. Ambroise-bruno and . Bertrand, Langage et politique : l'efficacité du langage en question, Consistant à « penser les conditions sociales de production et de réception des actes de langage, p.1524, 2016.

, Cette approche diversifiée marque la façon d'appréhender l'efficacité de la parole : non plus nécessairement rapportée à l'autorité du locuteur, mais modalisée selon les multiples contextes et acteurs au travers desquels elle doit trouver à s'actualiser, diffractée selon les différents niveaux d'échanges liés aux contextes d'interaction, p.13

. De-manière-générale and . Qu, illustrent les reproches adressés aux activistes d'être « agressifves », « violent·es », comme si la violence n'était pas d'abord celle de l'ordre social. Ces reproches montrent que le refus du conflit est une manière de maintenir le rapport de force existant

J. Rancière, Chroniques des temps consensuels, p.8, 2005.

. Ibid, et cherche à faire disparaître « la possibilité même d'un certain conflit : celui qui porte sur ce qu'il y a, qui prétend opposer un présent à un autre, affirmer qu'il y a plusieurs manières de décrire ce qui est visible, pensable et possible. Cette autre manière a un nom. Elle s'appelle politique. » 1646 AHMED Sara, « Les rabat-joie féministes (et autres sujets obstinés), Le consensus ne reconnaît pas d'opposition au présent, vol.10, pp.77-98, 2012.

, art de la comparaison à "faire attention au maccarthysme et à la chasse aux sorcières

A. Messieurs, . Merci-À-christian, . Jean-françois, O. 2. Olivier, P. Jean-charles et al., , 1688.

, « Les Rencontres de l'énergie 29/11/2017 -La Barbe, 2017.

. Cf, Texte de présentation du collectif : « La répétition, la redondance, les effets de miroirs et de superposition dans la mise en scène sont des idés (sic) chères à La Barbe. Elles rappellent les phénomènes de cooptation, d'auto-congratulation, de reproduction des élites qui fabriquent la domination masculine. » (« Qui sommes-nous

, « Les Barbes se tiennent droit devant ou derriere (sic) leurs victimes. La scène est silencieuse, digne, picturale. La présence des femmes à barbe, sagement disposées en ligne ou en pointillé parmi les costumes trois pièces parle d'elle-même : il fallait du poil au menton pour en être !, p.1692

, Par exemple lors de leur intervention dans un colloque pro-colonial à l'École militaire. (« Violences contre les militantes de La Barbe lors d'un colloque pro colonial à l'École militaire -La Barbe

. Bernheim-cathy, . Liliane, . Picq-françoise, and . Nadja, Mouvement de libération des femmes : textes premiers, pp.113-168, 2009.

. Dans, Starhawk fait le récit de la lutte écoféministe et antinucléaire des années, 1970.

, et analyse comment peut fonctionner un groupe de parole, quels sont ses objectifs et quelles conditions il doit créer pour fonctionner comme espace émancipateur et créateur de liens, de solidarités. (STARHAWK, Rêver l'obscur : femmes, magie et politique, op. cit., chapitres « Construire la communauté : les processus de groupe, Elle rend compte d'un certain nombre de pratiques des groupes militants, pp.181-208

M. «-depuis-le-début-du, nous étions tentées par les groupes de prise de conscience, inspirées de l'expérience Américaine, comme par une façon radicalement nouvelle de travailler à partir de nous et sur nous. » (Le Torchon brûle, p.1710

. Le, a pensé et expliqué son principe de non-mixité politique et choisie en s'appuyant sur les exemples des années 1970, et notamment sur des textes de Christine Delphy qui explique ce principe de lutte : par exemple le chapitre « Nos amis et nous » (in DELPHY Christine, L'ennemi principal, I, op. cit, pp.159-205

, Uniquement dans le sens où c'est une condition nécessaire pour qu'une certaine expérience commune puisse se produire. Surtout pas fermé dans le sens où c'est le seul groupe dans lequel on irait. Il faut absolument rester prêtes à parler avec toutes les femmes du mouvement, qui propose trois témoignages sur les groupes de parole, et dont l'un énumère les « règles de fonctionnement » des groupes : « -Petit groupe On peut discuter vraiment à sept ou huit. Pas à vingt

, En plus, il y a des groupes du MLF ne se définissant pas comme groupes de parole. Je crois qu'il faudrait arriver à ce qu'ils soient des lieux où les femmes puissent effectivement se parler, c'est-à-dire pas seulement agiter sans fin des "idées" mais fonder dans leur expérience ce qu'elles ont à dire, et aussi tirer au clair les relations qui s'établissent entre elles. Il faut pouvoir se dire en face ce qu'on se reproche sinon : ça pourrit. Et on finit par ne plus rien dire de vrai. C'est-à-dire qu'on s'écharpe "en vertu des grands Princi-i-i-pes" et qu'en fait ce sont toutes nos agressivités jamais résolues qui se manifestent, Il faudrait pouvoir arriver dans le groupe et se sentir libre de dire que le problème qui nous a poursuivie toute la semaine c'est celui de l'action politique qu'on peut ou non mener pour le Viêtnam, ou celui que nous pose une tactique actuelle du MLF

, Notre passage sur terre devrait consister à "jouer les trouble-fêtes" et non à "faire semblant d'être déjà mort 1738 ". » Pat Califia Introduction J'ai ouvert cette dernière partie en disant que si montrer que l'oppression, le sexe et la race sont des constructions sociales ne suffit pas, alors il faut mettre en oeuvre des stratégies de lutte collective, C'est en slogant qu'on devient féministe « Vivez longtemps en vous faisant remarquer

, Quel est le rôle des discours performatifs dans ce cadre ? Dans ce chapitre 1739 , je propose 1738 CALIFIA Patrick, Sexe et utopie, traduit de l'américain par Patrick Ythier, p.8, 2008.

C. Dans-ce, approfondis certaines idées présentées in GÉRARDIN-LAVERGE Mona, « "C'est en slogant qu'on devient féministe" -Hétérogénéité du genre et performativité insurrectionnelle » in Semen, Revue de sémio-linguistique des textes et des discours, , vol.44, pp.81-109, 2018.

, Enfin, je montre qu'ils peuvent constituer des « pratiques politiques de soi », permettant de mener la critique et la lutte, la contingence et les résistances déjà existantes

, Lors d'une marche de nuit organisée par le collectif « Rage de nuit » contre les violences sexistes, un slogan affirme que « c'est en slogant qu'on devient féministe 1741

, est-ce inventer des slogans, les utiliser, les répéter ? À première vue, lorsqu'on fait référence au « slogan » dans le cadre d'une mobilisation politique, on renvoie à un énoncé collectivement répété, scandé lors d'un rassemblement. Mais dans ce même cadre, le slogan peut être écrit sur des pancartes et des banderoles, tagué sur des murs ou des panneaux publicitaires, etc. Qu'est-ce qui, dans l'activité de sloguer, nous fait « devenir féministe » ? Est-ce de crier ensemble, de s'adresser aux autres, de contester l'oppression ? Mais n'est-ce pas précisément parce qu'on est déjà féministe, déjà en lutte, qu'on invente et qu'on utilise des slogans ? Ce slogan me paraît paradoxal à plusieurs égards. Il affirme que la répétition continuée, soulignée par le gérondif, de l'activité de sloguer, aurait un effet politisant sur ses locuteurices. Il suppose non seulement que les locuteurices sont affecté·es par leurs pratiques discursives, mais aussi que le féminisme est moins une opinion qu'on aurait et qui nous mettrait en lutte qu'un devenir-politique, un parcours de politisation, un processus de production et de transformation des sujet·tes (de leurs pensées, de leurs 1741 Slogan du 27 novembre 2010, cité in 40 ans de slogans féministes, op. cit., p. 225. explicitées 1750 ») et il opère un travail sur le signifiant et la matérialité langagière (rime, allitération, isosyllabisme), donc met en oeuvre la fonction poétique du langage telle qu'elle a été identifiée par Jakobson 1751 . Le rythme du slogan, les métaphores et les jeux de mots, d'après Olivier Reboul, Cet énoncé m'interpelle : déjà, la forme verbale est inédite ou au moins inhabituelle. On considère généralement le slogan comme une formule figée plutôt que comme une activité qu'on pourrait désigner par un verbe

P. Reboul, ». Sans-réplique, and . Vue, Comme nous le verrons, s'il est vrai que le slogan affirme un point de vue, il peut cependant être pris dans des phénomènes de citation, de dialogue, d'intertextualité qui lui donnent davantage de complexité. Souvent, le slogan joue sur l'implicite, ce qui participe de sa force de persuasion 1753 et, comme le montrent Micheli et Pahud dans leur propre analyse, permet de mobiliser les auditeurices de façon particulière : c'est elleux qui d'une certaine manière « achèvent » le message, donc qui sont responsables de l'association de deux termes ou deux idées 1754 . Pour illustrer ces différents critères, on peut prendre l'exemple suivant : le célèbre « FièrEs, vénères, pas prêtEs à se taire ! », est un slogan bref, dont le rythme ternaire est souligné par les rimes, et que sa forme rend facilement mémorisable. Des slogans féministes qui détournent des slogans traditionnels d'autres mouvements sociaux sont d'autant plus mémorisables qu'ils reprennent un slogan connu. Par exemple, le « Police nationale, Milice patriarcale », qui reprend le « Police nationale, Milice du capital » très connu des activistes d'extrême-gauche, est mémorisable du fait d'éléments formels, mais aussi parce qu'il s'inscrit déjà

. Ibid,

. Ibid,

. Ibid,

. Ibid, dans la mesure où il est clair que c'est un slogan de l'UDC, il se présente néanmoins comme un énoncé descriptif et gnomique, dont l'auteur·e ne serait pas particulièrement identifiable (ça pourrait être n'importe qui) et dont le point de vue est ainsi « universel ». Comme le disent très bien Micheli et Pahud, qui reprennent en cela les analyses de Reboul, ce type de formulation permet « au "je-dis" du parti de se retrancher derrière un "on-dit" doxique 1756 » : « Comme le destinataire d'un tel message n'est pas non plus précisément identifiable, pour reprendre les termes de Reboul, le slogan n'est pas "de vous à moi, § 14. politiques qu'analysent Micheli et Pahud, comme « Les Suisses votent UDC 1755 » : ce slogan a beau être « signé

