The origins of the Mediterranean diet: Isotopic analyses of bioarchaeology remains from Antiquity to the early Middle Ages in South-East France - Archive ouverte HAL Access content directly
Theses Year : 2019

The origins of the Mediterranean diet: Isotopic analyses of bioarchaeology remains from Antiquity to the early Middle Ages in South-East France

Aux origines de l'alimentation méditerranéenne : Analyses isotopiques de vestiges bioarchéologiques de l'Antiquité au début du Moyen Âge dans le Sud-Est de la France

(1)
1

Abstract

At the transition between Antiquity and the Middle Ages, the reconstruction of diet at an individual level allows to define the impact on daily life of the changes in institutions, economic systems and culture. It makes also possible to address the question of "Mediterranean diet(s)". Finally, this scale of interpretation offers the possibility to compare diet with the characteristic of each individual (age, sex, funeral practices) and site (status, environment) in order to evaluate the extant of influence of those criteria. This research involves the analysis of the isotopic ratios of nitrogen and carbon (d13C and d15N) in bone collagen from 371 humans and 388 animals. The samples come from 23 sites in Languedoc and Provence, dated from the end of the 4th century to the beginning of the 12th century. A corpus of comparison, based on isotopic data from the bibliography, includes 1431 humans from Spain, Croatia, Italy and Greece. Between the 4th and 8th centuries in Provence, the consumption of marine resources is perceptible in Marseille and Aix-en-Provence, revealing the presence of a supply network up to 50 km from the coast that serves urban centres throughout the period. Between the 9th and 12th centuries, an increase in the consumption of aquatic resources is visible at the turn of the millennium, probably reflecting the Church's control over dietary habits, even in the countryside. Finally, it was possible to note a homogeneity in South-East France compared to other Mediterranean regions. This result indicates a lower importance of marine resources and millet (C4 resources) for this region and so, an influence of cultural affiliation on consumption choices in these two periods.
À la période de transition entre l’Antiquité et le Moyen Âge, la reconstitution de l’alimentation à une échelle individuelle permet d’aborder l’impact des mutations des institutions, de l’économie et de la culture sur la vie quotidienne. Elle permet également d’aborder la question des « alimentation(s) méditerranéenne(s) ». Cette échelle d’interprétation offre enfin l’avantage de pouvoir confronter les informations concernant la diète à celles constitutives de l’identité du sujet (âge, sexe, pratiques funéraires) et du site (statut, environnement). Cette recherche concerne l’analyse des rapports isotopiques de l’azote et du carbone (d13C et d15N) du collagène osseux de 371 humains et 388 animaux. Les échantillons proviennent de vingt-trois sites du Languedoc et de la Provence, occupés entre la fin du IVème siècle et le début du XIIème siècle. Un corpus de comparaison, établi à partir des données isotopiques issues de la bibliographie, comprend 1431 humains provenant d’Espagne, de Croatie, d’Italie et de Grèce. Pour la période comprise entre le IVème et le VIIIème siècle en Provence, la consommation des ressources marines est perceptible à Marseille et Aix-en-Provence révélant la présence d’un réseau d’approvisionnement jusqu’à 50 km de distance de la côte qui dessert les centres urbains tout au long de la période. Pour la période comprise entre le lXème et le XIIème siècle, une augmentation de la consommation des ressources aquatiques est visible au tournant du millénaire, reflet probable d’une emprise de l’Église sur les comportements alimentaires et ce, même dans les campagnes. Enfin, il a été possible de noter une homogénéité des données alimentaires du Sud-Est de la France comparativement à celles des autres régions de Méditerranée. Ce résultat signe une moindre importance des ressources marines et du millet (ressources C4) dans l’alimentation de cette région et donc, une influence de l’appartenance culturelle sur les choix de consommation à ces deux périodes.
Fichier principal
Vignette du fichier
MionThèse2.pdf (24.83 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

tel-02293638 , version 1 (21-09-2019)

Identifiers

  • HAL Id : tel-02293638 , version 1

Cite

Leïa Mion. Aux origines de l'alimentation méditerranéenne : Analyses isotopiques de vestiges bioarchéologiques de l'Antiquité au début du Moyen Âge dans le Sud-Est de la France. Archéologie et Préhistoire. Aix Marseille Université, 2019. Français. ⟨NNT : ⟩. ⟨tel-02293638⟩
312 View
52 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More