SLA-driven Binding Policy for Intermittent Services - Archive ouverte HAL Access content directly
Theses Year : 2010

SLA-driven Binding Policy for Intermittent Services

Politique de Liaison aux Services Intermittents dirigée par les Accords de Niveau de Service

(1)
1

Abstract

Lately, the evolution of information technologies has been following two trends. On the one hand the proliferation of communicating devices contributes to the creation of an ambient intelligence. On the other hand, the booming of Internet associated with the rapid growth of data centres capabilities results in the emergence of an internet of services. In both domains, application design is challenged by the dynamic availability of computing resources and data. The combination of component-based software engineering and service-oriented computing techniques allows service bindings to be driven by policies. However, for the time being, policies either follow a dynamic approach which does not suit the needs of architectural stability when dealing with intermittent services, or a static approach which does not allow dynamic reconfiguration. The work presented in this thesis proposes a trade-off between the two approaches by considering service disruptions as a major concern. The proposed binding policy relies on service level agreements to be disruption-tolerant, since service-level agreements allow expressing and enforcing obligations regarding availability and quantified disruptions. This approach has been implemented on the OSGi service platform and iPOJO, a service-oriented component model for OSGi. iPOJO service dependency management has been extended in order to support our policy. The latter was validated both in the context of ambient intelligence, and on open-source and OSGi-based JOnAS application server.
L'informatique s'est récemment développée autour de deux axes : l'informatique ambiante d'une part avec la multiplication des objets communicants, et l'internet des services d'autre part suite à l'essor parallèle des centres de traitement de données et d'Internet. Dans ces domaines, la disponibilité fluctuante des ressources, qui entraîne une intermittence des services fournis, représente désormais une préoccupation majeure dans la conception d'applications. La programmation orientée composants appliquée aux architectures orientées service simplifie la gestion des liaisons de service via des politiques. Néanmoins les politiques de liaison existantes suivent soit une approche statique interdisant alors toute reconfiguration d'architecture en cours d'exécution, soit une approche dynamique ne garantissant pas une stabilité minimale de l'architecture dans le cas de services intermittents. Cette thèse propose un compromis entre stabilité architecturale et dynamisme en plaçant l'interruption de service au centre des préoccupations du concepteur. La politique de liaison résultante offre ainsi une tolérance aux interruptions de service jusqu'à une certaine limite au-delà de laquelle l'architecture est reconfigurée dynamiquement. Afin de situer cette limite, notre proposition se base sur l'utilisation d'accords de niveau de service, une forme enrichie des contrats de service permettant, entre autres, l'expression de contraintes sur la disponibilité des services. L'approche a été expérimentée sur la plate-forme à services OSGi en étendant les mécanismes de gestion des liaisons du modèle à composants iPOJO, puis validée dans le contexte de l'informatique ambiante ainsi que sur le serveur d'applications JOnAS.
Fichier principal
Vignette du fichier
PHD2010Tou.pdf (5.85 Mo) Télécharger le fichier

Dates and versions

tel-00520016 , version 1 (22-09-2010)

Identifiers

  • HAL Id : tel-00520016 , version 1

Cite

Lionel Touseau. Politique de Liaison aux Services Intermittents dirigée par les Accords de Niveau de Service. Informatique [cs]. Université Joseph-Fourier - Grenoble I, 2010. Français. ⟨NNT : ⟩. ⟨tel-00520016⟩
262 View
771 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More