, Dans une manifestation féministe, il est fréquent de voir des slogans sur des pancartes au verso desquelles est écrit le nom d'un parti, d'une association, d'une organisation. Si la signature ne signifie pas que les slogans leur appartiennent ou sont leurs créations originales, le non-anonymat est important, puisque le choix de certains slogans permet à un groupe d'affirmer une ligne politique. Et qu'en est-il pour les énoncés qui deviennent des slogans, mais qui ont un·e auteur·e bien identifié·e au départ ? Lorsque les mobilisations lycéennes et étudiantes de ces dernières années ont pris pour slogan le célèbre titre du groupe de rap PNL, « Le monde ou rien », il s'agissait à la fois d'une citation et d'un hommage (cette phrase est tout sauf anonyme, Mais n'y a-t-il pas des cas bien différents ? Par exemple, certains slogans sont signés par des associations, des groupes identifiés

, Bien plus qu'une phrase de PNL, c'était la phrase d'un mouvement, d'une génération

. Ainsi, il reprend une citation, le slogan n'est pas cette citation. PNL est l'auteur de la phrase, mais pas du slogan. Est-ce à dire que le slogan est « anonyme » ? L'idée d'anonymat, si elle rend bien compte de la rhétorique à l'oeuvre dans des slogans de partis comme celui de l'UDC, ne vaut pas toujours dans le cas des slogans de lutte, qui peuvent poser un sujet collectif d'énonciation, relativement indéfini, mais non « anonyme

. Ibid,

. Ibid,

R. Olivier and L. Slogan, , 1975.

P. Charaudeau, Le discours politique : les masques du pouvoir, vol.34, p.138, 2005.

. De-même, qui interviennent de façon critique et oppositionnelle dans une situation donnée, et où certains « ennemis » peuvent être identifiés, ils ne se présentent pas comme universels, mais comme les slogans d'un groupe particulier. Dans ces cas, l'énoncé est moins anonyme que « disponible » pour celleux qui luttent : il n'est pas tant universel qu'il n'est la propriété de personne en particulier. Par conséquent, les critères du genre « slogan » que j'ai énumérés plus haut valent pour le corpus que j'étudie, l'universalité est parfois mise en crise dans les slogans de mobilisation : dans la mesure où ce sont des slogans de lutte

«. Dans, Pour analyser l'activité de sloguer, on peut essayer de la considérer comme un acte de langage. Mais qu'est-ce qui est fait en disant, dans un slogan ? Dire que « c'est en slogant qu'on devient féministe » pourrait porter à confusion : le gérondif paraît faire du devenir féministe l'acte illocutoire du slogan. En réalité, les slogans, en disant, font des choses très différentes, sur les plans locutoire, illocutoire et perlocutoire. Le slogan n'est pas un acte de parole spécifique, Gare à vous, on vous rendra les coups, p.1759

, La classe des « exercitifs » « renvoie à l'exercice de pouvoirs, de droits ou d'influence » parmi lesquelles Austin range l'exhortation, à l'oeuvre dans le slogan que j'ai cité plus haut. des policiers qui nassent le cortège se voient répondre « Flics, violeurs, assassins ». De même en est-il des slogans d'appel et de solidarité, quand des femmes se mettent aux fenêtres en acclamant le cortège, et que l'on crie en choeur « Et la rue elle est à qui ? Elle est à nous ! » ou « Féministes en colère / On va pas se laisser faire ! ». Pour cette raison, j'ai souvent privilégié dans mon choix de slogans ceux qui ont été mobilisés dans des manifestations auxquelles j'ai moi-même participé. Mais j'ai aussi souhaité élargir mon étude à des slogans utilisés dans d'autres mouvements et à d'autres périodes, pour la plupart crées et/ou repris entre les années 1970 et aujourd'hui, lors de mobilisations féministes en France. Pour donner un aperçu de leur contexte, on peut dire qu'ils s'inscrivent dans ce qu'on a appelé les deuxième et troisième vagues du féminisme 1760 . De manière générale, la sélection des slogans repose sur mes préférences subjectives, mes choix politiques, ma situation géographique, sociale et historique et, pour la période contemporaine, les mouvements auxquels j'ai participé, Austin propose une liste des valeurs illocutoires que peuvent avoir les énoncés. Il dégage cinq classes générales, dont il se dit « loin d'être aussi content des unes que des autres ». Ce sont les « verdictifs », les « exercitifs », les « promissifs », les « comportatifs » et les « expositifs

, qui mérite qu'on la désigne par une forme verbale, on se demande encore en quoi cette activité pourrait accompagner voire produire un « devenir-féministe ». Qu'estce que cela signifie ? Comment un « devenir » peut-il être produit par une pratique discursive ? Et surtout, n'est-il pas étonnant de se centrer sur l'effet que le slogan a sur ses locuteurices ? Si cette perspective nous permet de penser son pouvoir transformateur 1761

, Prise de parole et contre-interpellation 1760

, et les différents slogans constituent différentes scènes d'interpellation et d'énonciation, par lesquelles ils contestent l'ordre social en contestant l'ordre du discours. Cet acte de contestation repose sur un sujet collectif d'énonciation qui peut être diversement configuré selon la manière dont il est dit, dont il se dit, dont il dit. Dans ces slogans, dans ces scènes d'interpellation et d'énonciation, le sujet politique du féminisme est produit performativement de diverses manières

, Nous ne nous tairons plus Comme je l'ai déjà souligné, la réduction au silence peut prendre différentes formes : empêcher certaines personnes ou certains groupes de parler, que ce soit par la contrainte, la délégitimation de leur autorité à parler

, Nous avons vu qu'elle soutenait l'imposition de catégories, de mots et de définitions, donc d'un langage prétendument commun qui est en réalité une langue dominante à prétention hégémonique. Les slogans, en tant qu'ils constituent à la fois des prises de parole et des mots de lutte, s'opposent à la fois au silence

, De très nombreux slogans dénoncent la réduction au silence et l'invisibilisation

, Par exemple le slogan « Nous ne nous tairons plus. / Nous ne nous terrons plus 1762 », dit lors d'une manifestation, constitue un moyen de ne plus se taire et de ne plus se terrer. Par l'homophonie de « se taire » et « se terrer, Ce faisant, ils disent et font ce qu'ils disent, p.1762

, Slogan du 8 mars 1975, cité in 40 ans de slogans féministes, p.62

. Il-fait-le-lien-entre-le-silence, En cela, la prise de parole est déjà une contestation de l'ordre social. Mais il peut être difficile de prendre la parole

C. Qu,

, Par exemple la chanson, joyeusement chantée, « Qui va faire la vaisselle ? / Nous on fait des manifestations ! / Qui va faire la lessive ? / Nous on fait des manifestations ! / Qui va faire le ménage ?/ Nous on fait des manifestations ! / Et le devoir conjugal ? / Nous on fait des manifestations ! / Qui va s'occuper des enfants ? / Nous on fait des manifestations ! » les slogans, certains slogans s'adressent, en plus, explicitement à un « nous ». Dans ce cas, l'instance énonciatrice peut être la même que celle qui est interpellée, ou différente. La nouveauté de la scène d'interpellation ne tient plus à ce qu'elle pose un conflit, mais plutôt une solidarité, une empathie, une unité entre celleux qui parlent et celleux à qui illes s'adressent. 2.3.2. Qui sommes-« nous, Enfin, de nombreux slogans n'explicitent pas à qui ils s'adressent, ni même qu'ils s'adressent. Dans ces cas-là, les plus courants, ou bien il n'y a pas d'interlocuteurice précis·e, et le slogan s'adresse à la société patriarcale dans son ensemble, porteuse des injonctions hétéronormatives, contre laquelle les manifestant·es sont en lutte

, Slogan du 20 novembre 1971 cité in ibid, p.44

, Il ne s'agit pas seulement de prendre la parole, mais de combattre l'idéologie de genre dominante et d'autres formes d'oppression en les mettant en lumière, en en analysant les fondements, en dénonçant leur illégitimité et en montrant que cette idéologie ne fait pas consensus. On peut dégager différents processus qui, Pratiques discursives critiques La force insurrectionnelle de certains slogans repose sur la critique qu'ils font de l'ordre social

C. Dans-ce, Par exemple, le chef de l'État (« La PMA ? Macron s'en fout / Le VIH ? Macron s'en fout / Les droits des trans ? Macron s'en fout / Pour Macron nos vies sont taboues / Alors ensemble : révoltons-nous »), le gouvernement (« Féministes et révolutionnaires / Ton gouvernement, on le foutra en l'air »), les oppresseurs (« Contre les riches, banquiers, capitalistes / C'est la riposte féministe » ou « Ni daron, ni patron / Que cesse l'exploitation ! »), la société en général (« Y'en a assez, assez, assez de cette société / Qui ne respecte pas les trans, les gouines ni les pédés »), l'oppression systémique (« Système patronal / Cis-tème patriarcal »), une situation politique précise (par exemple la fermeture des frontières et le traitement déshumanisant et très violent des migrant·es, le slogan explicite la situation ou la personne auxquelles il s'oppose

, « Répression policière / Solidarité avec les sans-papièr·es »)

, Hétérogénéité montrée, hétérogénéité constitutive du discours Je vais me concentrer ici sur les slogans qui citent l

. Qu, il se formule depuis l'espace discursif, en reconfiguration, citation et dialogue avec d'autres discours. Mais ce qu'ils mettent en évidence, ce n'est pas leur rapport à l'interdiscours en général

, Ces deux plans sont « distincts » même s'ils ne sont pas « disjoints », et peuvent « jou[er] de façon solidaire 1775 », de sorte qu'il serait aussi faux de les assimiler 1776 que de vouloir traiter l'un indépendamment de l'autre 1777 . On peut donc considérer que les slogans qui représentent l'hétérogénéité -par exemple en marquant une distance ou un conflit -font signe vers une hétérogénéité constitutive, sans pour autant qu'ils la visibilisent entièrement. Ces deux plans n'étant pas les mêmes, il est normal que montrer une forme d'hétérogénéité puisse passer sous silence l'hétérogénéité constitutive. On peut 1773 AUTHIER-REVUZ Jacqueline, « Hétérogénéité(s) énonciative(s) », in Langages, Authier-Revuz part du constat que « la "complexité énonciative" est à la mode » chez les linguistes, vol.73, p.98, 1984.

