Free Software as Utopia. The Building of Social Change Projects in Relation to the Free Software Movement. - Archive ouverte HAL Access content directly
Theses Year : 2012

Free Software as Utopia. The Building of Social Change Projects in Relation to the Free Software Movement.

L'utopie du logiciel libre. La construction de projets de transformation sociale en lien avec le mouvement du free software.

(1)
1

Abstract

The social significance acquired by free software has led to the constitution of a utopia, which is part of contemporary political imaginaries. Its scope now reaches far beyond the sociocultural environment where it was born (the hacker world) : the principles of open source have appealed to many, free software supporters have linked to activists defending other types of " commons ", and some critical theorists have shown deep interest for free software since the end of the 1990's. This utopia builds on the free flow of information ideal embraced by cybernetics, and shows deep criticism of the neoliberal vision of intellectual property as of the work organisations characteristic of industrial capitalism. It is a " concrete utopia " (E. Bloch), involving practices of online collaboration, original legal tools, and different types of activism. It conveys an ideal of social self-organisation, and thus emphasizes the development of a sphere of activities independent both from the market and from the state. It is however condemned to fall short of its ideal, and is always threatened by the seductiveness of myth and by the renunciations proper to ideology.
Dans le mouvement d'extension de la portée sociale du logiciel libre s'est constituée une utopie, qui constitue un pan de l'imaginaire politique contemporain. Cette utopie s'étend désormais bien au-delà de son milieu socio-culturel d'origine (le milieu hacker), du fait des liens tissés entre " libristes " et défenseurs des " biens communs ", du poids croissant de l'approche open source, et à proportion de l'intérêt suscité par le logiciel libre chez certains intellectuels critiques à partir de la fin des années 1990. Reprenant l'idéal cybernétique de libre circulation de l'information, l'utopie du logiciel libre se présente comme une contestation de la vision néolibérale de la propriété intellectuelle, et comme une critique des formes d'organisation du travail caractéristiques du capitalisme industriel. Elle se déploie en tant qu'" utopie concrète " (E. Bloch), mettant en jeu des pratiques de collaboration en ligne, des créations juridiques originales, et des formes de militantisme. Elle embrasse un idéal d'auto-organisation de la société civile, fondé sur la valorisation d'un domaine d'activités sociales distinct tant de l'État que du marché. Elle est toutefois condamnée à demeurer en deçà de cet idéal, et reste par ailleurs toujours menacée par les séductions du mythe et les renoncements de l'idéologie.
Fichier principal
Vignette du fichier
THESE.BROCA.pdf (6.74 Mo) Télécharger le fichier
Loading...

Dates and versions

tel-00662283 , version 1 (23-01-2012)

Identifiers

  • HAL Id : tel-00662283 , version 1

Cite

Sebastien Broca. L'utopie du logiciel libre. La construction de projets de transformation sociale en lien avec le mouvement du free software.. Sociologie. Université Panthéon-Sorbonne - Paris I, 2012. Français. ⟨NNT : ⟩. ⟨tel-00662283⟩
2033 View
3180 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More