Text and data mining : application to the detection of depression, anorexia and aggression in social networks - Archive ouverte HAL Access content directly
Theses Year : 2020

Text and data mining : application to the detection of depression, anorexia and aggression in social networks

Extraction et fouille de données textuelles : application à la détection de la dépression, de l'anorexie et de l'agressivité dans les réseaux sociaux

(1)
1

Abstract

Our research mainly focuses on tasks with an application purpose: depression and anorexia detection on the one hand and aggression detection on the other; this from messages posted by users on a social media platform. We have also proposed an unsupervised method of keyphrases extraction. These three pieces of work were initiated at different times during this thesis work. Our first contribution concerns the automatic keyphrases extraction from scientific documents or news articles. More precisely, we improve an unsupervised graph-based method to solve the weaknesses of graph-based methods by combining existing solutions. We evaluated our approach on eleven data collections including five containing long documents, four containing short documents and finally two containing news articles. We have shown that our proposal improves the results in certain contexts. The second contribution of this thesis is to provide a solution for early depression and anorexia detection. We proposed models that use classical classifiers, namely logistic regression and random forest, based on : (a) features and (b) sentence embedding. We evaluated our models on the eRisk data collections. We have observed that feature-based models perform very well on precision-oriented measures both for depression or anorexia detection. The model based on sentence embedding is more efficient on ERDE_50 and recall-oriented measures. We also obtained better results compared to the state-of-the-art on precision and ERDE_50 for depression detection, and on precision and recall for anorexia detection. Our last contribution is to provide an approach for aggression detection in messages posted by users on social networks. We reused the same models used for depression or anorexia detection to create models. We added other models based on deep learning approach. We evaluated our models on the data collections of TRAC shared task. We observed that our models using deep learning provide better results than our models using classical classifiers. Our results in this part of the thesis are in the middle (fifth or ninth results) compared to the competitors. We still got the best result on one of the data collections.
Notre recherche porte essentiellement sur des tâches ayant une finalité applicative : détection de la dépression et de l'anorexie d'une part et détection de l'agressivité d'autre part ; cela à partir de messages postés par des utilisateurs de plates-formes de type réseaux sociaux. Nous avons également proposé une méthode non supervisée d'extraction de termes-clés. Notre première contribution porte sur l'extraction automatique de termes-clés dans des documents scientifiques ou articles de presse. Plus précisément, nous améliorons une méthode non supervisée à base de graphes. Nous avons évalué notre approche sur onze collections de données dont cinq contenant des documents longs, quatre contenants des documents courts et enfin deux contenant des documents de type article de presse. Nous avons montré que notre proposition permet d'améliorer les résultats dans certains contextes. La deuxième contribution de cette thèse est une solution pour la détection au plus tôt de la dépression et de l'anorexie. Nous avons proposé des modèles utilisant des classifieurs, s'appuyant sur la régression logistique ou les forêts d'arbres de décision, basés sur (a) des caractéristiques et (b) le plongement de phrases. Nous avons évalué nos modèles sur les collections de données de la tâche eRisk. Nous avons observé que les modèles basés sur les caractéristiques sont très performants lorsque la mesure de précision est considérée, soit pour la détection de la dépression, soit pour la détection de l'anorexie. Le modèle utilisant le plongement de phrases, quant à lui, est plus performant lorsque l'on mesure la détection au plus tôt (ERDE_50) et le rappel. Nous avons aussi obtenu de bons résultats par rapport à l'état de l'art : meilleurs résultats sur la précision et ERDE_50 pour la détection de la dépression, et sur la précision et le rappel pour la détection de l'anorexie. Notre dernière contribution concerne la détection de l'agression dans les messages postés par des utilisateurs sur les réseaux sociaux. Nous avons réutilisé les mêmes modèles que ceux utilisés pour la détection de la dépression ou de l'anorexie. À cela, nous avons ajouté d'autres modèles basés sur l'apprentissage profond. Nous avons évalué nos modèles sur les collections de données de la tâche internationale TRAC. Nous avons observé que nos modèles, utilisant l'apprentissage profond, fournissent de meilleurs résultats que nos modèles utilisant des classifieurs classiques. Nos résultats dans cette partie de la thèse sont comparables à l'état de l'art du domaine. Nous avons toutefois obtenu le meilleur résultat sur une des collections de données.
Fichier principal
Vignette du fichier
2020TOU30191a.pdf (1.81 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Version validated by the jury (STAR)

Dates and versions

tel-03170574 , version 1 (16-03-2021)

Identifiers

  • HAL Id : tel-03170574 , version 1

Cite

Iarivony Faneva Mahery Ramiandrisoa. Extraction et fouille de données textuelles : application à la détection de la dépression, de l'anorexie et de l'agressivité dans les réseaux sociaux. Ordinateur et société [cs.CY]. Université Paul Sabatier - Toulouse III; Université d'Antananarivo, 2020. Français. ⟨NNT : 2020TOU30191⟩. ⟨tel-03170574⟩
226 View
153 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More