, Authier-Revuz fait référence aux théories qui ont « mis irréversiblement à mal les évidences narcissiques du sujet source et maître de son dire, p.99

, considérer selon les cas qu'elle renforce l'invisibilité de cette hétérogénéité constitutive (lorsque, par exemple, la citation distanciée du discours de l'autre produit un effet de

, Formes « marquées » d'hétérogénéité montrée

, Ce fragment « a, dans le fil du discours, un statut autre, relevant de l'autonymie 1779 ». « Une double désignation est ainsi opérée par les formes de l'hétérogénéité montrée : celle d'une place pour un fragment de statut autre dans la linéarité de la chaîne, celle d'une altérité à laquelle renvoie le fragment 1780 . » La nature de cette altérité peut être spécifiée ou non : marquée par des guillemets, par exemple, elle reste implicite. C'est ce qui a lieu dans le slogan suivant : « 1 femme, Ainsi, des slogans peuvent mettre en oeuvre ce qu'Authier-Revuz a appelé des formes « marquées » et « non marquées » d'hétérogénéité : dans les formes marquées, l'hétérogénéité d'un fragment du discours est signifiée par certains éléments linguistiques (par exemple les guillemets, qui ouvrent et ferment une citation au discours direct) ou métalinguistiques (« le terme "x 1778 " »), vol.10, p.103

. Ibid, 1781 Slogan du 10 juin 1974 cité in 40 ans de slogans féministes, p.58

A. Jacqueline, Hétérogénéité(s) énonciative(s) », art.cit, p.105

, Un des piliers de l'hétérosexisme, c'est la naturalisation du genre, de l'hétérosexualité et des rapports sociaux. C'est à ce pilier que s'attaquent, par exemple, des slogans comme « Le gène du ménage n'existe pas 1787 » ou « Je ne suis pas née ménagère, Certains slogans cherchent à déconstruire l'hétérosexisme en mettant au jour ses fondements, dont ils proposent une analyse théorique

, Cette perspective critique se déploie dans des slogans qui proposent une analyse politique d'une situation, donc cherchent à décrire autrement

, Ils ont eux aussi une portée à la fois cognitive et contestataire

, Prostituées en danger : Violence d'État ! MusulmanEs stigmatisées : Violence d'État ! Sans-papiers expulséEs : Violence d'État ! Femmes battues et violées : Violence d'État !

*. Trans and . Assassinées, Violence d'État ! Femmes contaminées : Violence d'État ! », par sa structure répétitive, sa scansion et sa « mise en scène

, et seraient produites par un désengagement de l'État : par exemple, par son absence de la sphère privée : les violences conjugales auraient lieu parce que les agresseurs ne sont pas sous l'oeil et le contrôle des appareils d'État. Contre cette 1787 Slogan du 1 er mai 2001 cité in ibid, p.189

, Slogan du 20 novembre 1971 cité in ibid, p.44

, Par la création de nouveaux mots (« héter-autorité » ; « héterrorisme 1795 »), Par la réappropriation de mots blessants ou insultants (banderole du Pink Bloc : « Salopes gratuites solidaires

, 1789 Slogan du 1 er mai 1976 cité in ibid, p.77

, Slogan du 5 mars 1977 cité in ibid, p.84

, Slogan du 7 mars 2009 cité in ibid, p.217

, Slogan de juin 1997 cité in ibid, p.166

, Slogan du 1 er mai 1976 cité in ibid, p.71

, Slogan du 25 juin 1977 cité in ibid, p.91

P. Du, Bloc : « FièrEs d'être la honte de la nation »)dissimulent ce conflit, invisibilisent le fait qu'il existe d'autres discours, d'autres significations et d'autres pratiques

, Si la critique et la déconstruction ne suffisent pas, c'est parce que nous avons aussi

, Il faut donc non seulement montrer l'illégitimité de l'oppression, mais aussi sa contingence, et non seulement sa contingence, mais notre puissance. C'est ce mouvement

, Détruisons les ministères », qui répète que les féministes sont « en colère, p.1796

, Je renvoie ici à l'analyse du détournement des discours de haine et de la réappropriation des mots blessants proposée par Butler dans Le pouvoir des mots, qui part du constat que les mots peuvent effectivement nous blesser et que nous sommes constitués dans, donc vulnérables au langage, pour comprendre la réappropriation possible des discours de haine et des mots injurieux, Cf. III, p.1

«. Consensus and ». Au-sens-proposé-par-rancière, comme machine de pouvoir et de vision, qui essaie de faire disparaître la possibilité d'un conflit sur ce qu'il y a, sur les manières de décrire, de voir et de penser le monde, p.1798, 2005.

, de sorte que "queer" signifierait soit une humiliation passée soit une affirmation présente ou future ? Ce renversement préserve-t-il, réitère-t-il l'histoire de l'abjection de ce terme, C'est la question que soulève Butler à propos du terme queer : pourquoi le conserver ? « Y a-t-il là un simple renversement d'appréciation, p.225

. Kosofsky-sedgwick-eve, Touching feeling : affect, pedagogy, performativity, Durham, 2003.

L. Le-terme-juridique-de-«-réparation-»-renvoie-;-et and . David, au redressement d'un tort infligé, notamment par la colonisation et l'esclavage. Ce concept est utilisé dans les discussions sur les pratiques de « discrimination positive » (affirmative actions) aux États-Unis. Voir par exemple : BOXILL Bernard R., « A Lockean Argument for Black Reparations, Reparations for Slavery and Jim Crow, Its Assumptions and Implications in Oxford Handbook of Philosophy and Race, vol.7, pp.63-91, 2003.

. Collectivement, Ce sont ces différentes dimensions que Gloria Anzaldúa articule très bien, dans un texte où elle met en parallèle les revendications concernant la terre et la dignité de son peuple, qu'elle relie à un besoin de valorisation et de soin : « Je m'engage à exprimer ma vision, ma sensibilité, ma perception de la revalidation des Mexicain·e·s, leur mérite, l'estime qui leur est due, leur honorabilité, leur validité, Ce jour-là, je rassemble les parties fractionnées et rejetées de la gente mexicana et je les prends dans mes bras. Todas las partes de nosotros valen 1804 . » Individuellement

, de Moraga m'intéresse particulièrement parce qu'elle met en évidence que les pratiques réparatrices et de soin n'interviennent pas seulement pour combattre l'oppression, mais aussi pour approfondir la critique en soi-même

, qu'elle s'attaque en fait aux fondements de nos existences et de nos interactions, elle peut nous rendre plus fort·es et plus heureuxses, mais aussi vulnérables. Cela implique de 1803 BACCHETTA Paola et FALQUET Jules, « Introduction » in Cahiers du CEDREF, N° 18, « Théories féministes et queers décoloniales, pp.7-40, 2011.

. Anzaldúa-gloria and . La-conscience-de-la-mestiza, Vers une nouvelle conscience, Cahiers du CEDREF, N° 18, « Théories féministes et queers décoloniales, pp.75-96, 2011.

L. Moraga-cherríe, « Préface à This Bridge Called My Back. Writings of Radical Women of Color

, Cahiers du CEDREF, N° 18, « Théories féministes et queers décoloniales, pp.57-66, 2011.

. Ibid,

, Un espace d'ouverture et de fermeture de possibles, où l'on peut inventer de nouvelles manières de dire, de faire et de se parler. Le langage est considéré comme un ensemble hétérogène de phénomènes (le lexique, la grammaire, l'ordre du discours, la conversation, etc.) traversé par des enjeux sociaux

. Mais, Comment penser tout ce qui change, tout ce qu'on change, dans et par nos pratiques discursives ? Et comment penser non seulement l'action, mais l'agitation, c'est-à-dire notre pouvoir de perturber et de transformer les structures sociales ? Pour reprendre la formule de Jeanne Favret Saada qui, dans un tout autre contexte 1823 , a éprouvé le même étonnement mêlé de fascination pour la puissance accordée au langage : « [p]ourquoi parle-t-on plutôt que de se battre et de mourir, pourquoi est-ce précisément un discours qu'on tient 1824 ? » Cette question fait écho à l'ambiguïté de l'expression « cause toujours » : dans son acception familière la plus courante, p.1823

, la parole n'est jamais un outil de communication neutre, mais toujours un pouvoir, une action, qui peut ensorceler ou désorceler : « En sorcellerie, la parole c'est la guerre. » (FAVRET-SAADA Jeanne, Les mots, la mort, les sorts, pp.25-26, 1998.

. Ibid, ce sens, elle ne vient pas seulement nommer la résistance ou l'opposition, mais l'activité par laquelle les pratiques des sujet·tes, les sujet·tes elleux-mêmes et les structures sociales sont co-constituées, p.32

, pour lui faire perdre de sa force structurante, donc déconstruire pied à pied ce qui est construit. Car l'oppression contribue à structurer notre expérience quotidienne, nos relations, nos affects, nos projections, nos corps : elle traverse et structure notre vie de part en part. L'enjeu de la lutte, c'est donc aussi de la déconstruire en nous, de s'y attaquer sur le plan vécu et intime, qu'il soit individuel, collectif ou communautaire. Cela passe par l'invention et le développement de ce que j'ai appelé des « pratiques politiques de soi ». Ces deux perspectives de lutte sont liées, puisque toutes deux partent du constat de la force structurante de l'oppression, de la force de ce qui est socialement construit et naturalisé

, donc cherché dans cette partie à articuler trois pistes de recherche : la première consiste à ne plus centrer l'analyse sur la seule oppression, mais à travailler sur les discours de lutte et les discours féministes en tant que tels qui, d'après Stéphanie Pahud et Marie-Anne Paveau

. Pahud-stéphanie and . Marie-anne, Nouvelles argumentations féministes. Données empiriques et théorisations » in Argumentation et Analyse du Discours, N° 18, 2017.

, une phénoménologie du genre ou de la race 1830 , ou qui cherchent à opérer un « tournant affectif

, Pour ma part, j'ai tenté ici d'articuler la perspective vécue et la perspective performative -précisément pour insister sur la dimension vécue de nos pratiques linguistiques

, Dans cette troisième partie, j'ai commencé par montrer le pouvoir transformateur

, Ces pratiques ont un pouvoir transformateur à plusieurs titres : d'abord, elles mettent en

, Ces pratiques sont donc des manières d'intervenir dans et sur la réalité sociale. Elles ont des conséquences sur les conventions et les conditions sociales du discours. Elles font mémoire et ouvrent un espace, social et discursif, pour les discours à venir. Elles construisent, ici et maintenant, de nouvelles communautés de pratiques où l'on peut réaliser avec succès des actes de parole, où l'on peut dire parce qu'on est écouté·e. Certaines de ces pratiques sont critiques et contestataires ; d'autres viennent « agiter le quotidien 1832 » et travailler la réalité sociale ; d'autres construisent déjà de nouveaux espaces, Parce que le langage est partagé sans l'être complètement, les pratiques conflictuelles dans le langage mettent en question la communauté linguistique, sociale et politique ellemême, et constituent déjà des manières de mettre en commun de nouvelles questions, p.1830

. Je, S. De, L. Ahmed, E. E. Gordon, and . France, un colloque a récemment été organisé qui réunissait des chercheur·es travaillant sur ces questions : « Approches phénoménologiques du genre et de la race : penser les oppressions et les résistances

. Kosofsky-sedgwick-eve, Touching feeling: affect, pedagogy, performativity, op. cit

, Expression que je reprends à Mariel Acosta (ACOSTA Mariel et CUBA Ernesto, « L'agitation du quotidien

. Ambroise-bruno and . Bertrand, Langage et politique : l'efficacité du langage en question, 2016.

