Mapping and territorial analysis - TEL - Thèses en ligne Access content directly
Habilitation À Diriger Des Recherches Year : 2013

Mapping and territorial analysis

Cartographie et analyse territoriale

Christine Tobelem Zanin

Abstract

Mapping and Territorial analysis Part 1: Professional experience. The Geographer's journey: Maps as research and teaching object The first part of this Habilitation to conduct researches aims at presenting the academic background as Lecturer and researcher since 1990. The author explains her epistemological and pedagogical choices using the different step of designing a map as metaphor. The narrative is structured around 4 steps of the author's professional life: - Studying geography: crave for arts and geographical pathway, base maps, data - Teaching: modes of representations - Managing and collaborating: cartographic layout - Seeking out intellectual and scientific path: synthesis map or multi-scalar cartography? Part 2: Publications. Territory representations The second part of the work ambitions to render the structuring steps of the author's scientific path both the content and the working methods. Part 3: Scientific syntheses. Supporting political agendas and territorial planning The last part of the work aims at exploring from a cartographic point of view the European territorial planning management and organisation. The author outlines also some reflections to feed into the debate and the next programs. First the author explains the fact that at institutional level, maps are strongly subordinated to political purposes. 3 guidance principal are to be used in analysing institutional maps: what is in it and maybe what is not in it? And how the information is layered? Thus, technical considerations tell a lot on both the political context of the production of the map and apparent neutrality of images. The European Union and the ESPON program set a rigid institutional system imposing a strong control of maps and representations. The author argues, in a second part, for more innovation in the cartographic field. Maps are a strong means to present complex political realities. On the basis of efficiency, aesthetics, practical and conceptual innovations considerations, the author presents a new link between policy-makers and cartographers to improve the production and design of operational maps.
HDR- Christine Zanin - Cartographie et analyse territoriale- 4 décembre 2013 Le premier volume, Parcours d'une géographe : La carte, entre enseignement et objet de recherche, est consacré à la présentation de mon parcours d'enseignante-chercheure. Il présente l'ensemble de mes activités depuis mon élection, en 1990, comme maître de conférences de l'enseignement supérieur. Mon itinéraire géographique y est décrit par l'intermédiaire de l'objet emblématique du géographe, fondamental pour comprendre mes choix pédagogiques et mes bifurcations scientifiques. Comprendre les jalons d'une formation universitaire et d'un parcours d'enseignante-chercheure pour entrevoir le chemin de la cartographe-géographe que je suis devenue. J'ai choisi de décliner mon parcours en quatre tranches de vie principales : - La formation d'une jeune étudiante en géographie : rêves artistiques et parcours géographiques, fond de carte et données - La pratique de l'enseignement supérieur : modes de représentations - L'accomplissement de tâches administratives et collectives : mise en page cartographique - La recherche d'un parcours intellectuel et scientifique : carte de synthèse ou cartographie multi échelle ? Le deuxième volume, Représenter le territoire et territoires représentés, est organisé autour d'un choix de dix-neuf références permettant d'éclairer les principales étapes de mon parcours scientifique, tant en ce qui concerne le contenu que les méthodes utilisées. Quatre idées générales ont guidé l'organisation des références sélectionnées pour illustrer mes productions. Elles apparaissent comme des " points d'ancrage " facilitant la mise en cohérence d'un corpus caractéristique de l'évolution de mes centres d'intérêts et de recherche tout au long de ma carrière : Une thèse en 1989 sur la qualité de la vie : un concept à définir et évaluer ; Un cadre opérationnel de recherche : le territoire représenté et son aménagement ; Une passion : le monde des cartes et de la cartographie ; Un cadre d'application de la recherche et un enthousiasme : la pédagogie. Ces idées se superposent et s'enchevêtrent tout au long de ma carrière mais l''information géographique reste mon terrain de jeu. Mes centres