Criblage par ARN interférence pour l'identification de nouveaux gènes impliqués dans la différenciation myogénique - TEL - Thèses en ligne Access content directly
Theses Year : 2017

A siRNA-based screen in C2C12 myoblasts identifies novel genes involved in myogenic differentiation

Criblage par ARN interférence pour l'identification de nouveaux gènes impliqués dans la différenciation myogénique

Abstract

Myogenesis is a highly regulated multi-step process involving myoblast proliferation and differentiation. Although studies over the last decades have identified several factors governing these distinct major phases, many of them are not yet known. In order to identify novel genes, we took advantage of the C2C12 myoblastic line to establish a functional siRNA screen combined with quantitative-imaging analysis of a large amount of differentiated myoblasts. We knocked down 100 mouse-preselected genes without a previously characterized role in muscle. Using image analysis, we tracked gene-silencing phenotypes by quantitative assessment of cellular density, myotube quantity, myotube morphology and fusion index. Our results have revealed six genes involved in both stages of C1C12 myogenesis and 13 genes specific to the differentiation stage. These findings prove that our RNAi-based screen could be an efficient tool to detect clear and subtle phenotypes allowing the identification of new myogenic regulators in Mammals.
La myogénèse est un processus multi-étapes hautement régulé impliquant la prolifération et la différenciation de myoblastes. Bien que la myogenèse ait été largement décrite, les mécanismes de régulation qui régissent ce processus complexe sont encore mal connus, notamment les réseaux de gènes et les interactions potentielles entre les voies de signalisation impliquées. Afin d'identifier de nouveaux gènes jouant un rôle dans la différenciation myogénique, j’ai mis en place un nouveau protocole in vitro, basé sur la lignée myoblastique C2C12, l’utilisation de l’ARN interférence et l'analyse quantitative d'images d'une grande quantité de myoblastes différenciés. J’ai pu inactiver une centaine de gènes et par une analyse quantitative de la densité cellulaire, de la quantité de myotubes, de la morphologie du myotube et de l'indice de fusion, j’ai pu montrer que six gènes parmi les 100 sont impliqués à la fois dans la prolifération et la différenciation des cellules C2C12 et 13 gènes jouant un rôle uniquement dans l’étape de différenciation. Nos résultats montrent que notre crible peut être un outil efficace pour détecter aussi bien les phénotypes subtils permettant l'identification de nouveaux régulateurs myogéniques chez les mammifères.
Fichier principal
Vignette du fichier
2017LIMO0015.pdf (8.17 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Version validated by the jury (STAR)
Loading...

Dates and versions

tel-01566505 , version 1 (21-07-2017)

Identifiers

  • HAL Id : tel-01566505 , version 1

Cite

Rayan Alwan. Criblage par ARN interférence pour l'identification de nouveaux gènes impliqués dans la différenciation myogénique. Médecine humaine et pathologie. Université de Limoges, 2017. Français. ⟨NNT : 2017LIMO0015⟩. ⟨tel-01566505⟩
240 View
3022 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More