;. Ambroise-bruno, . Bruno, and . Bertrand, Efficacité du discours et rapports de force : le poids incompressible de l'Institution ? Remarques sur l'efficacité du langage chez Pierre Bourdieu, 2016.

. Ambroise-bruno, Situations ordinaires de la sincérité : Une réponse d'Austin à Derrida, 2004.

. Ambroise-bruno, ». La-rationalité-de-l'efficacité-performative, I. Bourdieu, . De-la-pratique, . De-fornel-michel et al., , vol.21, pp.195-220, 2011.

. Ambroise-bruno, . La, and J. L. Du-langage-de, Austin : ce que la parole fait

P. Aristote, , 2000.

L. Aristote and . Politiques, , 2015.

L. Auroux-sylvain, , 1996.

L. Austin-john, Quand dire, c'est faire, 1991.

L. Austin-john, Écrits philosophiques, traduit de l'anglais par Lou Aubert et Anne-Lise Hacker, 1994.

L. Austin-john, Le langage de la perception, traduit de l'anglais par Paul Gochet et Bruno Ambroise, 2007.

«. Austin-john-langshaw and . Discussion, Colloque de Royaumont, 1962.

N. Bauer, How to do things with pornography?, 2015.

S. Beauvoir, L. De, . Paris, . Gallimard, and . Folio, Langage ordinaire et métaphysique : Strawson, BENOIST Jocelyn et LAUGIER Sandra (dir.), 2005.

. Benoist-jocelyn, . Sens, . In-le-langage, and . Gilles, , 2013.

J. Benoist, « Des actes de langage à l'inventaire des énoncés, Archives de Philosophie, vol.79, issue.1, pp.55-78, 2016.

. Bentouhami-hourya, Le grand théâtre du genre : identités, sexualités et féminisme en « Amérique, 2013.

M. Bessone, Sans distinction de race ? : une analyse critique du concept de race et de ses effets pratiques, 2013.

J. Butler, La vie psychique du pouvoir : l'assujettissement en théories, traduit de l'américain par Brice Matthieussent, 2002.

J. Butler, Vie précaire : les pouvoirs du deuil et de la violence après le 11 septembre, Le pouvoir des mots : politique du performatif, traduit de l'américain par Charlotte Nordmann, 2001.

T. Butler-judith, C. Dans-le-genre, P. Kraus, and L. Découverte, BUTLER Judith, Ces corps qui comptent : de la matérialité et des limites discursives du sexe, traduit de l'américain par Charlotte Nordmann, Bourdieu: a critical reader, pp.113-128, 1999.

. Butler-judith, Les femmes" en tant que sujets du féminisme, Raisons politiques, vol.12, pp.85-97, 2003.

J. Butler and . Irène, Considérer le problème plus que l'identité » in Pensées critiques, La Découverte, pp.117-130, 2009.

J. Butler, Une nouvelle Amérique encore inapprochable : de Wittgenstein à Emerson, traduit de l'américain par, 1991.

C. Stanley, Conditions nobles et ignobles : la constitution du perfectionnisme moral émersonien, traduit de l'américain par Christian Fournier et Sandra Laugier, 1993.

C. Stanley and L. Voix-de-la-raison, Wittgenstein, le scepticisme, la moralité et la tragédie, traduit de l'américain par Sandra Laugier et Nicole Balso, 1996.

C. Stanley, ;. Paris, G. Et-centre, «. Pompidou, and . Folio, La passion », traduit de l'américain par Pierre-Emmanuel Dauzat in Quelle philosophie pour le XXI e siècle ? : l'organon du nouveau siècle, pp.333-386, 2001.

. Bouveresse-jacques and . Règles, Critique, N° 579-580, « Des philosophes lisent Bourdieu, pp.573-594, 1995.

. Dardot-pierre, . Christian, and . Marx, , 2012.

J. Derrida, L'animal que donc je suis, 2006.

. Derrida-jacques, . Signature, and . Événement, Contexte » in Marges de la philosophie, pp.365-393, 1972.

. Descartes-rené, Discours de la méthode, 2016.

. Descartes-rené, Principes de la philosophie, Première partie, Bibliothèque des textes philosophiques, 2009.

P. Descola, DESCOMBES Vincent, Le complément de sujet : enquête sur le fait d'agir de soi-même, Par-delà nature et culture, Paris, Gallimard, « Bibliothèque des sciences humaines, 2004.

L. Diamond-cora and . Réaliste, Wittgenstein, la philosophie et l'esprit, traduit de l'américain par Emmanuel Halais et Jean-Yves Mondon, 2004.

L. Diamond-cora and . 'importance-d'être-humain, et autres essais de philosophie morale, 2011.

E. Dorlin, Sexe, genre et sexualités : introduction à la théorie féministe, 2008.

E. Dorlin, La matrice de la race : généalogie sexuelle et coloniale de la Nation française, 2009.

E. Dorlin, Anthologie du féminisme africain-américain, Bibliothèque du féminisme, 1975.

E. Dorlin, Sexe, race, classe : pour une épistémologie de la domination, 2009.

. Dorlin-elsa and . Eva, Penser avec Donna Haraway, 2012.

. Dorlin-elsa, . Autopsie, and . Sexe, Les Temps Modernes, pp.115-143, 2002.

. Dorlin-elsa, Performe ton genre : Performe ta race !" Repenser l'articulation entre sexisme et racisme à l'ère de la postcolonie, Genre, postcolonialisme et diversité de mouvements de femmes, VERSCHUUR Christine (dir.), pp.227-237, 2018.

. Duménil-gérard, L. Emmanuel, and . Marx, , 2009.

. Ferrarese-estelle and . Sandra, Politique des formes de vie » in Raisons politiques, vol.57, pp.5-12, 2015.

«. Fornel-michel-de and . Légitimité, Actes de la recherche en sciences sociales, vol.46, pp.31-38, 1983.

. Foucault-michel, , 1969.

. Foucault-michel, Ordre du discours : leçon inaugurale au Collège de France prononcée le 2 décembre 1970, 1990.

. Foucault-michel, Surveiller et punir : naissance de la prison, 1993.

L. Foucault-michel, . Volonté-de, and . Savoir, Histoire de la sexualité, vol.1, 1994.

(. Foucault-michel and .. ). Moi, Pierre Rivière, ayant égorgé ma mère, ma soeur et mon frère » : un cas de parricide au XIX e siècle, 1994.

. Foucault-michel, Il faut défendre la société, 1975.

L. Foucault-michel, C. Du-sujet, and F. Au-collège-de, , 1981.

. Foucault-michel and . Dits, , 1954.

. Foucault-michel, Dits et écrits, 1954-1988, tome I/II 1954-1975, 2001.

. Foucault-michel, Dits et écrits, 1954.

. Foucault-michel, Naissance de la biopolitique, 1978.

. Foucault-michel, . Nietzsche, . In-lectures-de-nietzsche, . Michel, . Henri et al., Librairie générale française, pp.102-130, 2000.

. Fox-keller-evelyn and . Histoire-d'une-trajectoire-de-recherche, De la problématique "genre et sciences" au thème "langage et sciences" », in L'invention du naturel : les sciences et la fabrication du féminin et du masculin, GARDEY Delphine et LÖWY Ilana, 2000.

. Gardey-delphine and . Cynthia, Politiques de coalition : penser et se mobiliser avec Judith Butler, 2016.

. Garrau-marie and A. Le-goff, Différences et solidarités. À propos du parcours philosophique d'Iris Marion Young, vol.46, pp.199-219, 2009.

«. Gautier-claude, La voix des sans-voix : condamnés à être parlés ? La condition du porte-parole, pp.587-598, 2015.

«. Gérardin-laverge-mona, . "c'est-en, and . Qu, on devient féministe" -Hétérogénéité du genre et performativité insurrectionnelle » in Semen, Revue de sémio-linguistique des textes et des discours, , vol.44, pp.81-109, 2018.

G. Mona, Performativité du langage et empowerment féministe, pp.93-105, 2017.

A. Gramsci, Cahiers de prison, II : Cahiers 6, 7, 8, 9, traduit de l'italien par Monique Aymard et Paolo Fulchignoni, 1983.

. Guichet-jean-luc, HACKING Ian, Entre science et réalité : la construction sociale de quoi ?, De l'animal-machine à l'âme des machines : querelles biomécaniques de l'âme, XVII e -XXI e siècle, 2001.

. Hacking-ian, Les fous voyageurs, traduit de l'anglais par Françoise Bouillot, Paris, Empêcheurs de penser en rond, 2002.

L. Hacking-ian and . Réécrite, étude sur la personnalité multiple et les sciences de la mémoire, Julie Brumberg-Chaumont et Bertrand Revol, 2006.

E. Hadot-pierre, . Spirituels, A. Paris, and . Michel, Identités et cultures : politiques des cultural studies, I, traduit de l'anglais par Christophe Jaquet, 2002.

. Hall, . Stuart, and . Signification, représentation, idéologie : Althusser et les débats poststructuralistes » in Raisons politiques, N° 48, pp.131-162, 2012.

D. Haraway, Manifeste cyborg et autres essais : sciences, fictions, féminismes, traduit de l'américain par Marie-Hélène Dumas, Charlotte Gould et Nathalie Magnan, 2007.

D. Haraway, Manifeste des espèces de compagnie : chiens, humains et autres partenaires, 2010.

. Kosofsky-sedgwick-eve, , 2008.

C. Kraus, « Naked sex in exile: on the paradox of the « sex question » in feminism and in science, NWSA Journal, vol.12, issue.3, pp.151-177, 2000.

C. Kraus, « La bicatégorisation par "sexe" à l'épreuve de la science : le cas des recherches en biologie sur la détermination du sexe chez les humains » in L'invention du naturel : les sciences et la fabrication du féminin et du masculin, GARDEY Delphine et LÖWY Ilana, Paris, Éd. des archives contemporaines, « Histoire des sciences, des techniques et de la médecine, pp.187-213, 2000.

