Habiter la façade : la conquête d'une épaisseur sensible : les dispositifs de façade épaisse dans les logements collectifs des écoquartiers : conception architecturale et ambiances - TEL - Thèses en ligne Access content directly
Theses Year : 2019

Inhabiting the facade : conquering a sensory layer : thick facade devices in collective dwellings within eco-districts : architectural design and ambiances

Habiter la façade : la conquête d'une épaisseur sensible : les dispositifs de façade épaisse dans les logements collectifs des écoquartiers : conception architecturale et ambiances

Abstract

In the current context of architectural design and developments, the facade shifted away from its traditional function of dividing, light-filtering wall. It is now diversified in an array of increasingly complex spaces, thus growing in adjustable thickness. Balconies, loggias, terraces, corridors, all stemming from different cultures, developed nowadays new spatial, environmental and behavioural propositions. The general hypothesis of this thesis is that the ensemble of intermediary spaces (balconies, loggias, terraces, corridors), brought together under the name “Thick facade devices” (TFD), fully takes part in the design and the experience of contemporary housing. TFDs belong to the “intermediary spaces” family, i.e. places characterising a transition area that separates two spaces with two different degrees of intimacy, establishing connections between the inside and the outside, enabling permeability with natural elements, neighbours, the urban context or the bigger territory. By definition, TFDs work as interfaces that generate sensory and perceptible experience. The analysis of three eco-districts (in Grenoble and Paris) allows to explore the typological variety of the built environment ; the diversity in the roles given to the TFDs by the residents is telling: additional surface to the housing, entrance hall into the house, representative space for the building, regulating filter of the ambiance factors, modularity of intimacy and increase of the place’s quality of life. In conclusion, the thesis shows how the study of TFD ambiances can highlight cross-cutting and contemporary challenges regarding the design of intermediary spaces. Several questions are proposed to designers : TFDs in his context, a space with strong adjustable appropriation, an access to nature, an area to play with the five senses, an intimate and convivial place. For the architect, designing housing and considering the TFDs’ ambiances through this grid thus becomes a strategy to expand and enhance his housing project.Keyword: thick interface, balcony, loggia, terrace, corridor, ambiances, appropriation, inhabiting, modularity, ecodistrict, techno-sensitive.
Dans le contexte actuel des conceptions et réalisations architecturales, la façade s’est éloignée de sa traditionnelle fonction de mur séparateur filtrant la lumière, pour se diversifier en une variété d’espaces de plus en plus complexes, gagnant de ce fait même une épaisseur modulable. Les balcons, loggias, terrasses, coursives, issues de différentes cultures, déclinent aujourd’hui de nouvelles propositions spatiales, ambiantales et comportementales. L’hypothèse générale de cette thèse est que l’ensemble de ces espaces intermédiaires regroupés sous l’intitulé de dispositifs de façade épaisse (DFE) participe pleinement à la conception et au vécu du logement contemporain. Les DFE appartiennent à la famille des « espaces intermédiaires », c’est à dire des lieux caractérisant la zone transitionnelle séparant deux espaces aux degrés d’intimité différents, aménageant les liens intérieur/extérieur, permettant des porosités avec les éléments naturels, le voisinage, le contexte urbain ou le grand territoire. Par définition, les DFE agissent comme interfaces génératrices d’expériences sensorielles et sensibles. L’analyse de trois écoquartiers (à Grenoble et à Paris) permet d’explorer la variété typologique des bâtis ; la diversité des rôles attribués par les résidents aux DFE témoigne : surface supplémentaire à celle du logement, sas d’entrée dans l’espace privé, espace représentatif pour le bâti, filtre régulateur des facteurs ambiantaux, modularité de l’intimité et augmentation de la qualité de vie du logement… En conclusion, la thèse montre comment l’étude des ambiances des DFE permet de mettre à jour les enjeux transversaux et contemporains de la conception de ce type d’espaces intermédiaires, en proposant plusieurs champs d’interrogation aux concepteurs : un DFE dans son contexte, un espace à forte appropriation modulable, un accès à la nature, un espace de jeu pour les cinq sens, un lieu intime et un lieu convivial. Concevoir le logement et penser les ambiances des DFE à travers cette grille devient alors pour le concepteur une démarche d’élargissement et d’enrichissement de son projet d’habitation.Mots-clés : Interface épaisse, Balcon, Loggia, Terrasse, Coursive, Ambiances, Appropriation, Habiter, Modularité, Ecoquartier, Techno-sensible.
Fichier principal
Vignette du fichier
PIRHOSSEINLOO_2019_archivage.pdf (271.09 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Version validated by the jury (STAR)
Loading...

Dates and versions

tel-02634748 , version 1 (27-05-2020)

Identifiers

  • HAL Id : tel-02634748 , version 1

Cite

Hengameh Pirhosseinloo. Habiter la façade : la conquête d'une épaisseur sensible : les dispositifs de façade épaisse dans les logements collectifs des écoquartiers : conception architecturale et ambiances. Art et histoire de l'art. Université Grenoble Alpes, 2019. Français. ⟨NNT : 2019GREAH019⟩. ⟨tel-02634748⟩
1185 View
29 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More