The "coastal sea" from Iroise to Finisterre. Geographical study of territorial sets under construction. - Archive ouverte HAL Access content directly
Theses Year : 2004

The "coastal sea" from Iroise to Finisterre. Geographical study of territorial sets under construction.

La "mer côtière" d'Iroise à Finisterre. Etude géographique d'ensembles territoriaux en construction

(1)
1

Abstract

Interface marine space distinguished on a small scale by edge effects apparent under the cross-angles of nature and society, the coastal sea is a great geographical object under construction which recently penetrates the coastal and marine problematic because of the growing pressures exerting on it. The territorial genesis occurring at the interface land/sea involves considering structural and dynamic disparities and, therefore, highlighting the coast as a sum of complex territorial sets driven on dynamic and singular expression forms, enhancing and supporting projects and various representations. A theoretical tool, sets up from different concepts and methodical approaches, allows building up an approach which brings up contours and coastal sea processes. This tool is tested and implemented at two complemented scale: first within a large Franco-Spanish spatial system with numerous comparative elements, then, by means of three workshops-areas established from configuration model intermixing « full » and « empty » and highlighting a three-way ideographical pattern. Thus, this method put forward a range of territorial construction processes implemented in coastal seas, supporting a lecturer frame of the relationships: between nature and society, between endogenous and exogenous factors at the interface land/sea. Such as pioneer fringes, coastal sea territorial sets construction appears as a favoured territorial dynamics study laboratory.
Espace marin d'interface singularisé à petite échelle par des effets de lisière perceptibles sous les angles croisés de la nature et de la société, la mer côtière est un objet géographique en construction qui pénètre depuis peu les problématiques littorales et marines en raison des pressions croissantes s'y exerçant. La genèse territoriale qui s'opère à l'interface terre/mer implique de prendre en compte les hétérogénéités structurelle et dynamique induites et d'aborder ainsi la mer côtière comme une somme d'ensembles territoriaux composites animés par des dynamiques et des formes d'expression propres, articulant et supportant des projets et des représentations variables. Un appareil théorique élaboré à partir de différentes notions et approches disciplinaires permet alors de mettre en place une démarche visant à dégager les contours et le fonctionnement de la mer côtière. Cette démarche est appliquée et testée à deux échelles qui se complètent : d'abord, au sein d'un vaste ensemble spatial franco-espagnol riche en éléments de comparaison, ensuite, par l'intermédiaire de trois zones-ateliers déterminées à partir de configurations-types articulant « pleins » et « vides » et fournissant un triple éclairage idiographique. Cette démarche permet ainsi de faire émerger une gamme de processus de construction territoriale à l'oeuvre en mer côtière, alimentant une grille de lecture des rapports nature/société et des relations entre l'endogène et l'exogène à l'interface terre/mer. À la manière des franges pionnières, la construction d'ensembles territoriaux en mer côtière apparaît dès lors comme un laboratoire privilégié d'analyse des dynamiques territoriales.
Fichier principal
Vignette du fichier
tel-00010854.pdf (47.68 Mo) Télécharger le fichier

Dates and versions

tel-00010854 , version 1 (03-11-2005)

Identifiers

  • HAL Id : tel-00010854 , version 1

Cite

Brice Trouillet. La "mer côtière" d'Iroise à Finisterre. Etude géographique d'ensembles territoriaux en construction. Géographie. Université de Nantes, 2004. Français. ⟨NNT : ⟩. ⟨tel-00010854⟩
1094 View
1275 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More