Au chaud et à l'abri ? Évaluation ex post de deux politiques environnementales mises à l'épreuve du comportement des ménages français - TEL - Thèses en ligne Access content directly
Theses Year : 2016

Staying warm and safe ? Ex post evaluation of two environmental policies challenged by French households’ behaviors

Au chaud et à l'abri ? Évaluation ex post de deux politiques environnementales mises à l'épreuve du comportement des ménages français

Amélie Mauroux
  • Function : Author
  • PersonId : 1399615
  • IdRef : 188808108

Abstract

Understanding how households adjust their behavior in response to public policies is essential to assess their efficiency. So-called behavioral bias are well-documented and may reduce the expected impact of the public intervention. This thesis carries out an ex post evaluation of two environmental policies in France: an economic incentive, the tax credit on home energy efficiency investments (Crédit d’impôt développement durable, CIDD), and a regulation, the natural and industrial risk prevention policy. Chapters 2 and 3 provide some evidence of the incentive impact of the CIDD after an increase in the tax credit rate. It evaluates the change both in the probability to claim the tax credit (additional participants) and in the amounts spent on energy efficiency (additional investments). Chapters 4 to 6 analyze the extent to which natural and industrial risk prevention policies based on preventive information (sellers’ disclosure, Information Acquéreur Locataire, IAL) and land-use planning (Plan de Prévention des Risques, PPR) impact real estate markets in exposed areas, and thus affect households’ risk perception and their residential choices.
Comprendre comment les ménages modifient leurs choix après la mise en place de politiques publiques est indispensable pour apprécier leur efficacité. En effet, des biais dits comportementaux peuvent néanmoins atténuer l’effet attendu de l’action publique. Cette thèse propose une évaluation ex post de deux politiques environnementales en France : un instrument économique, le crédit d’impôt développement durable (CIDD) pour l’amélioration de l’efficacité énergétique des logements, et un instrument réglementaire, les politiques de prévention des risques majeurs. Les chapitres 2 et 3 apportent des éléments d’évaluation sur l’effet incitatif du CIDD suite à un changement de barème et mesure l’ajustement à fois du recours (déclarants additionnels) et des montants déclarés (dépenses additionnelles). Les chapitres 4 à 6 évaluent dans quelle mesure les politiques de prévention des risques naturels et industriels d’information préventive (Information Acquéreur Locataire, IAL) et de maîtrise de l’urbanisme (Plan de Prévention des Risques, PPR) impactent les marchés immobiliers dans les zones à risques, et donc affectent la perception des risques des ménages et leurs choix résidentiels.
Fichier principal
Vignette du fichier
2016PSLE062.pdf (11.06 Mo) Télécharger le fichier
Origin Version validated by the jury (STAR)

Dates and versions

tel-04643320 , version 1 (10-07-2024)

Identifiers

  • HAL Id : tel-04643320 , version 1

Cite

Amélie Mauroux. Au chaud et à l'abri ? Évaluation ex post de deux politiques environnementales mises à l'épreuve du comportement des ménages français. Economies et finances. Université Paris sciences et lettres, 2016. Français. ⟨NNT : 2016PSLED062⟩. ⟨tel-04643320⟩
0 View
0 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More