A history of the techniques of the military shipyard of Lorient in the second half of the twentieth century : the new Constructions - Archive ouverte HAL Access content directly
Theses Year : 2015

A history of the techniques of the military shipyard of Lorient in the second half of the twentieth century : the new Constructions

Une histoire des techniques de l'arsenal de la Marine de Lorient dans la seconde moitié du XX e siècle : les Constructions neuves

(1, 2)
1
2

Abstract

During the second half of the twentieth century some large shipyards have meet new challenge. In the lineage with these large establishments, the military shipyard of Lorient which goes out of five difficult years is betting on welded prefabrication. It restarts its industrial potential and tries to construction process that expanded gradually to the post-war ships. These first challenges bring others: those taken by decision-makers to modernize its equipments and its industrial installations. To describe these changes of method, we develop the modeling of large complex technical systems for reverse engineering of former industrial sites. Thus, we can replace in the footsteps of those who have designed, developed, designed and improved systems. Highlighting the “essential steps” identified in the life cycle of the project, we adapt IDEF0 to our stakes. In our study, Industrial engineering is a “tool” to enrich the understanding and the explanation of a manufacturing site. Nevertheless, while some are of real success, others, on the contrary, will eventually be abandoned. To overcome obstacles and succeed challenges, the military shipyard of Lorient is not alone. It may rely on networks of partners: military shipyard of Brest and Cherbourg, Technical Service shipbuilding of Paris of Paris, suppliers, etc. Materialized through exchanges of views, those networks promote the creation of collective knowledge.
Au cours de la seconde moitié du XXe siècle de grands chantiers de construction navale relèvent de nouveaux défis. Dans la lignée de ces grands établissements, l’arsenal qui sort de cinq années difficiles fait le pari de la préfabrication soudée. Il relance son potentiel industriel et s’essaie au procédé de construction qu’il étend peu à peu aux navires d’après-guerre. Pour décrire ces changements de méthode, nous développons l’utilisation de la modélisation de systèmes techniques complexes pour la rétro-conception de sites industriels anciens. Ainsi, nous pouvons nous replacer dans les traces des personnes qui ont conçu, développé, pensé et amélioré les systèmes. Mettant en évidence les « phases essentielles » repérées dans le cycle de vie du projet, nous adaptons IDEF0 à nos enjeux. Dans notre thèse, le Génie industriel est un « outil » pour enrichir la compréhension et l’explication d’un site manufacturier. Ces premiers défis d’après-guerre en entraînent d’autres : ceux pris par les décideurs qui s’engagent à moderniser les installations et les équipements industriels des Constructions neuves de l’arsenal. Pourtant, si certains projets sont de véritables succès, d’autres, au contraire, finiront par être abandonnés. Pour surmonter les obstacles et réussir les défis, l’arsenal n’est pas seul. Il peut compter sur ses réseaux de partenaires : arsenaux de Brest et de Cherbourg, Service Technique des constructions navales de Paris, fournisseurs, etc. Matérialisé par des échanges de vues, ces réseaux favorisent la création de connaissances collectives.
Fichier principal
Vignette du fichier
une histoire des techniques.pdf (11.47 Mo) Télécharger le fichier
Loading...

Dates and versions

tel-01218228 , version 1 (20-10-2015)

Identifiers

  • HAL Id : tel-01218228 , version 1

Cite

Fabrice Le Pavic. Une histoire des techniques de l'arsenal de la Marine de Lorient dans la seconde moitié du XX e siècle : les Constructions neuves. Histoire, Philosophie et Sociologie des sciences. Université de Nantes, 2015. Français. ⟨NNT : ⟩. ⟨tel-01218228⟩
499 View
4455 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More