The body writing and myth of the writer : Psychological critic analysis of Place des fêtes, Hermina and La fête des masques of Sami Tchak - Archive ouverte HAL Access content directly
Theses Year : 2016

The body writing and myth of the writer : Psychological critic analysis of Place des fêtes, Hermina and La fête des masques of Sami Tchak

Ecriture du corps et mythe personnel de l'écrivain : Approche psychocritique de Place des fêtes, Hermina et la fête des masques de Sami Tchak

(1)
1

Abstract

In the heart of the aesthetic transformations of African literature of French expression, a special form of writing that breaks with the dull and linear narrative of the writers of the post-colonial period appears. Also, this new way of writing gives way to a new generation of francophone writers who offers readers a more raw, more sensual, more sexual literature. It is now intended to criticize social mores through the description of various characters from novels which are prey to the complexity of their intimate world. This new form of writing has enrolled us in a current literary trend that allows to introduce the universal character in the intimacy. In fact, the peculiarity of our thesis lies in its ability to lead the reader to perceive the link that may exist between the writing of the body and the quest for identity in contemporary literature of francophone Africa. This would be possible through the analysis of psychological critics of some literary works such as those of the Franco-Togolese writer Sami TCHAK. This research leads the reader to wonder how the writing of the body, through that of sexuality, can convey a literary discourse capable of allowing the writer to have a better understanding of himself. This aesthetic choice of transgression seems to actually be a pretext for the stylistic reconfiguration of contemporary African literature thanks to this new generation of writers.
Au cœur des métamorphoses esthétiques de la littérature africaine d’expression française, il apparaît une forme particulière d’écriture qui rompt avec le récit terne et linéaire des écrivains de la période post-coloniale. Aussi, cette nouvelle manière d’écrire donne naissance à une nouvelle génération d’écrivains francophones qui proposent aux lecteurs une littérature plus crue, plus sensuelle voire plus sexuelle. Celle-ci se donne désormais pour objectif de critiquer les mœurs sociales à travers la description de divers personnages de romans en proie à la complexité de leur monde intime. Cette nouvelle conception romanesque nous inscrit dans une tendance littéraire actuelle visant à lire l’universel dans l’intimité. De fait, la particularité de notre thèse réside dans sa capacité à amener le lecteur à voir le lien qui pourrait exister entre l’écriture du corps et la quête de l’identité dans la littérature contemporaine d’Afrique francophone. Ceci serait en effet possible à travers l'analyse psychocritique de certaines œuvres des auteurs qui la compose, comme celles de l'écrivain franco-togolais Sami TCHAK. Ces investigations conduisent ainsi le lecteur à se demander de quelle manière l'écriture du corps, à travers celle de la sexualité, peut véhiculer un discours capable de permettre au sujet écrivant de se révéler à lui-même. Ce choix esthétique de la transgression, aussi bien sur le fond que sur la forme, semble être en réalité un prétexte à la reconfiguration stylistique de la littérature africaine contemporaine par cette nouvelle génération d'écrivains.
Fichier principal
Vignette du fichier
2016LIMO0001.pdf (1.19 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Version validated by the jury (STAR)
Loading...

Dates and versions

tel-01261061 , version 1 (23-01-2016)

Identifiers

  • HAL Id : tel-01261061 , version 1

Cite

Ornella Pacelly Ndombi Loumbangoye. Ecriture du corps et mythe personnel de l'écrivain : Approche psychocritique de Place des fêtes, Hermina et la fête des masques de Sami Tchak. Littératures. Université de Limoges, 2016. Français. ⟨NNT : 2016LIMO0001⟩. ⟨tel-01261061⟩
652 View
8662 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More