Exploration of the performance of the governance of small-scale fisheries in the South Pacific through action research - Archive ouverte HAL Access content directly
Theses Year : 2018

Exploration of the performance of the governance of small-scale fisheries in the South Pacific through action research

Exploration de la performance de la gouvernance des petites pêcheries du Pacifique Sud par une démarche de recherche-action

(1)
1

Abstract

This work is a contribution for elaborating a research framework for the study of institutional development for the comanagement of common fishery resources. Indeed this governance mode is marginally being used worldwide despite its positive impacts that have been proved in a large number of concrete cases.Specifically the thesis examines the performance of the governance of small-scale fishery through an empirical and inductive approach of institutional economics. Our action research framework guided interventions of public fishery policy on the management of overexploited marine resources in several case studies in New Caledonia and Vanuatu (South Pacific) between 2008 and 2016.Those cases corresponded to different contexts and temporal and spatial scales. The thesis is supported i) by a theoretical causal model of the effects of this kind of intervention on institutional change in smallscale fisheries, and ii) by an evaluation grid of the dynamics of institutional development in the case studies. It analytically and practically explores the process of adaptive experimentation of co-management development in reallife conditions. Academic and non academic knowledge on small-scale fisheries and the learning through shared governance is mobilized.Results show that spatial, multi-scale management of reef fisheries through temporary openings and closures of fishing is a way to combine community-based management and government intervention that is relevant for a number of single- and multi-species fisheries in the South Pacific. Four key processes that drive the economic performance of fishery co-management regimes are highlighted, namely individual learning of systemic processes, collective learning, homogenization of actors’ strategies, and building of capacity for action.These processes are interdependent following their own temporality in response to multiple stresses and fishery contingencies, that determine the initial conditions of the interventions in particular. By explicitly taking into account sustainability problems of smallscale fisheries at both the national and the local, operational levels, our researchframework proposes truly transdisciplinary research guidelines on the co-management of small-scale fisheries and on its capacity for addressing sustainability challenges more efficiently.
Notre travail est une contribution à l’élaboration d’un cadre de recherche pour étudier le développement institutionnel pour la cogestion des ressources halieutiques communes, qui reste un mode de gouvernance minoritaire à l’échelle mondiale malgré ses impacts positifs démontrés dans de nombreux cas concrets. Spécifiquement, la thèse examine la performance de la gouvernance de petites pêcheries suivant une approche empirique et inductive d’économie institutionnelle. Notre démarche de recherche-action a accompagné des interventions de politiques publiques des pêches sur la gestion de ressources récifales surexploitées dans plusieurs cas d’étude en Nouvelle-Calédonie et au Vanuatu (Pacifique sud) entre 2008 et 2016. Ces cas correspondaient à des contextes et des échelles spatiales et temporelles variables. La thèse s’appuie sur un modèle causal théorique des effets de ce type d’intervention sur le changement institutionnel dans les petites pêcheries, et sur une grille d’évaluation de la dynamique du développement institutionnel dans les cas d’étude. Elle propose une exploration à la fois analytique et pratique de l’expérimentation adaptative du développement de systèmes de cogestion en conditions réelles. Différentes sources de connaissances, académiques et non académiques, sont mobilisées, sur les petites pêcheries et sur l’apprentissage de leur gouvernance partagée. Les résultats montrent que la gestion spatialisée et multiéchelle des pêcheries récifales par cycles de fermetures et d’ouvertures temporaires de la pêche constitue une forme d’hybridation de la gestion communautaire et de l’intervention gouvernementale, adaptée à de nombreuses pêcheries mono ou plurispécifiques du Pacifique sud. Quatre processus clés soustendant la performance économique des régimes de cogestion des pêcheries étudiées sont mis en évidence : l’apprentissage individuel des processus systémiques, l’apprentissage collectif, l’homogénéisation des stratégies des acteurs, et le renforcement des capacités d’action. Ces processus opèrent de manière interdépendante et selon leur propre temporalité, en réponse aux aléas et aux contingences des pêcheries, qui déterminent notamment les conditions initiales des interventions. En abordant explicitement les questions de durabilité des petites pêcheries à l’échelle nationale et en même temps à l’échelle locale opérationnelle de gestion, la démarche de recherche adoptée propose des pistes de recherches effectivement transdisciplinaires sur la cogestion des petites pêcheries et sur ses capacités à mieux répondre aux enjeux de durabilité.
Fichier principal
Vignette du fichier
These-2018-SML-Sciences_economiques-LEOPOLD_Marc.pdf (6.59 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Version validated by the jury (STAR)
Loading...

Dates and versions

tel-01900661 , version 1 (22-10-2018)

Identifiers

  • HAL Id : tel-01900661 , version 1

Cite

Marc Léopold. Exploration de la performance de la gouvernance des petites pêcheries du Pacifique Sud par une démarche de recherche-action. Economies et finances. Université de Bretagne occidentale - Brest, 2018. Français. ⟨NNT : 2018BRES0031⟩. ⟨tel-01900661⟩
291 View
286 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More