Linguistic Temporality: Defining the contours of an object of analysis and the purposes of such an analysis - Archive ouverte HAL Access content directly
Habilitation À Diriger Des Recherches Year : 2009

Linguistic Temporality: Defining the contours of an object of analysis and the purposes of such an analysis

La temporalité linguistique : circonscrire un objet d'analyse ainsi que des finalités à cette analyse

(1)
1

Abstract

What is at issue when one addresses the question of temporality in texts? In the computational linguistics paradigm, temporality appears to be always related to certain specific purposes, whereas in the linguistics paradigm temporality is usually defined as an analytical object. It seemed extremely fruitful to us in this exploratory study of the field to attempt to combine these two approaches in order to achieve an operational description of the concept. Investigating temporality via the categories of Tense, Aspect and Modality on the one hand, and the Enunciative Dimension on the other, is a ‘classical' approach, in particular within enunciative linguistics. Studies are confined however to the sentence level, and describing the modus operandi these four analytical dimensions on the textual level still remains to be accomplished. This is the research avenue we explore here. Our aim is to clarify the principle of a certain dynamics at work in temporal reference in texts. We here present an initial modeling of this dynamics in which we distinguish different levels of temporal reference and possible navigational paths between them. A longer-term challenge, both theoretical and applied, of this research is to posit that an essential part of the modeling process is to characterize the needs of the end-users. We currently envisage this via the development of interactive tools to enable different forms of ‘temporal readings' of a text.
De quoi parle-t-on quand on propose de traiter (de) la temporalité dans les textes ? Dans le paradigme applicatif du Traitement Automatique des Langues, on y associe toujours semble-t-il certaines finalités. Dans le paradigme linguistique, on tente de définir la temporalité comme un objet d'analyse. Au cours des travaux que nous avons menés, nous avons perçu tout l'intérêt de chercher à allier ces deux perspectives pour une visée opérationnelle à caractère exploratoire de ce champ. Appréhender la temporalité linguistique en recourant aux catégories du Temps, de l'Aspect et de la Modalité d'une part et à la Dimension Enonciative d'autre part figure comme une approche « classique » pour la linguistique énonciative en particulier. Les études se concentrent néanmoins sur le niveau phrastique ; il reste alors à préciser les modes opératoires de description de ces quatre dimensions d'analyse à un niveau textuel. C'est la voie de recherche que nous explorons. Elle vise à mieux cerner le principe d'une certaine dynamique dans les mécanismes de référenciation temporelle opérés au sein des textes ; dynamique dont nous présentons ici les premiers éléments de modélisation en proposant de distinguer différents niveaux de référence temporelle et des modes de parcours possibles entre ceux-ci. Concevoir par ailleurs la caractérisation des besoins des utilisateurs finaux comme une part essentielle du processus de modélisation de la temporalité constitue pour nous une gageure à plus long terme, tant théorique qu'applicative. Nous l'envisageons à ce jour via le développement d'outils interactifs qui visent à instaurer différentes formes de « lectures temporelles » des textes.
Fichier principal
Vignette du fichier
HDR_DelphineBattistelli_siteHAL.pdf (2.37 Mo) Télécharger le fichier

Dates and versions

tel-00452464 , version 1 (02-02-2010)

Identifiers

  • HAL Id : tel-00452464 , version 1

Cite

Delphine Battistelli. La temporalité linguistique : circonscrire un objet d'analyse ainsi que des finalités à cette analyse. Linguistique. Université de Nanterre - Paris X, 2009. ⟨tel-00452464⟩
691 View
2369 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More