. Kraus-cynthia and . Of, Epistemic Covetousness" in Knowledge Economies: The Notnothing of Social Constructionism, Social Epistemology: A Journal of Knowledge, vol.19, pp.339-355, 2005.

. Kraus-cynthia, R. Perrin-céline, . Séverine, . Gosselin-lucie, and . Vincent, Démédicaliser les corps, politiser les identités : convergences des luttes féministes et intersexes » in Nouvelles Questions Féministes, N° 27, « À qui appartiennent nos corps ? », pp.4-14, 2008.

C. Kraus, Diagnostiquer les foetus intersexués : quoi de neuf docteurs ? Commentaire » in Sciences sociales et santé, vol.33, pp.35-46, 2015.

. Langton-rae, Sexual solipsism: philosophical essays on pornography and objectification, 2011.

. Latour-bruno, Chasing Technology : Matrix of Materiality, Indiana Series for the Philosophy of Science, pp.27-46, 1999.

S. Laugier, Wittgenstein, métaphysique et jeux de langage, 2001.

. Laugier-sandra and . Wittgenstein, Les sens de l'usage, 2009.

. Laugier-sandra and . Christiane, Lire les « Recherches philosophiques, 2009.

A. Laugier-sandra and . Christophe, John L. Austin et la philosophie du langage ordinaire, 2011.

S. Laugier, Tous vulnérables ?: le « care », les animaux et l'environnement, 2012.

. Laugier-sandra and . Albert, Le principe démocratie : enquête sur les nouvelles formes du politique, 2014.

. Laugier-sandra and . Ce-que-le-scepticisme, , vol.65, issue.1, pp.5-23, 2010.

. Lecercle-jean-jacques, Une philosophie marxiste du langage, Presses Universitaires de France, « Actuel Marx Confrontations, 2004.

. Legrand-stéphane, Presses Universitaires de France, « Pratiques théoriques, Les normes chez Foucault, 2007.

. Marc-aurèle, M. Pensées, . Meunier, . Paris, . Flammarion et al., , 2017.

. Marx-karl and . Friedrich, Critique du programme de Gotha, 1972.

L. Marx-karl and . Capital, , 1993.

. Marx-karl, «. Friedrich, ». L'idéologie-allemande, M. Par-maximilien-rubel-in-philosophie, . Karl et al., , pp.289-394, 1994.

. Marx-karl, ;. Friedrich, . Marx-karl, . Paris, . Gallimard et al., Thèses sur Feuerbach », traduit de l'allemand par Maximilien Rubel in Philosophie, pp.232-235, 1994.

F. Nietzsche, Généalogie de la morale, traduit de l'allemand par Éric Blondel, Ole Hansen-Løve, Théo Leydenbach et Pierre Pénisson, 1996.

. Pateman-carole and . Le, , 2010.

, Phédon, traduit du grec ancien par Monique Dixaut in PLATON, OEuvres complètes, 2008.

. Platon, L. Banquet, and . Brisson, PLUMWOOD Val, Feminism and the mastery of nature, OEuvres complètes, 1993.

J. Rancière, Chroniques des temps consensuels, 2005.

J. Rancière, Et tant pis pour les gens fatigués : entretiens, 2009.

J. Rancière, RÉCANATI François, La transparence et l'énonciation : pour introduire à la pragmatique, Le maître ignorant : cinq leçons sur l'émancipation intellectuelle, pp.185-203, 1989.

L. Revel-judith, . Foucault, . Paris, . Ellipses, D. Judith et al., contrainte à l'hétérosexualité et autres essais, traduit de l'américain par Françoise Armengaud, Mamamélis et Nouvelles Questions Féministes, 2007.

. Rousseau-jean-jacques, Du contrat social, 2012.

. Rousseau-jean-jacques, Discours sur l'origine et les fondements de l'inégalité parmi les hommes, 2013.

. Rubin-gayle and J. Butler, Les grands classiques de l'érotologie moderne, 2002.

F. Strawson-peter, Logico-linguistic papers, London, Methuen, 1977, « Intention and Convention in Speech Acts

C. Travis, Problèmes et controverses », 2003. VARIKAS Eleni, « Naturalisation de la domination et pouvoir légitime dans la théorie politique classique, 2000.

L. Wittgenstein, Remarques philosophiques, traduit de l'allemand par Jacques Fauve, Paris, Gallimard, « Collection Tel, 1990.

L. Wittgenstein-ludwig, . Cahier, and . Et-le-cahier-brun, , 1996.

L. Wittgenstein, Dictées de Wittgenstein à Friedrich Waismann et pour Moritz Schlick, I : Textes inédits (années 1930), 1997.

G. Wittgenstein-ludwig and . Philosophique, , 2001.

. Wittgenstein-ludwig, . Recherches, M. Par-françoise-dastur, J. Elie, and . Gautero, Dominique Janicaud et Élisabeth Rigal, 2004.

. Wittgenstein-ludwig and . De-la-certitude, , 2006.

. Wittgenstein-ludwig, J. Fiches, É. Cometti, and . Rigal, , 2008.

. Wittig-monique, La pensée straight, 2007.

;. Abbou-julie, . Sandra, . Bailly-sophie, and . Grâce, La fin de l'ironie. Nature, sexe, féminisme et renouveau essentialiste dans les discours transhumanistes » in Pratiques et langages du genre et du sexe : déconstruire l'idéologie sexiste du binarisme, pp.145-180, 2016.

. Acosta-mariel and «. Ernesto, agitation du quotidien », traduit de l'espagnol par Sara Martinez in GLAD ! N° 4, 2018.

M. Ahearn-laura and . Agency, Journal of Linguistic Anthropology, vol.9, pp.12-15, 1999.

M. Ahearn-laura, «. Language, and . Agency, Annual Review of Anthropology, vol.30, pp.109-137, 2001.

. Arnold-aron, « Le rôle de la fréquence fondamentale et des fréquences de résonance dans la perception du genre » in TIPA. Travaux interdisciplinaires sur la parole et le langage, p.28, 2012.

. Arnold-aron, « Idéologies de genre et construction des savoirs en sciences phonétiques » in GLAD! N° 1, 2016.

. Arnold-aron and . Maria, « Comment étudier l'influence des stéréotypes de genre et de race sur la perception de la parole ? » in Langage et société, N o 152, pp.75-96, 2015.

A. Jacqueline, Hétérogénéité(s) énonciative(s)" in Langages, vol.73, pp.98-111, 1984.

P. Benveniste-Émile, T. I. De-linguistique-générale, . Paris, . Gallimard, and . Tel, , 1996.

C. Louis-jean, Linguistique et colonialisme : petit traité de glottophagie, Petite bibliothèque Payot, p.73, 2001.

. Cameron-deborah, Feminism and linguistic theory, 1985.

C. Candea-maria, . Yannick, and . Sylvia, L'Académie contre la langue française : le dossier féminisation, 2015.

. Candea-maria and . Le, BALLAST, 2017.

. Duchêne-alexandre and . Claudine, Langage, genre et sexualité, Langue et pratiques discursives, 2011.

A. Duranti, A companion to linguistic anthropology, 2006.

M. Eckert-penelope and . Sally, Language and gender, 2003.

M. Eckert-penelope and . Sally, Language and gender, 2013.

M. Eckert-penelope and . Sally, Think Practically and Look Locally: Language and Gender as Community-Based Practice, Annual Review of Anthropology, vol.21, pp.461-490, 1992.

. Fraenkel-béatrice, « Actes écrits, actes oraux : la performativité à l'épreuve de l'écriture » in Études de communication, pp.69-93, 2006.

. Greco-luca, . Lorenza, and . Patrick, Identités en interaction, 2014.

«. Greco-luca, genre et langage : différenciation et binarité dans les procédés d'appellation et décatégorisation du lien parental » in Langage, genre et sexualité, DUCHÊNE Alexandre et MOÏSE Claudine (dir, Nota Bene, « Langue et pratiques discursives, pp.145-172, 2011.

. Greco-luca, . Un, . Natacha, and . Greco-luca, la présentation de soi dans les ateliers drag kings. Enjeux interactionnels, catégoriels et politiques » in La face cachée du genre : langage et pouvoir des normes, 2012.

. Greco-luca, « Les recherches linguistiques sur le genre : un état de l'art » in Langage et société, N°148, pp.11-29, 2014.

. Greco-luca, « La performance au carrefour des arts et des sciences sociales : quelles questions pour la sociolinguistique ? » in Langage et société, N° 160-161, pp.301-317, 2017.

. Greco-luca and . Stéphanie, « Drag et performance » in Encyclopédie critique du genre. Corps, sexualité, rapports sociaux, Hors collection Sciences Humaines, pp.222-231, 2016.

. Houdebine-anne-marie, La féminisation des noms de métiers : en français et dans d'autres langues, 1998.

. Kitzinger-celia and . Heteronormativity, Action: Reproducing the Heterosexual Nuclear Family in After-hours Medical Calls » in Social Problems, vol.52, pp.477-498, 2005.

. Lakoff-robin, . Language, and . Woman's-place, Language in Society, N o 1, vol.2, pp.45-80, 1973.

. Marignier-noémie, Les matérialités discursives du sexe. La construction et la déstabilisation des évidences du genre dans les discours sur les sexes atypiques, Thèse de doctorat en Sciences du Langage, sous la direction de Luca Greco et Marie-Anne Paveau, 2016.

. Michard-claire and . Claudine, Sexisme et sciences humaines : pratique linguistique du rapport de sexage, 1982.

L. Michard-claire and . Sexe-en-linguistique, , 2001.

C. Michard, Sexe et humanité en français contemporain : La production sémantique dominante » in L'Homme, N o 153, pp.125-152, 2000.

. Micheli-raphaël and . Stéphanie, MONDADA Lorenza, « Le genre en action : la catégorisation des locuteurs comme production située des participants dans l'interaction » in Langage, genre et sexualité, DUCHÊNE Alexandre et MOÏSE Claudine (dir, Options épistémologiques et méthodologiques de l'analyse textuelle des discours : l'exemple d'un corpus de slogans politiques » in Langage et société, N o 140, pp.89-101, 2011.

. Pahud-stéphanie and . Marie-anne, Nouvelles argumentations féministes. Données empiriques et théorisations » in Argumentation et Analyse du Discours, 2017.

