs, 1985.

F. Alain, La Distinction à l'âge classique. Émules et enjeux, 1992.

F. Emmanuel and . Lecture, critique et admiration à travers les exemples de Gide et Gracq, Delphine Denis et Francis Marcoin (éd.), L'Admiration, 2004.

F. Marc and . Salazar-philippe-joseph, Le Loisir lettré à l'âge classique, 1996.

G. Muriel, Fascination de la laideur. L'en-deçà psychanalytique du laid, 1994.

G. Alain, Les genres lyriques mondains (1630-1660), 1990.

G. Gérard and M. , Voyage en Cratylie, 1976.

G. Gérard, Palimpsestes : la littérature au second degré, 1982.

G. Françoise and L. , Illusion et ses procédés : de "La Princesse de Clèves" aux "Illustres françaises, 1988.

G. De-donville and L. , Signification de la mode sous Louis XIII

G. René and «. L. , association "nouvelle-petit roman" entre 1650 et 1750, pp.67-78, 1966.

G. Nathalie, Stratégies de romancières De Clélie à La Princesse de Clèves (1654- 1678), 1999.

. Grande-nathalie and . Du, réduction de la longueur et invention des formes narratives, l'exemple de Madeleine de Scudéry », XVIIe siècle, pp.263-271, 2002.

G. Charles, Production de l'intérêt romanesque, 1973.

. Hache-sophie, Le saisissement de l'âme : sublime et admiration à l'âge classique », L'admiration, Delphine Denis et Francis Marcoin (éd.), L'Admiration, 2004.

«. Philippe and ». S. Héros, Le personnage en question, Travaux de l'Université de Toulouse-le-Mirail, pp.387-397, 1983.

H. Philippe and . Beauté, sagesse et rang de naissance : la représentation des soeurs dans la littérature narrative du XIIe et du début du XIIe siècle », Fratries, Frères et soeurs dans la littérature et les arts de l'antiquité à nos jours, pp.141-150, 2003.

H. Guiomar and «. De-l, harmonie à la scission : la fraternité amoureuse dans le roman (XVIIe-XVIIIe siècles) », Fratries, Frères et soeurs dans la littérature et les arts de l'antiquité à nos jours, pp.171-180, 2003.

H. Guiomar and . La-voix-du-personnage, Réflexions sur la notion de psychologie dans le roman ancien et moderne (XVIIe-XVIIIe siècles) », La fabrique du personnage, Françoise Lavocat (éd, pp.199-212, 2007.

H. Noémi and . La, Onze études sur l'image de la femme dans la littérature française du dix-septième siècle, pp.9-27, 1978.

J. Joan-de and «. L. , écriture féminine : sexe, genre et nom d, Littératures Classiques, n° 28, pp.137-146, 1996.

J. Michel, Des mets et des mots, Banquets et propos de table à la Renaissance, 1987.

L. Jean, Les Formes brèves de la prose et le discours discontinu (XVI-XVIIe siècles), 1984.

C. Lavater-johann, Essai sur la physiognomonie, destiné à faire connoître l'homme et à le faire aimer, pp.1781-1803

L. Raymond, Etudes sur le théâtre français, 1977.

«. Lett-didier, . Genre, and . Rang-dans-la-fratrie-dans-les-exempla-de-la-fin-du-moyen-age, XIIIe-XVe siècle) », Fratries, Frères et soeurs dans la littérature et les arts de l'antiquité à nos jours, pp.151-159, 2003.

L. Maurice, La Fiction narrative en prose au XVIIème siècle Répertoire bibliographique du genre romanesque en France 1600-1700, N.R.S, 1976.

L. David and L. , Art de la fiction, 1996.

M. Stéphane and L. Perdu, La pastorale dans la poésie française de l'âge baroque, 2002.

M. Marcel and . Essai-sur-le-don, Forme et raison de l'échange dans les sociétés archaïques, L'Année sociologique, 1924.

M. Georges and . Du-roman-grec-au-roman-baroque, Un art majeur du genre narratif en France sous Louis XIII, 1982.

. Niderst-alain and . La, Bigarrure de prose et de vers dans les textes classiques », Thèmes et genres littéraires aux XVIIe et XVIIIe siècles, Mélanges en l'honneur de Jacques Truchet, pp.167-171, 1992.

