The urban space production in Southeast Asia. The socio-spatial strategies of real estate actors in Phnom Penh, Cambodia - Archive ouverte HAL Access content directly
Theses Year : 2013

The urban space production in Southeast Asia. The socio-spatial strategies of real estate actors in Phnom Penh, Cambodia

Produire la ville en Asie du Sud-Est. Les stratégies socio-spatiales des acteurs immobiliers à Phnom Penh, Cambodge

(1)
1

Abstract

The present geography doctorate thesis studies the redeployment of the real-estate residential markets in Phnom Penh, capital city of Cambodia, since the early 1990s. Thirty years ago, the Khmer Rouge implemented a true " urbicide ". For the past couple decade, the urban fabric of the city has quickly evolved with the important investments of local and foreign real estate developers. The implementation of large new urban projects shows the integration of the Cambodian economy into the globalization and the regional urban production logics. They are carried out by private actors looking for opportunities to invest their capital in the new emerging real-estate markets. The big picture hides a more complex local reality: the quest of the urban spaces is the stake of a fierce competition between the different social groups and families. Focusing the analysis on the housing market in the peripheral spaces, this study aims to characterize the hybrid local urban production, based on the transfer and the appropriation of the new ways of building in the towns of South East Asia. In this frame, it appears that the real-estate sector should be considered as a collective urban activity, forming a socio-economic field of its own. In this understanding, the production of new living spaces in the outskirts relies on the residential strategies of its inhabitants and on the management of the municipal territories by the local authorities. The hierarchical organization of the real-estate actors is revealed by the type of capital they use to achieve their strategies. The conquest of the urban areas by different actors, from the inhabitant to the professional property developer, transcends the scales of analysis. The chosen angle is not to wonder whether it is formal or informal, public or private but is to reveal the complex links between the local socio-spatial realities and the organization of the housing market. While considering space as a resource and a capital, those interactions produce some original urban spaces in Phnom Penh.
Cette thèse de doctorat en géographie urbaine s'intéresse au redéploiement des marchés immobiliers résidentiels depuis le début des années 1990 à Phnom Penh, capitale du Cambodge. Trente ans après la fin du régime khmer rouge, qui pratiqua un véritable " urbicide ", le tissu urbain de la ville se transforme rapidement au rythme d'investissements importants de la part de promoteurs locaux et étrangers. La construction de nouveaux projets urbains privés de grande ampleur témoigne de l'intégration de l'économie cambodgienne à la globalisation et aux logiques de production urbaine régionale, portées par des acteurs privés à la recherche de nouveaux marchés immobiliers émergents où investir leurs capitaux. Ces processus cachent cependant une réalité locale plus complexe, où la conquête des espaces urbains s'organise autour d'une compétition acerbe entre différents groupes sociaux et familiaux. En centrant notre recherche sur le marché résidentiel au sein des espaces périphériques, ce travail cherche à dessiner les contours d'une production urbaine locale métissée, qui s'appuie sur des logiques de transfert et de réappropriation de nouveaux modes de construction des villes sud-est-asiatiques. Au sein de ce cadre d'analyse, il paraît nécessaire de considérer l'immobilier comme une activité citadine collective formant un champ socio-économique particulier. En ce sens, la production de nouveaux espaces de vie en périphérie est tributaire des stratégies résidentielles des habitants et de la gestion des territoires municipaux par les autorités locales. L'organisation hiérarchisée des acteurs du champ immobilier apparaît à l'étude des différents capitaux qu'ils sollicitent pour réaliser leurs objectifs. La conquête des espaces urbains par différents acteurs, de l'habitant au promoteur professionnel, transcende ainsi les échelles d'analyse. Il n'est plus question de distinguer le formel de l'informel, le public du privé, mais bien de relever, en considérant l'espace comme une ressource et un capital, les complexes articulations entre les réalités socio-spatiales locales et l'organisation du marché du logement, qui produisent des espaces urbains singuliers à Phnom Penh.
Fichier principal
Vignette du fichier
FAUVEAUD_2013_Doctorat_de_Geographie_Produire_la_ville_en_Asie_du_Sud-Est.pdf (22.64 Mo) Télécharger le fichier

Dates and versions

tel-00818034 , version 1 (25-04-2013)

Identifiers

  • HAL Id : tel-00818034 , version 1

Cite

Gabriel Fauveaud. Produire la ville en Asie du Sud-Est. Les stratégies socio-spatiales des acteurs immobiliers à Phnom Penh, Cambodge. Géographie. Université Panthéon-Sorbonne - Paris I, 2013. Français. ⟨NNT : ⟩. ⟨tel-00818034⟩
1117 View
2174 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More