«. Paveau-marie-anne, . Interdiscours, and . Intertexte, Une didactique de la langue, Le manuel de FLE : discours et réalisations, Thèse de doctorat en Sciences du langage, sous la direction de Marielle Rispail et Mireille Baurens, pp.93-105, 2010.

L. Rubin-donald and . Nonlanguage, Factors Affecting Undergraduates' Judgments of Nonnative English-Speaking Teaching Assistants, Research in Higher Education, N o 4, vol.33, pp.511-531, 1992.

E. Sapir, Linguistique, traduit de l'anglais par Jean-Élie Boltanski et Nicole Soulé-Susbielles, 1968.

. Whorf-benjamin-lee, Linguistique et anthropologie, traduit de l'anglais par Claude Carme, 1969.

. Yaguello-marina, YAGUELLO Marina, Les Mots et les femmes : essai d'approche socio-linguistique de la condition féminine, 1981.

É. Féminisme, É. De-genre, and . Décoloniales,

. Amos-valerie and . Pratibha, « Challenging Imperial Feminism » in Feminist Review, vol.80, pp.44-63, 2005.

A. Andrew and . Voice, TSQ: Transgender Studies Quarterly, vol.1, pp.262-263, 2014.

. Anzaldúa-gloria and . La-conscience-de-la-mestiza, Vers une nouvelle conscience » in Cahiers du CEDREF, N° 18, « Théories féministes et queers décoloniales, pp.75-96, 2011.

. App-corinne, . Faure-fraisse-anne-marie, . Béatrice, and . Lydie, , vol.40, 1970.

;. Bacchetta-paola, . Jules, . Helena, . Kergoat-danièle, . Brahim et al., « Réflexions sur les alliances féministes transnationales » in Le sexe de la mondialisation, pp.259-274, 2010.

. Bacchetta-paola and . Co, Formations : des spatialités de résistance décoloniales chez les lesbiennes "of color" en France » in Genre, sexualité & société, 2009.

. Bard-christine, BARROWS Susanna, Miroirs déformants : réflexions sur la foule en France à la fin du XIX e siècle, traduit de l'américain par Suzanne Le Foll, Un siècle d'antiféminisme, 1990.

. Bernheim-cathy, . Liliane, . Picq-françoise, and . Nadja, Mouvement de libération des femmes : textes premiers, 2009.

. Blanchard-véronique and . David, Mauvaises filles : incorrigibles et rebelles, 2016.

. Blézat-mathilde, « Son frère il parle pas. Bricolage langagier en famille, pp.36-42, 2017.

M. Boggio-Éwanjé-Épée-félix and . Stella, Les féministes blanches et l'empire, 2012.

P. Califia, Sexe et utopie, traduit de l'américain par Patrick Ythier, 2008.

«. Castro-viveiros-de, . Les, and . Cosmologiques, Gilles Deleuze, une vie philosophique : rencontres internationales, pp.429-462, 1996.

. Cervulle-maxime, . Nelly, and . Vörös-florian, Matérialismes, culture & communication, II : Cultural studies, théories féministes et décoloniales, 2016.

. Cervulle-maxime, . Matière, and . Penser, Controverses féministes autour du matérialisme » in Cahiers du Genre, Hors Série N° 4, pp.29-52, 2016.

L. Chanson-philippe and . Nom, Une anthropologie d'une séquelle de l'esclavage aux Antilles-Guyane, Louvain, Academia-Bruylant, « Anthropologie prospective, 2008.

. Chiro-giovanna-de, « La nature comme communauté : la convergence de l'environnement et de la justice sociale » traduit de l'américain par Cyril Le Roy, pp.121-153, 2012.

. Chiro-giovanna-de, « Ramener l'écologie à la maison », traduit de l'américain par Cyril Le Roy in De l'univers clos au monde infini, HACHE Émilie (dir, Bellevaux, Dehors, pp.191-220, 2014.

. Cocteau-arthur and . Lettre, Herculine Barbin, suivie du Fils du vent (extraits choisis) » in Nouvelles Questions Féministes, N° 27, « À qui appartiennent nos corps ?, pp.16-22, 2008.

. Coffin-jean-christophe and . Sexe, L'invention du naturel : les sciences et la fabrication du féminin et du masculin, GARDEY Delphine et LÖWY Ilana, pp.1850-1890, 2000.

. Condry-john and . Sandra, Sex Differences: A Study of the Eye of the Beholder, vol.47, pp.812-819, 1976.

C. Cossée-claire, Guillaumin et les différents visages de la culture : une lecture diachronique, Matérialismes, culture & communication, II : Cultural studies, théories féministes et décoloniales, CERVULLE Maxime, QUEMENER Nelly et VÖRÖS Florian (dir.), pp.165-180, 2016.

. Delphy-christine, Nouvelles questions féministes, 2009.

. Delphy-christine, II : Penser le genre, Nouvelles questions féministes, 2001.

C. Delphy, Classer, dominer : qui sont les autres ?, 2008.
URL : https://hal.archives-ouvertes.fr/halshs-00358653

. Delphy-christine, . La, . Doit-changer-de-bord, and . Entretien,

. Dussy-dorothée, Le berceau des dominations, 2013.

. Dyer-richard and L. White, , 1997.

. Ehrenreich-barbara and . English-deirdre, Fragiles ou contagieuses : le pouvoir médical et le corps des femmes, traduit de l'américain par Marie Valera, 2012.

. Fayolle-caroline and . Des, Historique du stigmate féministe », GLAD ! N° 4, 2018.

. Federici and . Silvia, Caliban et la sorcière, Femmes, corps et accumulation primitive, 2014.

. Fournier-pierre, Présumées coupables : les grands procès faits aux femmes, Paris, l'Iconoclaste Archives nationales, 2016.

. Garbagnoli-sara and . Massimo, La croisade « anti-genre » : du Vatican aux manifs pour tous, Paris, Textuel, « Petite encyclopédie critique, 2017.

. Gardey-delphine and . Ilana, L'invention du naturel : les sciences et la fabrication du féminin et du masculin, Paris, Éd. des archives contemporaines, « Histoire des sciences, des techniques et de la médecine, 2000.

. Guha-ramachandra and «. Martinez-allier-juan, environnementaliste des riches », traduit de l'anglais par Cyril Le Roy in Écologie politique : cosmos, communautés, milieux, HACHE Émilie (dir, pp.51-65, 2012.

;. Guha-ramachandra and . Hache-Émilie, « Environnementaliste radical et préservation de la nature sauvage : une critique de la périphérie » traduit de l'anglais par Cyril Le Roy in Écologie politique : cosmos, communautés, milieux, pp.155-170, 2012.

C. Guillaumin, Sexe, race et pratique du pouvoir : l'idée de nature, 1992.

G. Vincent and «. Intersexes, ne pas avoir le droit de dire ce que l'on ne nous a pas dit que nous étions » in Nouvelles Questions Féministes, N° 27, « À qui appartiennent nos corps ?, pp.37-48, 2008.

. Hache-Émilie, Écologie politique : cosmos, communautés, milieux, 2012.

. Hache-Émilie, De l'univers clos au monde infini, 2014.

. Hache-Émilie, Reclaim : recueil de textes écoféministes, 2016.

«. Hache-Émilie, If I have a dog, my dog has a human, Penser avec Donna Haraway, pp.89-102, 2012.

. Harding-sandra, The feminist standpoint theory reader: intellectual and political controversies, 2004.

P. Hill-collins, hooks bell, Yearning: race, gender, and cultural politics, vol.14, pp.745-773, 1989.

C. Ibos, Qui gardera nos enfants ? Les nounous et les mères, 2012.

. Juteau-danielle and . Laurin-nicole, Un Métier et une vocation : le travail des religieuses au Québec, 1901.

C. Krauss, Des bonnes femmes hystériques » in Reclaim : recueil de textes écoféministes, HACHE Émilie (dir.), pp.211-238, 2016.

M. Kunert-stéphanie and . Wittig, de la matérialité du langage » in Matérialismes, culture & communication, II : Cultural studies, théories féministes et décoloniales, CERVULLE Maxime, QUEMENER Nelly et VÖRÖS Florian (dir.), pp.143-164, 2016.

C. Lamarre, « À qui appartiennent nos corps ?, Nouvelles Questions Féministes, vol.27, pp.23-29, 2008.

W. Laqueur-thomas, La fabrique du sexe : essai sur le corps et le genre en Occident, traduit de l'américain par Michel Gautier, 2013.

. Lauretis-teresa-de, Théorie queer et cultures populaires : de Foucault à Cronenberg, traduit par Sam Bourcier, 2007.

;. Lorde-audre, C. Magali, G. Calise, M. Gonik, . Hélie-lucas et al., Sister outsider: Essais et propos d'Audre Lorde, 1990.

A. Mackinnon-catharine, Ce ne sont que des mots, traduit de l'américain par Isabelle Croix et Jacqueline Lahana, 2007.

A. Mackinnon-catharine, Le féminisme irréductible : conférences sur la vie et le droit, traduit de l'américain par Catherine Albertini, Michèle Idels, Jacqueline Lahana et al, 2005.

S. Mahmood, Politique de la piété : le féminisme à l'épreuve du renouveau islamique, traduit de l'anglais par Nadia Marzouki, 2009.

P. Mathieu-nicole-claude and L. Dispute, Le genre du monde, 2014.

. Mathieu-nicole-claude, Les sexes et la "nature" chez les ethnologues et les ethnologisés » in L'invention du naturel : les sciences et la fabrication du féminin et du masculin, GARDEY Delphine et LÖWY Ilana, 2000.

J. Matsuda-mari, R. Lawrence-iii-charles, . Delgado-richard, and . Crenshaw-kimberlè, Words that wound: critical race theory, assaultive speech, and the first amendment, 1993.

L. Mernissi-fatema, . Harem, and . Occident, , 2001.

. Mohanty-chandra-talpade, Pour une épistémologie de la domination, Sous le regard de l'occident, pp.154-155, 2009.

. Money-john and A. Ehrhardt-anke, Man & woman, boy & girl: Gender identity from conception to maturity, 1972.

C. Monnet, La répartition des tâches entre les femmes et les hommes dans le travail de la conversation, 2018.

L. Moraga-cherríe and . Préface, This Bridge Called My Back. Writings of Radical Women of Color, Cahiers du CEDREF, N° 18, « Théories féministes et queers décoloniales, pp.57-66, 1981.

. Morin-flo, Encyclopédie critique du genre. Corps, sexualité, rapports sociaux, pp.54-66, 2016.

