Budgetary Reform and Modernisation of Public Finance Management in Gabon - Archive ouverte HAL Access content directly
Theses Year : 2020

Budgetary Reform and Modernisation of Public Finance Management in Gabon

Réforme budgétaire et modernisation de la gestion publique au Gabon

(1)
1

Abstract

In 2015, Gabon has adopted the first LOLFEB budget. This new organic law regarding the financials laws and the budget execution has been submitted as Gabon's new “Constitution financière”.Resulting from a long process, the organic law deal with two topics: on one hand, improve public expenditure by updating public management and on another hand, support the transparency by strengthening parliament's role in budgetary matters. The budgetary reform from the organic law is not a simple process and rules modernization. This reform modifies deeply the Gabonese financial right because this inasmuch as this law introduces a new result-oriented program budgeting system and modernized the classics mode of public management. This law helps parliament to follow up public action by defining clear objectives, quantified indicators, accurate and measurables. The new budgetary management frame is focused on results reaching instead of compliant rules and processes. However, many issues have been identified during its implementation, following that, the republic president during the ministery council decided on May 17th 2018 to set up the budgeting system three years after its implementation.
En 2015, le Gabon a adopté son premier budget en mode LOLFEB. Cette nouvelle loi organique relative aux lois de finances et à l’exécution du budget a été présentée comme la nouvelle « Constitution financière » du Gabon. Résultant d’un long processus, la loi organique entendait répondre à deux finalités principales : améliorer l’efficacité de la dépense publique à travers la modernisation de la gestion publique d’une part, et d’autre part, favoriser la transparence en renforçant le rôle du Parlement en matière budgétaire. La réforme budgétaire, issue de la loi organique allait bien au-delà d’une simple modernisation des règles et procédures. Elle devait modifier en profondeur le droit financier gabonais en ce sens qu’elle introduisait un nouveau système de budgétisation par programmes orienté par les résultats et elle entendait moderniser les modes classiques de gestion publique. Elle subordonnait l’action de l’État à la réalisation d’objectifs clairs, assortis d’indicateurs chiffrés, précis et mesurables permettant au Parlement de suivre la performance de l’action publique. Le nouveau cadre de la gestion budgétaire au Gabon devait mettre l’accent sur l’atteinte des résultats plutôt que sur la conformité aux règles et aux procédures. Pour autant, sa mise en œuvre a relevé un certain nombre de problématiques qui a récemment conduit à la décision du Président de la République, à la suite du Conseil des Ministres en date du 17 Mai 2018, de mettre à plat le nouveau système de budgétisation, seulement trois ans après son entrée en vigueur.
Fichier principal
Vignette du fichier
2020_MINKOUEYE_diffusion.pdf (11.79 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Version validated by the jury (STAR)

Dates and versions

tel-03168038 , version 1 (12-03-2021)

Identifiers

  • HAL Id : tel-03168038 , version 1

Cite

Espérance Minkoueye Mi Nkoghe. Réforme budgétaire et modernisation de la gestion publique au Gabon. Droit. Université Montpellier, 2020. Français. ⟨NNT : 2020MONTD005⟩. ⟨tel-03168038⟩
757 View
52 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More