d'intérêts scientifiques s'organisent autour de ce terrain qui permet de mettre en scène des scénarios d'analyse, de traitement, de représentation et de présentation de l'information. Les acteurs sont nombreux et les exigences parfois contradictoires : analyse scientifique, demande sociale, information citoyenne, décision politique, formulation d'hypothèses théoriques ou opérationnelles, communication, organisation, visualisation, etc. La question posée cherche à résoudre la question de la circulation et du rôle de l'information géographique dans ces mises en scène : comment l'utiliser comme une matière première malléable vers l'objectif affiché ? Un schéma aide à en comprendre l'essentiel et donne sa place à la boîte à outils du géographe qui devient l'élément central de mon parcours et de mes publications. Le troisième volume, La cartographie au service de l'action publique et de l'aménagement du territoire, est un texte inédit qui articule mes réflexions théoriques, en matière de cartographie et les applications développées ces dernières années. Ce volume propose une exploration cartographique au sein de l'organisation, la gestion et la planification territoriale européenne. Il apporte des éléments de réponse aux questions posées dans ce domaine mais il a aussi pour objectif de proposer des pistes de réflexion susceptibles d'alimenter des programmes de recherches futures. La première partie de ce volume, Un certain regard sur le territoire européen, fait la démonstration empirique et critique de l'influence du cadre institutionnel de la conception cartographique sur l'aspect général des images proposées. La carte est ici étroitement subordonnée à une finalité politique, mais, techniquement, elle peut s'analyser selon trois principes : ce qui s'y trouve, ce qui ne s'y trouve pas et la façon dont l'information y est hiérarchisée. Ainsi, en analysant une carte du point de vue technique, on peut apprendre beaucoup de choses sur le contexte politique de production et sur ce qui se cache derrière la neutralité apparente de l'image, les intentions cachées, etc. Cela est particulièrement vrai a fortiori lorsqu'il s'agit d'étudier les cartes de l'Union européenne, espace aux enjeux territoriaux complexes et conflictuels. L'innovation, on le verra, n'est pas toujours au rendez-vous et le cadre institutionnel d'un programme comme ESPON qui impose un fort contrôle de la carte, devient souvent synonyme de normalisation excessive des représentations et, par là même, des " visions " stratégiques du territoire européen proposées. La deuxième partie de ce volume, A la recherche de l'innovation cartographique, entre réflexion territoriale et pouvoir, trace la voie pour le programme de recherche que je veux mener dans les prochaines années. À travers les questions d'efficacité, d'esthétisme et d'innovations pratiques et conceptuelles, je tente un chemin qui permettrait de dépasser le stade primitif du GSTN pour repenser le lien entre le décideur politique et le cartographe dans la production de cartes opérationnelles. Ce chemin est complexe mais nous verrons qu'il aboutit à une évidence que je pensais pourtant dépassée : la carte est un outil puissant, en constante mutation, innovant mais encore mal utilisé et mal compris. Notre objectif n'est pas de faire de la carte un objet neutre exempt de controverses mais, bien au contraire, celui qui assume efficacement le discours du politique (le message désiré est bien celui qui est perçu) comme celui qui donne à voir les multiples facettes d'une réalité à aménager (l'image produite aide à produire aussi bien la réflexion que le discours) et qui permet la discussion à partir d'images bien construites. Cette partie est également l'occasion d'afficher mon projet de recherche cartographique que je veux centrer sur l'action pour l'aménagement du territoire : trouver des solutions opérationnelles pour traiter une information géographique diversifiée et toujours plus abondante, se rattacher au questionnement sur les politiques territoriales, aborder le processus d'échanges entre concepteur et utilisateur de cartes, tout en travaillant la mise en scène.
Fichier principal
Vignette du fichier
HDR2013_CZanin.pdf (50.51 Mo) Télécharger le fichier
Loading...

Dates and versions

tel-00965239 , version 1 (27-03-2014)

Identifiers

  • HAL Id : tel-00965239 , version 1

Cite

Christine Tobelem Zanin. Mapping and territorial analysis. Géographie. Université Paris-Diderot - Paris VII, 2013. ⟨tel-00965239⟩
738 View
3974 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More