Transport de neutrinos dans les supernovas gravitationnelles - Archive ouverte HAL Access content directly
Theses Year : 2013

Transport de neutrinos dans les supernovas gravitationnelles

Neutrino transport in core collapse supernovae

(1)
1
Bruno Peres
  • Function : Author
  • PersonId : 952263

Abstract

This thesis is about numerical simulations of core collapse supernovae, with an accent on the neutrino transport problem. Neutrinos play a central role in the explosion mechanism. Their numerical implementation is difficult, because of the very detailed knowledge needed to treat their interactions, and because of the very big demand in computational power. The first part of the thesis is on the physical contect of core collapse supernovae. Then, I introduce the numerical methods used, with an accent on the ones of the code I used all along my PhD, the CoCoNuT code. The third part of the thesis is about a drastic simplification of the neutrino treatment, namely the leakage scheme. Then, I use this scheme to study black hole formation, where I show the influence of additional particles (pions and hyperons) on black hole formation. Another proposed way of dealing with the neutrinos is with the resolution of the Boltzmann equation in general relativity. The derivation of this equation is done in the fourth part of the thesis. Then, the fifth part introduces a new numerical code to solve it. I show the numerical methods used, and tests, to show that the code works well.
Les supernovas gravitationnelles sont un sujet d'étude passionnant, aussi bien par la diversité et la richesse de la physique mise en jeu que par l'émerveillement que peut exercer l'apparition d'un nouvel objet brillant dans le ciel. Les supernovas incitent les chercheurs aussi bien que les profanes au rêve et à l'imagination. Cette thèse traite des simulations numériques des supernovas gravitationnelles, et en particulier du problème du transport des neutrinos. Les neutrinos jouent un rôle crucial dans le chauffage et le refroidissement de la matière, et donc dans l'explosion d'une supernova. Leur implémentation numérique est difficile, à cause des connaissances très détaillées nécessaires pour le traitement des interactions, mais surtout à cause de la très grande exigence en temps de calcul des équations à résoudre. Après une première partie sur le contexte physique dans lequel se trouvent les supernovas gravitationnelles actuellement, je fais le point sur leur traitement numérique, avec un accent sur les méthodes numériques présentes dans le code que j'ai utilisé tout au long de ma thèse, le code CoCoNuT. Pour le traitement des neutrinos, deux pistes sont proposées. La troisième partie de cette thèse propose de fortement simplifier le traitement des neutrinos. C'est ce qui est fait dans l'implémentation du schéma de fuite, que j'ai pu par la suite utiliser pour étudier la formation de trous noirs. Dans cette optique, je montre l'influence de l'ajout de particules exotiques (pions et hypérons) sur la formation du trou noir. La présence de pions ou d'hypérons déclenche l'effondrement plus vite que dans les simulations où leur présence n'est pas prise en compte. De plus, les hypérons présentent une transition de phase, intéressante à étudier, par exemple pour la contrepartie en ondes gravitationnelles. La deuxième piste proposée pour le traitement des neutrinos est la résolution de l'équation de Boltzmann en relativité générale. La dérivation de cette équation dans le cadre de la relativité générale, et plus précisément en formalisme 3+1, fait l'objet de la quatrième partie de cette thèse. Enfin, la cinquième partie de cette thèse introduit un nouveau code de résolution numérique de l'équation de Boltzmann. Je montre d'une part les méthodes utilisées, et d'autre part des tests numériques, qui valident le bon fonctionnement du code.
Fichier principal
Vignette du fichier
bruno_peres_manuscrit_these.pdf (2.03 Mo) Télécharger le fichier
Loading...

Dates and versions

tel-00943896 , version 1 (09-02-2014)

Identifiers

  • HAL Id : tel-00943896 , version 1

Cite

Bruno Peres. Transport de neutrinos dans les supernovas gravitationnelles. Astrophysique stellaire et solaire [astro-ph.SR]. Observatoire de Paris, 2013. Français. ⟨NNT : ⟩. ⟨tel-00943896⟩
476 View
648 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More