Caractérisation de l'interaction entre Gag(NCp7) et la protéine cellulaire RPL7 : aspects moléculaire et fonctionnel - TEL - Thèses en ligne Access content directly
Theses Year : 2014

Characterization of the interaction between Gag(NCp7) and the cellular protein RPL7 : molecular and functional aspects

Caractérisation de l'interaction entre Gag(NCp7) et la protéine cellulaire RPL7 : aspects moléculaire et fonctionnel

Abstract

Thesis work was based on characterization of interaction between Gag (NCp7) and RPL7 in cellular environment and in vitro and its functional role in the viral cycle. Gag polyprotein of HIV-1 orchestrates assembly of the virus particle, especially by driving packaging of the viral genomic RNA through its NCp7 domain, and by the recruitment of viral and cellular protein partners. Our hypothesis was to know, whether Gag can control its own synthesis and consequently the transition between translation and packaging of the genomic RNA into nascent particles. We investigated cellular proteins, identified by a two-hybrid assay, which can interact with Gag and NCp7. Human RPL7 is one such protein from large ribosomal subunit 60S. It consists of 248 amino acids and has the ability to inhibit translation. This function can explain the 'switch' between translation and packaging of the genomic RNA. Results showed that Gag was capable of interacting with RPL7 and other proteins from 60S subunit, through its NCp7 domain.
Mon travail de thèse a été basé sur la caractérisation de l'interaction entre Gag (NCp7) et la RPL7 en milieu cellulaire et in vitro ainsi sur son rôle fonctionnel dans le cycle viral. La polyprotéine Gag du VIH-1 orchestre l’assemblage de la particule virale, en favorisant l’encapsidation de l'ARN génomique viral par son domaine NCp7, et en recrutant des protéines virales et cellulaires. Notre hypothèse est de savoir, si Gag peut contrôler sa propre synthèse et par conséquence la transition entre traduction et encapsidation de l'ARN génomique dans les particules naissantes. Nous avons étudié les protéines cellulaires, identifiées par double hybride, qui peuvent interagir avec Gag et NCp7. La RPL7 humaine est l'une de ces protéines de la grande sous-unité 60S ribosomique. Elle se compose de 248 acides aminés et a la capacité d'inhiber la traduction. Cette fonction peut expliquer le «switch» entre la traduction et de l'encapsidation de l'ARN génomique. Les résultats ont montré que Gag était capable d'interagir avec d'autres protéines que la RPL7 de la sous-unité 60S, par son domaine NCp7.
Fichier principal
Vignette du fichier
Elmekdad_Hala_2014_ED414.pdf (7.42 Mo) Télécharger le fichier
Origin Version validated by the jury (STAR)

Dates and versions

tel-01228117 , version 1 (12-11-2015)

Identifiers

  • HAL Id : tel-01228117 , version 1

Cite

Hala El Mekdad. Caractérisation de l'interaction entre Gag(NCp7) et la protéine cellulaire RPL7 : aspects moléculaire et fonctionnel. Génomique, Transcriptomique et Protéomique [q-bio.GN]. Université de Strasbourg, 2014. Français. ⟨NNT : 2014STRAJ054⟩. ⟨tel-01228117⟩
189 View
342 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More