Declarative approach for long-term sensor data storage - Archive ouverte HAL Access content directly
Theses Year : 2017

Declarative approach for long-term sensor data storage

Approche déclarative pour le stockage à long terme de données capteurs

(1, 2)
1
2

Abstract

Nowadays, sensors are cheap, easy to deploy and immediate to integrate into applications. These thousands of sensors are increasingly invasive and are constantly generating enormous amounts of data that must be stored and managed for the proper functioning of the applications depending on them. Sensor data, in addition of being of major interest in real-time applications, e.g. building control, health supervision..., are also important for long-term reporting applications, e.g. reporting, statistics, research data... Whenever a sensor produces data, two dimensions are of particular interest: the temporal dimension to stamp the produced value at a particular time and the spatial dimension to identify the location of the sensor. Both dimensions have different granularities that can be organized into hierarchies specific to the concerned context application. In this PhD thesis, we focus on applications that require long-term storage of sensor data issued from sensor data streams. Since huge amount of sensor data can be generated, our main goal is to select only relevant data to be saved for further usage, in particular long-term query facilities. More precisely, our aim is to develop an approach that controls the storage of sensor data by keeping only the data considered as relevant according to the spatial and temporal granularities representative of the application requirements. In such cases, approximating data in order to reduce the quantity of stored values enhances the efficiency of those queries. Our key idea is to borrow the declarative approach developed in the seventies for database design from constraints and to extend functional dependencies with spatial and temporal components in order to revisit the classical database schema normalization process. Given sensor data streams, we consider both spatio-temporal granularity hierarchies and Spatio-Temporal Functional Dependencies (STFDs) as first class-citizens for designing sensor databases on top of any RDBMS. We propose a specific axiomatisation of STFDs and the associated attribute closure algorithm, leading to a new normalization algorithm. We have implemented a prototype of this architecture to deal with both database design and data loading. We conducted experiments with synthetic and real-life data streams from intelligent buildings.
De nos jours, on a de plus en plus de capteurs qui ont tendance à apporter confort et facilité dans notre vie quotidienne. Ces capteurs sont faciles à déployer et à intégrer dans une variété d’applications (monitoring de bâtiments intelligents, aide à la personne,...). Ces milliers (voire millions)de capteurs sont de plus en plus envahissants et génèrent sans arrêt des masses énormes de données qu’on doit stocker et gérer pour le bon fonctionnement des applications qui en dépendent. A chaque fois qu'un capteur génère une donnée, deux dimensions sont d'un intérêt particulier : la dimension temporelle et la dimension spatiale. Ces deux dimensions permettent d'identifier l'instant de réception et la source émettrice de chaque donnée. Chaque dimension peut se voir associée à une hiérarchie de granularités qui peut varier selon le contexte d'application. Dans cette thèse, nous nous concentrons sur les applications nécessitant une conservation à long terme des données issues des flux de données capteurs. Notre approche vise à contrôler le stockage des données capteurs en ne gardant que les données jugées pertinentes selon la spécification des granularités spatio-temporelles représentatives des besoins applicatifs, afin d’améliorer l'efficacité de certaines requêtes. Notre idée clé consiste à emprunter l'approche déclarative développée pour la conception de bases de données à partir de contraintes et d'étendre les dépendances fonctionnelles avec des composantes spatiales et temporelles afin de revoir le processus classique de normalisation de schéma de base de données. Étant donné des flux de données capteurs, nous considérons à la fois les hiérarchies de granularités spatio-temporelles et les Dépendances Fonctionnelles SpatioTemporelles (DFSTs) comme objets de premier ordre pour concevoir des bases de données de capteurs compatibles avec n'importe quel SGBDR. Nous avons implémenté un prototype de cette architecture qui traite à la fois la conception de la base de données ainsi que le chargement des données. Nous avons mené des expériences avec des flux de donnés synthétiques et réels provenant de bâtiments intelligents. Nous avons comparé notre solution avec la solution de base et nous avons obtenu des résultats prometteurs en termes de performance de requêtes et d'utilisation de la mémoire. Nous avons également étudié le compromis entre la réduction des données et l'approximation des données.
Fichier principal
Vignette du fichier
these.pdf (4.82 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Version validated by the jury (STAR)

Dates and versions

tel-01940920 , version 1 (30-11-2018)

Identifiers

  • HAL Id : tel-01940920 , version 1

Cite

Manel Charfi. Declarative approach for long-term sensor data storage. Databases [cs.DB]. Université de Lyon, 2017. English. ⟨NNT : 2017LYSEI081⟩. ⟨tel-01940920⟩
339 View
94 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More