Adaptations métaboliques et influence du régime alimentaire chez un hibernant food-storing - TEL - Thèses en ligne Access content directly
Theses Year : 2015

Metabolic adaptations and diet influence in a food-storing hibernator

Adaptations métaboliques et influence du régime alimentaire chez un hibernant food-storing

Abstract

This thesis presents the specific adaptations of food-storing hibernators that feed during hibernation, and the impact of diet quality on their annual cycle. In contrast to the fat-Storing species which fast during hibernation, the food-storing presents metabolic responses to an alternation of short fasting phases and hyperphagia. These responses involve one hand use of fat reserves during hibernation contributing to ketogenesis, which would be induced by adiponectin. On the other hand, maintaining a functional digestive system leading to the secretion of incretins, permits optimal nutrient absorption in the short inter-torpor euthermia. Increased glucose uptake in particular would restore body reserves to spare. Moreover, a lean protein diet enriched in fat and induces increased in body mass in pre-hibernation period causing reduced use of torpor thus an increased loss of mass during hibernation, and decreased reproductive success.
Cette thèse présente les adaptations spécifiques des hibernants ‘food-storing’ qui s’alimentent au cours de l’hibernation, et les conséquences de la qualité du régime alimentaire sur leur cycle annuel. Tandis que les espèces ‘fat-storing’ jeûnent pendant toute l’hibernation, les ‘food-storing’ alternent jeûnes courts et réalimentations. L’adiponectine stimulerait la lipolyse pendant l’hibernation contribuant ainsi à la cétogenèse. Le maintien d’un système digestif fonctionnel conduisant à la sécrétion d’incrétines, permet l’absorption optimale de nutriments lors des courtes euthermies inter-torpeurs. Une absorption accrue de glucose en particulier permettrait de restaurer la glycémie et les réserves de glycogène. Par ailleurs, un régime appauvri en protéines et enrichi en lipides induit un engraissement augmenté en période pré-hibernatoire provoquant une moindre utilisation de la torpeur donc une perte de masse accrue lors de l’hibernation, et une baisse du succès reproducteur.
Fichier principal
Vignette du fichier
Weitten_mathieu_2015_ED414.pdf (6.15 Mo) Télécharger le fichier
Origin Version validated by the jury (STAR)

Dates and versions

tel-01394370 , version 1 (09-11-2016)

Identifiers

  • HAL Id : tel-01394370 , version 1

Cite

Mathieu Weitten. Adaptations métaboliques et influence du régime alimentaire chez un hibernant food-storing. Biologie cellulaire. Université de Strasbourg, 2015. Français. ⟨NNT : 2015STRAJ080⟩. ⟨tel-01394370⟩
343 View
775 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More