N. Christine, De la figure au style : analyse de la rhétorique classique, thèse de doctorat, 1993.

N. Christine, « Le Burlesque au XVIIe siècle : une question de style, de genre ou d'auteur? », Poétiques du burlesque, pp.271-282, 1998.

N. Christine, « La figure de la description dans la théorie rhétorique classique », Pratiques, n° 109-110, pp.5-14, 2001.

N. Christine and L. , Univers du style Analyses de la rhétorique classique, p.574, 2003.

N. Christine and «. L. , admiration classique, une passion critique », Delphine Denis et Francis Marcoin (éd.), L'Admiration, pp.121-133, 2004.

N. Clauzade and C. , « Styles ou style ? L'invention du singulier dans la réflexion rhétorique classique», Littérature, n° 137, pp.55-68, 2005.

N. Christine and . Le-pouvoir-de-la-voix, Le conte en ses paroles. La figuration de l'oralité dans le conte merveilleux du Classicisme aux Lumières, pp.45-47, 2007.

N. Christine and . Qui-Était-chimène, Le personnage et ses possibles au XVIIe siècle », La fabrique du personnage, Françoise Lavocat (éd, pp.287-307, 2007.

N. Clauzade-christine and . La, raison des effets : la logique de l'argumentation dans les Contes de Perrault », Claire Badiou-Monferran (dir.), Il était une fois l'interdisciplinarité : approches discursives des Contes de Perrault, pp.141-147, 2010.

P. Bérangère and «. , Arts de parler, arts de faire, arts de plaire, La publication des normes éthiques au XVIIe siècle Littératures classiques, pp.141-154, 1999.

P. Geneviève and «. De-la-quenouille-au-fil-de-la-plume, histoire d'un féminisme à travers les contes du XVIIe siècle en France », Tricentenaire Charles Perrault. Les grands contes du XVIIe siècle et leur fortune littéraire, pp.235-243, 1998.

P. Nicole and . Le-genre, Figures du transvestisme féminin sous l'Ancien Régime. Femmes travesties : un " mauvais " genre », Clio, Histoire? femmes et sociétés, pp.21-53, 1999.

P. Jean-michel and A. Précieux, Amour galant (1654-1675) Essai sur la représentation de l'amour dans la littérature et la société mondaines, 1980.

P. Jean, «. Contes, and . Chocolat, Plaisirs de Versailles/Plaisirs d'Eaubonne », Tricentenaire Charles Perrault. Les grands contes du XVIIe siècle et leur fortune littéraire, pp.377-387, 1998.

P. De-laodicee and D. Physiognomonia, IIe siècle av, J.-C

P. Gérald and «. , Introduction à l'étude du narrataire », Poétique, n°14, pp.177-196, 1997.

R. Sophie, Fictions de présence. La narration orale dans le texte romanesque du roman antique au XXe siècle, 2000.

R. René and L. Langue-du-récit, Introduction à la narratologie énonciative, 2000.

L. Rousseau-christine, art de la répétition dans les contes de Perrault et trois contes de Mme d'Aulnoy : "Le Rameau d'or", "L'Oranger et l'abeille, Le Mouton», 1999.

. Rousseau-christine and . La, parole-fée dans les contes mondains du XVIIe siècle, Avoir voix au chapitre ou rester dans l'ombre

L. Salazar-philipe-joseph and . Culte-de-la-voix-au-xviième-siècle, Formes esthétiques de la parole à l'âge de l'imprimé, 1995.

«. Sanvee-mathieu-rené and . Gémellité, la singularité d'un destin », Fratries, Frères et soeurs dans la littérature et les arts de l'antiquité à nos jours, 2003.

S. Philippe and «. , Se tirer du commun des femmes' : la constellation précieuse, pp.313-329, 1999.

. Spica-anne-elisabeth, Savoir peindre en littérature. La description dans le roman au XVIIe siècle, 2002.

T. Tzvetan, Poétique de la prose, 1978.

V. Gabrielle and . Les, Bilan de recherches », Actes du troisième colloque de la SATOR à Fordham, pp.61-89, 1991.

Z. Roger and L. , Belles Infidèles" et la formation du goût classique : Perrot d'Ablancourt et Guez de Balzac, 1968.

«. and ». .. ???????, Annexe n°4 : les nombres hyperboliques « cent, p.493