Adapted Physical Activity for breast cancer patients : from scientific evidence to program implementation - Archive ouverte HAL Access content directly
Theses Year : 2013

Adapted Physical Activity for breast cancer patients : from scientific evidence to program implementation

L'Activité Physique Adaptée et sénologie : des preuves scientifiques à la mise en oeuvre des programmes auprès de patientes atteintes de cancer du sein

(1, 2)
1
2

Abstract

There is growing evidence for physical activity benefiting primary and secondary prevention of breast cancer, the most common cancer in women. This PhD is a collaborative work between experts in clinical care and nutrition in cancer patients (Léon Bérardcomprehensive cancer centre of Lyon) and experts in physical activity (centre for research and innovation on sport EA647). This “research-action” implemented pilot programs of adapted physical activity (APA) for breast cancer patients, concomitantly to adjuvant treatments. APA programs supplemented by dietetic counseling appear as a feasible and inexpensive way to fight against the known factors of poor prognosis, such as weight gain, metabolic risks, and also the problem of physical inactivity and sedentary lifestyles which tend to increase from the diagnosis of the disease. The results of this original research provide proofs of relevance of integrating APA programs as supportive care of cancer patients, throughout treatment and rehabilitation phase. This work shows the modalities for programming APA for this specific public, by providing professionals a range of scientific andpractical knowledge. It thus demonstrates the compatibility and direct applicability of research in the workplace.
La littérature apporte de plus en plus de preuves du bénéfice de la pratique d’une activité physique dans le cadre des préventions secondaire et tertiaire du cancer du sein, cancer le plus fréquent chez la femme. Ces travaux de thèse sont nés de la collaboration entre une équipe experte de la prise en charge clinique et de la nutrition de patients atteints de cancer (Centre de Lutte contre le Cancer Léon Bérard de Lyon) et une équipe experte de l’activité physique (Centre de Recherche et d’Innovation sur le Sport EA647). Cette approche « recherche-action » a permis d’implanter des programmes novateurs d’activité physique adaptée (APA) auprès des patientes atteintes de cancer du sein et ce, de manière concomitante aux traitements adjuvants. Les programmes d’APA complétés d’une prise en charge diététique apparaissent comme un moyen faisable et peu coûteux de lutter contre les facteurs reconnus de mauvais pronostic que sont la prise de poids, les risques métaboliques, mais aussi la problématique de l’inactivité physique et de la sédentarité qui s’installent dès le diagnostic de la maladie. Les résultats originaux de ce travail de thèse fournissent des avancées importantes pour promouvoir l’intégration de l’APA en tant que soin de support des patients atteints de cancer, tout au long des traitements et dans la phase de réhabilitation. Ces travaux permettent de fixer les modalités de prise en charge de ce public spécifique, mettant à disposition des professionnels du secteur un panel de connaissances scientifiques et pratiques. Ils démontrent ainsi la compatibilité et l’applicabilité directe de la recherche en milieu professionnel.
Fichier principal
Vignette du fichier
These_Aude-Marie_Foucaut_10_decembre_2013.pdf (8.79 Mo) Télécharger le fichier

Dates and versions

tel-01127608 , version 2 (13-01-2014)
tel-01127608 , version 1 (07-03-2015)

Identifiers

  • HAL Id : tel-01127608 , version 2

Cite

Aude-Marie Foucaut. L'Activité Physique Adaptée et sénologie : des preuves scientifiques à la mise en oeuvre des programmes auprès de patientes atteintes de cancer du sein. Cancer. Université Claude Bernard - Lyon I, 2013. Français. ⟨NNT : 2013LYO10266⟩. ⟨tel-01127608v2⟩
1884 View
9519 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More