Taiwan's political regimes, economic development and urban growth - Archive ouverte HAL Access content directly
Theses Year : 2020

Taiwan's political regimes, economic development and urban growth

Régimes politiques, développement économique et croissance urbaine de Taiwan

(1)
1
Chun-Ya Liu
  • Function : Author

Abstract

This thesis provides a macro-regional reading of the urbanization process in Taiwan since its origins, over a period or four centuries. The characteristics or city growth arc captured in relation to the development strategies of the various regimes on the island. The method intersects a historical approach with geographic information techniques (QGIS software) to spatialize historical processes. The Taiwanese territory has been essentially dominated by exogenous or colonial powers, while al the same time being the support of intense ethnic mixing, notably by the influx of migrants from the Chinese mainland. Taiwan's economic and urban development has thus found itself at the interface of Western and Eastern spatial strategies of domination. The Western powers developed port cities as part of a colonial strategy embedded in world trade, while the Eastern countries pursued a more continental strategy. The country's capital, Taipei, experienced a less pronounced process or urban primacy than its East Asian counterparts. This betrays a more balanced urban growth, concentrated however in the western part of the island, along a north-south continental transport axis linking two major port hubs. The thesis shows that Taiwan met the criteria or a "developmental state" (Johnson, 1982) productivist strategy during the authoritarian period of the KMT, but that this is no longer the case in the democratic era due to the weakening of the economic pilot agency and the relocation of a large part of the Taiwanese industrial apparatus to China.
Cette thèse livre une lecture macro-régionale du processus d'urbanisation à Taïwan depuis ses origines, soit sur une durée de quatre siècles Les caractéristiques de la croissance des villes sont saisies en lien avec les stratégies de développement des divers régimes qui se sont succédés sur l'île. La méthode croise une approche historique avec des techniques d'information géographique (logiciel QGIS) permettant de spatialiser les processus historiques. Le territoire taïwanais a été essentiellement dominé par des pouvoirs exogènes ou coloniaux, tout en étant le support d'intenses brassages ethniques, notamment par l’afflux de migrants issus du continent chinois. Le développement de Taïwan s'est trouvé à ! 'interface de stratégies spatiales de domination occidentale et orientale. Les puissances occidentales ont développé des villes portuaires dans le cadre d'une stratégie coloniale inscrite dans un commerce, tandis que les pays orientaux ont poursuivi une stratégie plus continentale. La capitale du pays, Taipei, a connu un processus de macrocéphalie moins prononcé que ses consœurs d'Asie orientale. Cela trahit une croissance urbaine plus équilibrée, concentrée cependant dans la partie occidentale de l'île, le long d'un axe de transport continental nord-sud reliant deux grands pôles portuaires. La thèse démontre que Taïwan répond aux critères d'une stratégie productiviste «d'État développeur» (Johnson, 1982) au cours de la période autoritaire du KMT, mais que ce n'est plus le cas à l'ère démocratique en raison de l'affaiblissement de l'agence de pilotage économique et de la délocalisation d'une grande partie de l'appareil industriel taïwanais en Chine.
Fichier principal
Vignette du fichier
LIU.pdf (6.37 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Version validated by the jury (STAR)

Dates and versions

tel-03136249 , version 1 (09-02-2021)

Identifiers

  • HAL Id : tel-03136249 , version 1

Cite

Chun-Ya Liu. Régimes politiques, développement économique et croissance urbaine de Taiwan. Géographie. Université Panthéon-Sorbonne - Paris I, 2020. Français. ⟨NNT : 2020PA01H015⟩. ⟨tel-03136249⟩
495 View
569 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More