Teachers faced with school achievement in priority education areas - Archive ouverte HAL Access content directly
Theses Year : 2016

Teachers faced with school achievement in priority education areas

Les enseignants face à la réussite scolaire des élèves de ZEP

(1)
1

Abstract

The French government designated schools in deprived areas as « Educational Priority Areas » (EPAs). Primary school teachers working in EPA have to deal with a high heterogeneity in children’s levels. Moreover, violent behaviours and discipline maintenance are massive issues that are more frequent than in other areas in France. However, some children are high-performing pupils (HPPs) in EPAs as well. This work aims to investigate the perspective of primary school teachers facing high performance at school in EPA. We conducted a national survey of primary school teachers in EPAs, by a questionnaire online, and then performed led-interviews of teachers working in an EPA in Marseille. We focused the analysis of these declarative data in order to determine (1) the definition of a HPP, (2) the devices set up for HPPs, and (3) the impact of HPPs on the class. 2490 teachers responded to the national survey and ten personal interviews were performed. Most of the respondants agreed that HPPs are wise, listening and they participate. Although standards of evaluation are supplied by the institution (departmental or national evaluations), only 9% of respondant declared to use them as first criterion to estimate the success of their pupils and 49% prefered to refer to their own evaluation. Thus, the definition of HPPs is mostly based on teacher-related criteria than institution. Interestingly, the personnal characteristics of the professional influences their HPP’s definition as well as their education practices, which highlight an important teacher effect toward HPPs. Finally, teachers considered HPPs as educational auxiliaries, having a key role during shared actions. Our research hightlight the teachers dilemna between the instrumentalization of HPPs for the benefit of the pupils in difficulty, which in a way is penalizing their own acquisition of knowledges, and their will to keep high-standard teaching objectives for the HPPs in their class.
Les professeurs des écoles, enseignant dans les milieux défavorisés, doivent faire face à la forte hétérogénéité des niveaux de leurs élèves, à la grande difficulté scolaire de beaucoup d’entre eux et aux problèmes de discipline plus fréquents qu’ailleurs. Pourtant, dans ces zones d’éducation prioritaire (ZEP), il existe des élèves en grande réussite scolaire (EGRS). Notre thèse apporte un éclairage sur la profession enseignante face à la réussite scolaire en ZEP. Nous nous intéressons à la perception des EGRS qu’ont les enseignants à travers l’analyse de leurs déclarations autour du quotidien avec ces élèves. Cette étude se propose d’explorer : 1/ leurs définitions d’un EGRS ; 2/ leurs déclarations autour des dispositifs mis en place pour les EGRS ; 3/ leurs avis sur des changements dans la vie de la classe liés à la présence des EGRS. Notre étude donne la parole aux enseignants à travers leurs réponses à un questionnaire à échelle nationale à destination de l’ensemble des professeurs des écoles exerçant dans les établissements classés ZEP en France ainsi qu’à à travers leur discours lors d’entretiens directifs menés avec dix d’entre eux travaillant dans le 15ème arrondissement de Marseille. Nous analyserons les réponses des 2490 questionnaires exploitables et des dix entretiens réalisés, de manière quantitative et qualitative. La plupart des répondants s’accordent à dire qu’un EGRS est un élève sage, à l’écoute et qui participe en classe. Mais notre analyse met en évidence que malgré des standards d’évaluation fournis par l’institution (évaluations départementales et nationales), les enseignants ne sont que 9% à les utiliser pour évaluer la grande réussite de leurs élèves. 49% d’entre eux préfèrent se référer à leur propre évaluation, qualifiée de subjective et non institutionnelle. La personnalité des enseignants ressort également à travers un effet maître important, où de nombreuses variables caractérisant ces professionnels influencent leur définition des EGRS ainsi que leurs pratiques pédagogiques. A travers leurs déclarations, les enseignants décrivent le caractère particulier des EGRS, qui, grâce à leur acquisition plus rapide de connaissances, sont perçus comme des auxiliaires pédagogiques, prenant une part importante dans les actions conjointes. Le danger d’une instrumentalisation des EGRS au profit des élèves en difficulté est pointé par nos analyses, quitte à pénaliser leur propre acquisition de savoirs. Cela entre en dissonance avec la volonté par ailleurs affirmée des enseignants de garder un haut niveau d’exigence pour les EGRS présents dans leur classe.
Fichier principal
Vignette du fichier
Thèse Caroline HACHE Volume 1 - 2.pdf (3.49 Mo) Télécharger le fichier
Vignette du fichier
Thèse Caroline HACHE Volume 2 - 2.pdf (31.3 Mo) Télécharger le fichier
Loading...

Dates and versions

tel-01455104 , version 1 (03-02-2017)

Identifiers

  • HAL Id : tel-01455104 , version 1

Cite

Caroline Hache. Les enseignants face à la réussite scolaire des élèves de ZEP. Education. AMU Aix Marseille Université, 2016. Français. ⟨NNT : ⟩. ⟨tel-01455104⟩
606 View
6868 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More