Les incidences biographiques du militantisme en Mai 68. Une enquête sur deux générations familiales : des « soixante-huitards » et leurs enfants scolarisés dans deux écoles expérimentales. - TEL - Thèses en ligne Access content directly
Theses Year : 2009

Biographical consequences of May 68 activism. Investigating families over two generations: May 68 activists and their children attending two alternative schools (Vitruve and Ange-Guépin)

Les incidences biographiques du militantisme en Mai 68. Une enquête sur deux générations familiales : des « soixante-huitards » et leurs enfants scolarisés dans deux écoles expérimentales.

Abstract

In order to explore the biographical consequences of activism during the political events of May 1968 in France, a sample of matched individuals - who themselves were involved in these events - and their children – educated in alternative schools in Paris and Nantes – was investigated both quantitatively and qualitatively. The focus of our study shifts constantly back and forth between objectivisation (through statistical analysis) and comprehension (based on life accounts' analysis). This thesis is generally concerned with the consequences of individual life trajectories intersecting with political events and the subsequent, potential impacts on the ‘second generation' (that of the children). In the first part, we propose a sociogenesis of the dissenting dispositions, having analysed the biographical roots of activism and the various forms of participation in the May 68 events. The second part investigates the biographical consequences of this participation from a longitudinal and process-based point of view, examining post-68 life paths while relying on biographical inflection markers (political, professional and private). In these first two parts, our approach – similar to Doug McAdam's in Freedom Summer – highlights the heterogeneity of generation micro-units, too often confused as a ‘May 68 generation', as it discriminates between aspects associated with anterior personal histories and those specifically linked to the various exposures to the events themselves. The third part extends this investigation to the children of May 68 activists in order to identify the impact of the events of May-June 1968 on the ‘second generation', looking in particular at counter-cultural forms of socialization at home and at school and the transmission of May 68 heritages across generations.
Pour explorer les conséquences biographiques de la participation aux événements de Mai-Juin 68, dans un va-et-vient permanent entre effort d'objectivation (par l'analyse statistique) et effort de compréhension (fondé sur l'analyse de récits de vie), une enquête quantitative et qualitative a été menée auprès d'un échantillon apparié de personnes ayant participé aux événements et de leurs enfants scolarisés dans deux écoles alternatives à Paris et à Nantes. De façon générale, il s'agissait d'étudier les incidences des rencontres entre trajectoires individuelles et événement politique et leurs effets potentiels sur la « deuxième génération » (celle des enfants). La première partie propose une sociogenèse des dispositions contestataires analysant les déterminants de l'engagement en Mai 68 et les registres de participation à l'événement. La deuxième partie étudie les incidences biographiques de la participation à Mai 68, à partir d'une analyse longitudinale et processuelle des trajectoires post soixante-huitardes, fondée sur des indicateurs d'inflexion des trajectoires (politiques, professionnelles et privées). Dans une démarche proche de celle de Doug McAdam dans Freedom Summer, ces deux premières parties mettent en évidence l'hétérogénéité des micro-unités de génération trop souvent confondues dans une « génération Mai 68 », en repérant ce qui tient aux histoires de vie antérieures et aux expositions différenciées à l'événement. La troisième partie poursuit l'enquête auprès des « enfants de soixante-huitards » pour identifier les effets des événements de Mai-Juin 68 sur la « deuxième génération », via notamment les socialisations familiale et scolaire contre-culturelles et la transmission intergénérationnelle d'héritages de Mai 68.
Fichier principal
Vignette du fichier
These-Julie-Pagis.pdf (9.72 Mo) Télécharger le fichier

Dates and versions

tel-00443077 , version 1 (28-12-2009)

Identifiers

  • HAL Id : tel-00443077 , version 1

Cite

Julie Pagis. Les incidences biographiques du militantisme en Mai 68. Une enquête sur deux générations familiales : des « soixante-huitards » et leurs enfants scolarisés dans deux écoles expérimentales.. Sociologie. Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS), 2009. Français. ⟨NNT : ⟩. ⟨tel-00443077⟩
1551 View
4804 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More