Sondes fluorescentes pour l'ADN : marquages covalent et non-covalent. - TEL - Thèses en ligne Accéder directement au contenu
Thèse Année : 2006

Fluorescent probes fo DNA: covalent and non-covalent labelling.

Sondes fluorescentes pour l'ADN : marquages covalent et non-covalent.

Résumé

Fluorescent labelling of biomolecules has become increasingly important for biological studies. In this context, we designed new probes for covalent and non-covalent labelling of DNA.
The non covalent approach was based on structural recognition principles and made use of G4-DNA as target. The mixed properties of conjugates comprised of a G4-binder motif and of a fluorescent label prompted us to use Thiazole Orange (TO). TO binds G4-DNA with a high affinity and exhibits a strong fluorescence exaltation. Thus, affinities of G4-binders can be evaluated by competitive displacement of this probe. It was also shown that G4-DNA represents a scaffold for energy transfer (FRET) between a G4-binder and TO.
The covalent approach was based on the design of small-sized derivatizable fluorescent probes with two photon absorption properties. Some of these derivatives show a strong fluorescent exaltation in presence of DNA and two photon absorption properties stronger than usual biological dyes.
Le marquage fluorescent de biomolécules est devenu un outil incontournable en biologie. Dans ce contexte, nous avons conçu de nouvelles sondes fluorescentes pour l'ADN.
Le marquage non-covalent d'ADN quadruplexe (ADN-G4) par reconnaissance structurale a été étudié. Les propriétés mitigées des composés obtenus en conjuguant un ligand d'ADN-G4 à des sondes fluorescentes nous ont conduit à étudier le Thiazole Orange (TO), dont la fluorescence est exaltée par l'ADN. Le TO a une forte affinité pour l'ADN-G4, qui exalte fortement sa fluorescence. L'affinité d'un ligand d'ADN-G4 peut donc être évaluée par déplacement compétitif de cette sonde. De plus, l'ADN-G4 constitue une matrice favorisant le transfert d'énergie entre un ligand de G4 et le TO.
Des sondes de taille réduite, avec une forte absorption biphotonique et permettant le marquage covalent d'ADN ont ensuite été développées. Certaines de ces sondes présentent une exaltation de fluorescence en présence d'ADN.
Fichier principal
Vignette du fichier
these_Clemence_Allain_final.pdf (4.67 Mo) Télécharger le fichier
Loading...

Dates et versions

tel-00202422 , version 1 (06-01-2008)

Identifiants

  • HAL Id : tel-00202422 , version 1

Citer

Clémence Allain. Sondes fluorescentes pour l'ADN : marquages covalent et non-covalent.. Autre. Université Pierre et Marie Curie - Paris VI, 2006. Français. ⟨NNT : ⟩. ⟨tel-00202422⟩
587 Consultations
6430 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook X LinkedIn More