De l'objectivité à l'histoire : émergence de la problématique ontologique chez Lukàcs - TEL - Thèses en ligne Access content directly
Theses Year : 2019

From objectivity to history : the emergence of the ontological issue at György Lukács

De l'objectivité à l'histoire : émergence de la problématique ontologique chez Lukàcs

Abstract

Our work is devoted to the latest writing by the German-speaking Hungarian philosopher G. Lukács (1885-1971), "Ontology of the Social Being" (1964-1971). It is a question of attesting the continuity of Lukács's thought despite its sometimes spectacular breaks and to show that "Ontology of the social being" is an integral part of the fabric of his thought. Presupposing the dialectical unity of thought Lukács, we show that the emergence of ontological issue was initiated by his discovery of the 1844 Marx’ Manuscripts in Moscow in 1930 but it was built in an underground way by the through aesthetic problematization, focusing on the notion of objectivity. It is only belatedly that Lukács works expressly to the drafting of an Ontology of the social being, and following a double break since it is after having decided to interrupt his work on the Aesthetics, for to devote himself to the project of an “Ethics”, which Lukács considered necessary the development of an ethics. All this raises the question of this latency of the ontological problematic, and leads us to formulate the idea according to which the ontological problematic of Lukács is in fact an ontological, that is to say also historical prospective. His intention is indeed to revive Marxism after his Stalinist ossification by formulating the basic philosophical principles of Marxism. From this point of view, "Ontology of the social" being is not so much a point of arrival, as a point of departure, and consequently of its fundamental historicity.
Notre travail est consacré au dernier écrit du philosophe hongrois d’expression allemande G. Lukács (1885-1971), l’"Ontologie de l’être social" (1964-1971). Il s’agit d’attester la continuité de la pensée de Lukács en dépit de ses ruptures parfois spectaculaires et de montrer que l’"Ontologie de l’être social" fait partie intégrante de la trame de sa pensée. En présupposant l’unité dialectique de la pensée de Lukács, nous montrons que l’émergence de la problématique ontologique a été initiée par sa découverte des Manuscrits de 1844 à Moscou en 1930 mais qu’elle s’est construite de manière souterraine, par le truchement de la problématisation esthétique, en focalisant son attention sur la notion d’objectivité. Ce n’est que tardivement que Lukács travaille expressément à la rédaction d’une Ontologie de l’être social, et à la suite d’une double césure puisque c’est après avoir décidé d’interrompre son travail sur l’Esthétique, pour se consacrer au projet d’une « Éthique », que Lukács a estimé nécessaire l’élaboration d’une éthique. Tout cela soulève la question de cette latence de la problématique ontologique, et nous conduit à formuler l’idée selon laquelle la problématique ontologique de Lukács est en réalité une prospective ontologique, c’est-à-dire aussi historique. Son intention est en effet de relancer le marxisme après son ossification stalinienne en formulant les principes philosophiques fondamentaux du marxisme. De ce point de vue, l’"Ontologie de l’être social" n’est pas tant un point d’arrivée, qu’un point de départ, et par voie de conséquence sa fondamentale historicité.
Fichier principal
Vignette du fichier
Charbonnier_Vincent.pdf (2.74 Mo) Télécharger le fichier
Origin Version validated by the jury (STAR)

Dates and versions

tel-02941982 , version 1 (17-09-2020)

Identifiers

  • HAL Id : tel-02941982 , version 1

Cite

Vincent Charbonnier. De l'objectivité à l'histoire : émergence de la problématique ontologique chez Lukàcs. Philosophie. Université Toulouse le Mirail - Toulouse II, 2019. Français. ⟨NNT : 2019TOU20070⟩. ⟨tel-02941982⟩
347 View
631 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More