Co-frittage du système LTCC/or : Approches couplées expérimentale, analytique et numérique - TEL - Thèses en ligne Access content directly
Theses Year : 2018

Co-sintering of LTCC/gold system : Experimental, analytical and numerical coupled approaches

Co-frittage du système LTCC/or : Approches couplées expérimentale, analytique et numérique

Abstract

LTCC (Low Temperature Co-fired Ceramic) and gold multilayers systems are extensively used in the development of multi-materials components for civil and military radio-frequency applications. This technology presents a high potential of development because it provides a packaging solution for electronic chips. During the process of drafting of these multi-materials components (ceramic metal), the co-sintering step is a key and critical one, indeed it leads to damages because of potential thermal expansion coefficients and shrinkage kinetics differentials. Thus, the aim of this work is to develop a numerical model able to faithfully simulate the components thermomechanical behavior during the co-sintering stage. To achieve this, the sintering and thermomechanical behavior of the selected ceramic and metal materials have been carefully characterized. The behavior laws so identified have been implemented in the software based on the finite elements method Comsol Multiphysics. The developed model robustness has been analyzed by confrontation with experimental tests driven by the establishment of an original shadowscopy apparatus which allows the in situ strain recording. Thus, the generated curvatures during the constrained sintering of a LTCC bilayer and during a gold-LTCC bilayer co-sintering have been characterized and compared with the numerical simulations.
Les systèmes multicouches à base de LTCC (Low Temperature Co-fired Ceramic) et d’or sont largement utilisés dans l’élaboration de composants multi-matériaux pour applications radiofréquences civiles et militaires. Cette technologie présente un fort potentiel de développement car elle constitue une solution de packaging des puces électroniques. Lors du processus d’élaboration de ces composants multi-matériaux (céramique-métal), la phase de co-frittage est une étape clé et critique, car elle est source d’endommagement du fait des potentiels différentiels de coefficients de dilatation et de cinétiques de retrait. Ainsi, ce travail vise le développement d’un modèle numérique simulant fidèlement le comportement thermomécanique des composants au cours de l’étape de co-frittage. A cet effet, les comportements thermomécanique et au frittage des matériaux céramiques et métalliques sélectionnés ont été finement caractérisés. Les lois de comportement ainsi identifiées ont été implémentées dans le code de calcul par éléments finis Comsol Multiphysics. La robustesse du modèle développé a été analysée par confrontation à des essais expérimentaux conduits grâce à la mise en place d’un dispositif original de suivi in situ de la déformation par ombroscopie. Ainsi, les cambrures générées lors du frittage contraint d’un bicouche à base de LTCC et lors du co-frittage d’un bicouche LTCC-or ont été caractérisées et comparées aux simulations numériques.
Fichier principal
Vignette du fichier
2018LIMO0098.pdf (232.02 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Version validated by the jury (STAR)

Dates and versions

tel-02459120 , version 1 (29-01-2020)
tel-02459120 , version 2 (29-01-2020)

Identifiers

  • HAL Id : tel-02459120 , version 2

Cite

Adrien Heux. Co-frittage du système LTCC/or : Approches couplées expérimentale, analytique et numérique. Autre. Université de Limoges, 2018. Français. ⟨NNT : 2018LIMO0098⟩. ⟨tel-02459120v2⟩
181 View
43 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More