F. Muñoz-josé-esteban and . Brown, Feeling Down: Latina Affect, the Performativity of Race, and the Depressive Position » in Signs, vol.31, pp.675-688, 2006.

«. Noyé-sophie, Pour un féminisme matérialiste et queer » in Contretemps, 2014.

. Oakley-ann and . Sex, , 2015.

M. Perrot-michelle, . Margaret, «. Chantal, M. L'histoire-de, and . Perrot, Travail, genre et sociétés N° 8, pp.5-20, 2002.

G. Pheterson, Femmes en flagrant délit d'indépendance, 2010.

. Pietrucci-sophie, C. Vientiane, and . Vincent-aude, Contre les publicités sexistes, Montreuil, L'Échappée, « Pour en finir avec, 2012.

C. Planté, Sorcières et sorcelleries, Lyon, Presses Universitaires de Lyon, « Cahiers masculin-féminin, 2002.

. Prieur-cha, Penser les lieux queers : entre domination, violence et bienveillance. Étude à la lumière des milieux parisiens et montréalais, Thèse de doctorat en Géographie politique, culturelle et historique, sous la direction de Louis Dupont, 2015.

M. Raz, Médecins israéliens face au diagnostic prénatal des foetus intersexués » in Sciences sociales et santé, vol.33, pp.5-34, 2015.

, SALLEH Ariel, « Pour un écoféminisme international » in Reclaim : recueil de textes écoféministes, HACHE Émilie (dir.), pp.343-368, 2016.

R. Starhawk, obscur : femmes, magie et politique, traduit de l'américain par Morbic, 2015.

. Thomas-maud-yeuse, B. Grüsig-noomi, and . Karine, , 2015.

. Viennot-eliane, Non, le masculin ne l'emporte pas sur le féminin ! Petite histoire des résistances de la langue française, 2017.

M. Zegaï, « La mise en scène de la différence des sexes dans les jouets et leurs espaces de commercialisation, pp.35-54, 2010.

. Zeilinger-irene, Non c'est non, Petit manuel d'autodéfense à l'usage de toutes les femmes qui en ont marre de se faire emmerder sans rien dire, 2008.

, Contre le masculinisme : guide d'autodéfense intellectuelle, 2013.

L. A. Barbe and . Cinq-ans-d'activisme-féministe, , 2014.

H. Et and . Sociales,

, ARIÈS Philippe, L'enfant et la vie familiale sous l'Ancien régime, 2014.

Y. Bonnardel, La domination adulte : l'oppression des mineurs, Forge-les-Bains, Myriadis, 2015.

M. Bookchin, « Écologie sociale vs écologie profonde » traduit de l'américain par Cyril Le Roy in Écologie politique : cosmos, communautés, milieux, HACHE Émilie (dir, pp.171-181, 2012.

. Bourdieu-pierre, . Jean-claude, and . Jean-claude, Le Métier de sociologue : préalables épistémologiques, 1973.

. Bourdieu-pierre, Ce que parler veut dire, L'économie des échanges linguistiques, 1982.

. Bourdieu-pierre and . Jean-claude, La reproduction : éléments pour une théorie du système d'enseignement, 1987.

;. Bourdieu-pierre, . Paris, . Minuit, ». Le-sens-commun, and . Pierre, La noblesse d'État : grandes écoles et esprit de corps, 1992.

. Bourdieu-pierre, Méditations pascaliennes, 2003.

C. Kenneth, « The social scientist as an expert witness in civil rights, Social Problems, pp.5-10, 1953.

«. Clastres-pierre, L'Homme, tome 6 N° 2, pp.13-31, 1966.

. Despret-vinciane, « La différence comme occasion de pertinence : la question de l'animal » in Cahiers de psychologie clinique, vol.18, pp.9-28, 2002.

. Despret-vinciane, « Comprendre l'homme à partir de l'animal ? » in Pouvoirs, vol.131, pp.5-17, 2009.

«. Despret-vinciane, Non sheeping sheep » in HACHE Émilie, Écologie politique : cosmos, communautés, milieux, pp.235-250, 2012.

;. Despret-vinciane, G. Dubied-annik, . David, and J. Juliet, Frontières et hiérarchies : questions de pratiques » in Aux frontières de l'animal : mises en scène et réflexivité, vol.218, pp.19-36, 2012.

. Droit-roger-paul, Généalogie des barbares, 2007.

. Faligot-roger, La rose et l'edelweiss : ces ados qui combattaient le nazisme, Cahiers libres, 1933.

. Faure-alain and . Jacques, Union générale d'éditions, pp.10-18, 1976.

L. Favret-saada-jeanne, . Paris, . Gallimard, and . Folio, , 1998.

. Godelier-maurice, « Le sexe comme fondement ultime de l'odre social et cosmique chez les Baruya de Nouvelle-Guinée » in Sexualité et pouvoir, VERDIGLIONE Armando (dir, pp.268-306, 1976.

. Hajjat-abdellali and . Mohammed-marwan, Islamophobie, 2016.

A. Jappe, KOSELLECK Reinhart, Le futur passé : contribution à la sémantique des temps historiques, traduit de l'allemand par Jochen Hoock et Marie-Claire Hoock-Demarle, Les aventures de la marchandise : pour une nouvelle critique de la valeur, 2003.

. Morizot-baptiste, Sur la piste animale, Mondes sauvages, 2018.

S. Neill-alexander, Libres enfants de Summerhill, 1970.

. Pepperberg-irene, The Alex Studies. Cognitive & Communicative Abilities of Grey Parrots, 2002.

. Rigouste-mathieu, La domination policière : une violence industrielle, 2012.

K. Smith-kimberly, Governing animals: animal welfare and the liberal state, 2012.

C. Strum-shirley, Voyage chez les babouins, 1995.

. Vella-graziella and . Étranger-le-proche, , pp.175-183, 2006.

A. Oswald, Joyeux Bordel, Tactiques, Principes et Théories pour faire la Révolution, 2015.

. Char-rené, Feuillets d'Hypnos, Paris, Gallimard, « Folioplus classiques, 2007.

. Deligny-fernand, « Ce qui ne se voit pas » in Cahiers du cinéma, , vol.428, 1990.

. Desquesnes-naiké, « Celle qui dit non à l'ombre, Française Ega, une "bonne" écrivaine », in Z Revue itinérante d'enquête et de critique sociale, pp.44-55, 2015.

. Ega-françoise, . Lettres-À-une-noire, L. Paris, and . 'harmattan, , 1985.

I. Homère, I. Tome, I. Chants, P. , and B. Lettres, , 2009.

. Dictionnaires and . Encyclopédies,

. Dictionnaires-rey-alain and . Tristan, Dictionnaire historique de la langue française, 2006.

. Glad-!-n°, , vol.4, 2018.

, Nouvelles Questions Féministes, N° 27, « À qui appartiennent nos corps ?, 2008.

J. Klak, Revue de critique sociale et d'expériences littéraires N° 3, « Selle de ch'val, 2016.

. Labordage, Revue critique de l'agisme, 2013.

. Labordage, Revue critique de l'agisme, 2015.

. Gamin-!-zine, Doing is not making, 2012.

. Coady-ann, « La construction discursive du masculin générique : une analyse historique », communication à l'atelier de recherches linguistiques sur le genre et les sexualités

. Dayer-caroline and . Le, , 2014.

. Delphy-christine, . Genre, and . Race, La conférence a été filmée et mise en ligne, Approche juridique des injures homophobes à la lumière de théories féministes, vol.29, 2014.

. Guénif-souilamas-nacira, Fomenter la contamination de la langue française par des corps étrangers, Résister à la traduction, 2015.

S. Laugier, The Normativity of the Ordinary, 2017.

. Lausberg-sylvie, histoire des injures sexuelles : un outil d'analyse sémantique, psycho-sociologique et politique de la violence sexiste », communication au colloque « Injures sexistes et LGBT-phobes, 2014.

. Le-nan-frédérique, Aux sources de l'injure sexiste et lesbophobe » communication au colloque « Injures sexistes et LGBT-phobes, 2014.

. Moaty-dominique, communication à la journée d'étude « Genre et voix, 2011.

L. Raïd, « La provocation : une analyse en termes perlocutoires (Cavell, Emerson) », communication au colloque « Perlocutoire ! », pp.15-16, 2018.

, Université Paris 3, 10 juin 2016. PAGES INTERNET Code civil, « Usages et choix des mots dans des pratiques d'écoute militante », discussion lors de la journée d'études « Approches féministes et queer du langage, 2018.

. Page-internet-de-l'historienne-de-la-langue-eliane and . Viennot, La féminisation des noms de métiers, fonctions, grades ou titres. Mise au point de l'Académie française, 2018.

, Site du Mouvement Africain des Enfants et Jeunes Travailleurs

, Site de l'association La Voix des Enfants Actifs

«. Simone, . Sncf-»-site-de-la, and . Sncf,

L. Site and . Barbe,

. Matta-dante-ibrahim and . Peau-claire, , 2018.

». Delaporte-lucie and I. Mediapart, FILM VICTOR Renaud, vol.12, p.2007, 1975.

