Governing political institutions through the future. - Archive ouverte HAL Access content directly
Theses Year : 2015

Governing political institutions through the future.

Gouverner les institutions par le futur

(1)
1

Abstract

What are the functions of visioning (prospective)? Such is the guiding question of this dissertation, which examines efforts to envision the future at the regional and metropolitan level in France since 1955. When has foresight been used, by whom and for what? Comparing sixteen exercises held in two cities (Nantes and Lyon) and two regions (Pays de la Loire and Rhône-Alpes), this work demonstrates that visioning is used less to shape the long term future than to govern current political institutions. Combining sociology of institutions with the discursive approach of public policy, this dissertation develops the concept of institution statement. Ephemeral although regularly revived, foresight activities are attempts to define the institution and to build discursive coalitions to support this definition. With such a statement, stakeholders in foresight activities act in pursuit of three goals: to demonstrate the unity of the institution, to justify its utility and to claim its leadership. The dissertation distinguishes four generations of foresight practices, each of which deals with a specific use of the future: to exist in advance through long term planning (1955-1983); to develop a need for an institution in spite of reluctance by the local political elite (1983-1995); to affirm the strategic vocation of the institution through the formulation of a project (1995-2004); and to alleviate growing contradictions in local public policies (2005-2015). This work contributes to revitalizing the study of the institutionalization of regional and metropolitan governments. Rather than studying national reforms and their implementation, it analyses the discursive work of local actors in order to define the role of these new state spaces. It reveals the importance of such statements in holding the institution in spite of spatial and sectorial centrifugal forces.
À quoi sert la prospective ? Telle est la question de cette recherche sur les usages du futur par les régions et les métropoles en France depuis 1955. À quel moment la prospective est-elle mobilisée, par qui et selon quelles modalités ? En comparant seize démarches menées sur quatre territoires (Nantes, Lyon, Pays de la Loire et Rhône-Alpes), la thèse démontre que la prospective est moins utilisée pour agir sur le long terme que pour gouverner les institutions. En croisant la sociologie des institutions avec l’approche discursive des politiques publiques, ce travail développe le concept d’énoncé d’institution pour analyser la fonction de ces démarches. Relancée à intervalles irréguliers mais toujours éphémère, l’activité prospective correspond à une tentative des acteurs pour énoncer l’institution et construire une coalition discursive autour de cette définition. À travers l’élaboration d’un tel énoncé, les porteurs de ces démarches poursuivent trois objectifs : démontrer l’unité de l’institution, en justifier l’utilité et en revendiquer le pilotage. La thèse distingue quatre générations de démarches prospectives, correspondant chacune à un usage spécifique du futur : exister par anticipation à travers la planification à long terme (1955-1983), susciter un besoin d’institution malgré la résistance des notables locaux (1983-1995), affirmer la vocation stratégique de l’institution par la formulation d’un projet transversal (1995-2004) et atténuer les contradictions de l’action publique territoriale par la construction d’un discours politique consensuel (2004-2015). En s’intéressant au travail discursif des acteurs locaux plutôt que d’étudier les réformes nationales et leurs mises en œuvre, ce travail apporte un nouvel éclairage sur l’institutionnalisation des régions et des métropoles. Il révèle l’importance de ces énoncés pour faire tenir l’institution face au poids des dynamiques centrifuges, territoriales et sectorielles.
Fichier principal
Vignette du fichier
RIO thèse Gouverner les institutions par le futur 2015 - diffusion.pdf (8.45 Mo) Télécharger le fichier
Loading...

Dates and versions

tel-01245947 , version 1 (17-12-2015)

Identifiers

  • HAL Id : tel-01245947 , version 1

Cite

Nicolas Rio. Gouverner les institutions par le futur : Usages de la prospective et construction des régions et des métropoles en France (1955-2015). Science politique. Université Lumière - Lyon 2, 2015. Français. ⟨NNT : 2015LYO20094⟩. ⟨tel-01245947⟩
588 View
1216 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More