Performance prediction of Automatic Speech Recognition systems - Archive ouverte HAL Access content directly
Theses Year : 2019

Performance prediction of Automatic Speech Recognition systems

Prédiction de performances des systèmes de Reconnaissance Automatique de la Parole

(1, 2)
1
2

Abstract

In this thesis, we focus on performance prediction of automatic speech recognition (ASR) systems.This is a very useful task to measure the reliability of transcription hypotheses for a new data collection, when the reference transcription is unavailable and the ASR system used is unknown (black box).Our contribution focuses on several areas: first, we propose a heterogeneous French corpus to learn and evaluate ASR prediction systems.We then compare two prediction approaches: a state-of-the-art (SOTA) performance prediction based on engineered features and a new strategy based on learnt features using convolutional neural networks (CNNs).While the joint use of textual and signal features did not work for the SOTA system, the combination of inputs for CNNs leads to the best WER prediction performance. We also show that our CNN prediction remarkably predicts the shape of the WER distribution on a collection of speech recordings.Then, we analyze factors impacting both prediction approaches. We also assess the impact of the training size of prediction systems as well as the robustness of systems learned with the outputs of a particular ASR system and used to predict performance on a new data collection.Our experimental results show that both prediction approaches are robust and that the prediction task is more difficult on short speech turns as well as spontaneous speech style.Finally, we try to understand which information is captured by our neural model and its relation with different factors.Our experiences show that intermediate representations in the network automatically encode information on the speech style, the speaker's accent as well as the broadcast program type.To take advantage of this analysis, we propose a multi-task system that is slightly more effective on the performance prediction task.
Nous abordons dans cette thèse la tâche de prédiction de performances des systèmes de reconnaissance automatique de la parole (SRAP).Il s'agit d'une tâche utile pour mesurer la fiabilité d'hypothèses de transcription issues d'une nouvelle collection de données, lorsque la transcription de référence est indisponible et que le SRAP utilisé est inconnu (boîte noire).Notre contribution porte sur plusieurs axes:d'abord, nous proposons un corpus français hétérogène pour apprendre et évaluer des systèmes de prédiction de performances ainsi que des systèmes de RAP.Nous comparons par la suite deux approches de prédiction: une approche à l'état de l'art basée sur l'extraction explicite de traitset une nouvelle approche basée sur des caractéristiques entraînées implicitement à l'aide des réseaux neuronaux convolutifs (CNN).L'utilisation jointe de traits textuels et acoustiques n'apporte pas de gains avec de l'approche état de l'art,tandis qu'elle permet d'obtenir de meilleures prédictions en utilisant les CNNs. Nous montrons également que les CNNs prédisent clairement la distribution des taux d'erreurs sur une collection d'enregistrements, contrairement à l'approche état de l'art qui génère une distribution éloignée de la réalité.Ensuite, nous analysons des facteurs impactant les deux approches de prédiction. Nous évaluons également l'impact de la quantité d'apprentissage des systèmes de prédiction ainsi que la robustesse des systèmes appris avec les sorties d'un système de RAP particulier et utilisés pour prédire la performance sur une nouvelle collection de données.Nos résultats expérimentaux montrent que les deux approches de prédiction sont robustes et que la tâche de prédiction est plus difficile sur des tours de parole courts ainsi que sur les tours de parole ayant un style de parole spontané.Enfin, nous essayons de comprendre quelles informations sont capturées par notre modèle neuronal et leurs liens avec différents facteurs.Nos expériences montrent que les représentations intermédiaires dans le réseau encodent implicitementdes informations sur le style de la parole, l'accent du locuteur ainsi que le type d'émission.Pour tirer profit de cette analyse, nous proposons un système multi-tâche qui se montre légèrement plus efficace sur la tâche de prédiction de performance.
Fichier principal
Vignette du fichier
ELLOUMI_2019_archivage.pdf (4.07 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Version validated by the jury (STAR)
Loading...

Dates and versions

tel-02173343 , version 1 (04-07-2019)

Identifiers

  • HAL Id : tel-02173343 , version 1

Cite

Zied Elloumi. Prédiction de performances des systèmes de Reconnaissance Automatique de la Parole. Automatique. Université Grenoble Alpes, 2019. Français. ⟨NNT : 2019GREAM005⟩. ⟨tel-02173343⟩
494 View
338 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More