. Index-des-noms and . Propres,

. .. Abbou, , vol.135, p.565

. .. Acosta, , vol.566, p.680

. .. Agamben,

. .. Ahearn, , vol.449

. .. Althusser, , vol.544, p.646

, AMBROISE, vol.26, p.515

. .. Amos,

A. .. ,

. .. Anzaldúa,

. .. Ariès, , vol.135, p.468

. .. Arnold, , vol.460, p.470

. .. Auclert, , vol.128, p.139

. .. Auroux, , vol.212, p.213

. .. Authier-revuz, , vol.520, p.648

. .. Bacchetta and . .. Bard, , vol.17, p.260

. .. Bauer and . .. Benoist, , vol.125, p.551

. .. Bentouhami, , vol.22, p.386

. .. Berger, , vol.68, p.431

. .. Bessone, , vol.79, p.131

. .. Blanchard, , vol.177, p.305

. .. Blézat, , vol.127, p.243

. .. Bookchin, , vol.23, p.673

. .. Bouveresse, , vol.17, p.678

. .. Califia, , vol.255, p.256

. .. Cameron, , vol.471, p.565

. .. Castro, , vol.35, p.552

. Cervulle, , vol.18, p.547

. .. Chanson, , vol.329, p.330

. .. Chomsky, , vol.22, p.492

. .. Clark,

. .. Clastres,

. .. Coady,

. .. Cocteau, , vol.353, p.354

. .. Coffin,

. .. Cossée, , vol.272, p.291

. .. Crenshaw, , vol.483, p.529

. .. Dardot,

. .. Dayer,

. .. Delgado, , vol.483, p.529

. .. Deligny, , vol.247, p.249

. .. Delphy, , vol.603, p.604

. Derrida, , vol.602, p.633

. .. Descartes, , vol.317, p.366

. .. Descola,

. .. Despret,

. .. Diamond, , vol.57, p.505

. .. Duchêne, , vol.110, p.461

. .. Duranti,

. .. Dyer,

. .. Eckert, , vol.44, p.568

. .. Ega, , vol.257, p.258

. .. Ehrenreich, , vol.77, p.196

. .. English, , vol.196, p.472

. .. Eribon,

. .. Espineira, , vol.657, p.662

. .. Favret-saada, , vol.128, p.134

. .. Federici, , vol.114, p.676

. .. Fournier, , vol.92, p.194

. .. Fox-keller, , vol.176, p.198

. .. Fraenkel, , vol.468, p.627

. .. Garbagnoli, , vol.144, p.548

. .. Garrau,

. .. Gautier, , vol.190, p.261

. .. Godelier, , vol.155, p.156

. .. Goffman, , vol.443, p.485

. .. Gouges, , vol.301, p.544

. .. Greco, , vol.110, p.564

. .. Guénif-souilamas,

. .. Guha, , vol.148, p.356

. .. Guillot, , vol.404, p.405

. .. Hache, , vol.330, p.332

. .. Hacking, , vol.72, p.106

. .. Hadot, , p.661

. .. Hajjat, , vol.287, p.302

. .. Haraway, , vol.132, p.539

. .. Harding,

. .. Hill-collins, , vol.163, p.216

. .. Hooks, , vol.274, p.275

. .. Kant, , vol.65, p.674

. .. Kitzinger, , vol.406, p.464

. .. Kosofsky-sedgwick, , vol.23, p.674

. .. Kraus, , vol.18, p.548

. .. Krauss, , vol.360, p.390

. .. Lakoff, , vol.457, p.458

. .. Lamarre, , vol.404, p.405

. .. Langton, , vol.532, p.607

. .. Laqueur,

. .. Latour, , vol.81, p.220

. Laugier, , vol.389, p.390

. .. Lauretis, , vol.350, p.676

. .. Laurin, , vol.274, p.275

. .. Lausberg,

. .. Laval,

. .. Le-nan, , vol.115, p.300

. .. Legrand, , vol.556, p.663

. Löwy, , vol.61, p.347

. .. Mackinnon, , vol.33, p.607

. .. Magliani-belkacem, , vol.524, p.664

. .. Marc-aurèle, , vol.564, p.565

M. , , vol.597, p.639

. Mathieu, , vol.43, p.356

. .. Matsuda, , vol.483, p.529

. Mcconnell-ginet-44, , vol.406, p.568

. .. Mernissi, , vol.155, pp.10-105

. .. Micheli, , vol.631, p.640

. .. Moaty, , vol.479, p.480

. .. Mohammed,

. .. Mohanty, , vol.457, p.461

. .. Mondada, , vol.459, p.465

. .. Money, , vol.105, p.583

. .. Moraga, , vol.658, p.663

. .. Morin, , vol.220, p.221

. .. Morizot,

. .. Muñoz, , vol.70, p.362

. .. Niget, , vol.177, p.305

. .. Noyé,

. .. Oakley, , vol.631, p.679

. .. Parmar, , vol.401, p.679

. .. Pepperberg, , vol.178, p.187

. .. Pheterson, , vol.130, p.562

. .. Pietrucci, , vol.71, p.653

. .. Plumwood, , vol.322, p.325

. .. Prieur, , vol.135, p.154

. .. Rancière, , vol.616, p.651

. .. Raz,

. .. Récanati, , vol.38, p.87

. .. Rennes, , vol.237, p.654

R. .. , , vol.105

. .. Rich, , vol.351, p.662

. .. Rigouste, , vol.165, p.216

. .. Rubin, , vol.352, p.472

. .. Salleh,

. .. Sapir, , vol.20, p.472

. .. Starhawk, , vol.326, p.622

. .. Stoller, , vol.220, p.333

. .. Thomas, , vol.68, p.340

. .. Thompson, , vol.256, p.300

. .. Travis, , vol.92, p.176

. .. Vella, , vol.11, p.253

. .. Volochinov,

. .. Williams, , vol.28, p.448

. .. Wittig, , vol.75, p.375

, YAGUELLO, vol.14, p.383

. .. Zegaï,

. Tables-des-matières,

.. .. Résumé,

.. .. Summary,

.. .. Remerciements,

.. .. Sommaire,

«. Anti and T. ». ,

.. .. Hypothèses,

.. .. La,

.. .. Apports,

.. .. Plan-de-la-thèse,

. .. Partie-i-dénaturalisation,

U. Concept-critique-de-genre and .. .. ,

.. .. Enjeux,

.. .. Plan-de-la-partie,

.. .. Chapitre-1-langage,

.. .. De, Qu'est-ce que la « critique sociale » ?

.. .. Critique,

.. .. Constructivisme, 4.1. Montrer que la race et le genre sont socialement construits

.. .. Comment-penser-le-rôle-du-langage-dans-la-construction-sociale-?-performativité, 87 2.1.1. « Parler du langage, c'est parler de ce dont il parle »

.. .. Le-réalisme-ordinaire-contre-l'illusion-descriptive, 2.3. Déconstruire l'illusion descriptive produite par le genre dans la langue

.. .. Conclusion,

.. .. Perspective,

?. .. Construit,

, Chapitre 2 Le discours de la nature

U. and .. .. ,

?. .. Qu'est-ce-que-dénaturaliser, Problème n° 2 : La naturalisation est-elle (encore) le vrai problème du féminisme ?, Problème, vol.1

. .. , Problème n° 3 : Mettre en évidence le pouvoir du langage permet-il de dénaturaliser ?, p.135

C. Enjeu-du, Poursuivre et approfondir l'exploration du concept de genre

, 2.1. Historicité de la nature : des sens divers voire contradictoires

. .. Féministes, 2.1. Apparition des critères de scientificité modernes : la science comme paradigme du discours « vrai », Matrice moderne de la naturalisation : cible prioritaire des critiques

.. .. Conclusion,

.. .. La-naturalisation,

, Construction de l'idée que le langage doit refléter la nature

.. .. Conséquences,

.. .. La-naturalisation-du-langage-lui-même,

, Chapitre 3 Naturalisation du logos et domination politique

». .. Des-«-non-langages, 2.2. Le statut de mineur·e est une oppression

». .. Des-«-sous-langages,

, Conclusion : monopole du logos et naturalisation des catégories dominantes

, 270 1.1. Le sexage et l'esclavage : des systèmes d'exploitation justifiés par la naturalisation du sexe et de la race, Chapitre 4 Comment penser la naturalisation ? De l'idéologie aux pratiques ordinaires

.. .. Pragmatique,

, Conclusion : la

.. .. Conclusion, 309 2.1. Que faire des contradictions internes à la notion de nature ?

.. .. Partie,

.. .. Plan-de-la-partie,

, Chapitre 1 La « performativité du genre » : un concept pour la lutte

.. .. Conséquences, Références théoriques : l'influence de Wittig et Foucault

M. Foucault-:-le-pouvoir and .. .. ,

.. .. Conclusion,

, Chapitre 2 Construction performative du genre

». .. Le-concept-de-«-discours,

. .. Qu'est-ce-que-la-«-performativité-»-?, Actes de parole ou actes de genre ?

.. .. Conclusion,

, Chapitre 3 Matérialité des corps et force des structures sociales

». .. Contre-le-«-monisme-discursif, Les discours ne construisent pas le réel de l'extérieur

.. .. Le-volontarisme-de-la-subversion,

.. .. Conclusion,

, Chapitre 4 Pratiques discursives et interactions dans la performativité du genre, p.442

. Le-genre-en and .. .. Et-en-interaction,

, Étude de cas : co-construction du genre dans l'interaction

.. .. Conclusion,

, 2.1. Perception et catégorisation des voix en fonction des normes de genre

. Effet,

, 1.2. Une « hexis » en interaction avec le monde social, Performativité du langage et incorporation des normes sociales

L. and .. .. , 2.1. Bourdieu critique de la linguistique et de la pragmatique

, 3.2. Quelle place pour la résistance et la transformation sociale ?, Intérêts et limites du concept bourdieusien d'« incorporation »

.. .. Conclusion,

.. .. Conclusion,

, Quelle est la pertinence du concept de performativité pour penser d'autres rapports sociaux ? 502

. Partie and .. .. De-lutte,

.. .. Méthode,

.. .. Plan-de-la-partie,

, Chapitre 1 Pouvoir transformateur d'actes de parole subversifs et insurrectionnels

, quoi la transformation sociale pose-t-elle problème ?

. .. , 2.1. Les actes de parole interagissent avec leurs conditions sociales de réussite, Penser la reproduction et la transformation sociales

.. .. Agentivité-discursive,

. .. , 1.2. Les discours d'oppression ont des effets contingents

?. .. La-subversion-a-t-elle-un-pouvoir-transformateur,

». .. Une-performativité-«-insurrectionnelle, Le pouvoir des échecs : usages inappropriés du performatif

.. .. Conclusion,

, Chapitre 2 Pratiques discursives de dénaturalisation

.. .. Faire-exister-le-conflit,

». .. Mise-en-question-du-«-langage-ordinaire, 570 2.1. Parole, santé et sexualité dans les pratiques au Planning Familial

.. .. Détourner,

». .. Mettre-en-question-le-«-langage-commun,

.. .. De-confiance, Construire un collectif de lutte par la parole

.. .. Lier, Produire la parole en créant son cadre d'apparition

.. .. Conclusion,

.. .. Sujets-politiques-du-féminisme,

, Chapitre 4 C'est en slogant qu'on devient féministe

. .. Qu'est-ce-qu'un-«-slogan-»-?, 629 1.2.3. Le slogan : anonyme et universel ?

». .. Sloguer,

.. .. Prise-de-parole-et-contre-interpellation,

, 645 3.1.1. Hétérogénéité montrée, hétérogénéité constitutive du discours

. .. Affirmer-notre-pouvoir,

.. .. Valoriser-ce-qui-résiste, réincorporer : pratiques politiques de

.. .. Conclusion,

.. .. Conclusion,

.. .. Conclusion,

.. .. Un-lieu-de-lutte,

.. .. Performativité,

.. .. Insurrections,

.. .. Bibliographie,