Study of collective choices process in an uncertain and controversial universe : The case of a long-term management method choice for highly radioactive waste in France - Archive ouverte HAL Access content directly
Theses Year : 2020

Study of collective choices process in an uncertain and controversial universe : The case of a long-term management method choice for highly radioactive waste in France

Étude des processus de formation des choix collectifs en univers incertain et controversé : Le cas du choix d'une modalité de gestion à long terme des déchets hautement radioactifs en France

(1)
1

Abstract

For the past ten years or so, the implementation of major projects of general interest (LGV, dam, airport, radioactive waste storage center) has faced a risk of a new kind of contestation. The Large Useless and Imposed Projects movement manages to federate environmentalist and anti-globalization oppositions in order to question the definition of the general interest or public utility carried by the contested projects. Far from being just an obstacle to public decision-making, they question how stable and coherent collective choices can be formed based on a necessarily evolving and contingent definition of the general interest. To answer this question, we rely on the study of a conflictual case which has for more than 30 years been opposed by promoters and opponents to a project for an industrial center for the storage of French highly radioactive waste. This case will be studied using a theoretical reading grid which mainly mobilizes the work of François Perroux on power and information. In fine, we show that collective choices are the net result of information power relations between groups of unequal agents who evolve within a constantly evolving social system.
Depuis une dizaine d'années, la mise en œuvre de grands projets d'intérêt général (LGV, barrage, aéroport, centre de stockage des déchets radioactifs) s'affronte à un risque de contestation d'un genre nouveau. Le mouvement des Grands Projets Inutiles et Imposés parvient à fédérer les oppositions environnementalistes et altermondialistes dans le but de remettre en cause la définition de l’intérêt général ou utilité publique porté par les projets contestés. Loin de n’être qu’une entrave à la décision publique, ils interrogent la façon dont peuvent se former des choix collectifs stables et cohérents fondés sur une définition nécessairement évolutive et contingente de l’intérêt général. Pour répondre à cette question nous nous appuyons sur l’étude d’un cas conflictuel qui fait s’opposer depuis plus de 30 ans les promoteurs et les opposants à un projet de centre industriel de stockage des déchets hautement radioactifs français. Ce cas sera étudié à l’aide d’une grille de lecture théorique qui mobilise essentiellement les travaux de François Perroux sur le pouvoir et l’information. Nous montrons in fine, que les choix collectifs sont le résultat net de relations de pouvoirs informationnels entre groupes d’agents inégaux qui évoluent au sein d’un système social en perpétuelle évolution.
Fichier principal
Vignette du fichier
74384_LAVERLOCHERE_2020_archivage.pdf (3.94 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Version validated by the jury (STAR)

Dates and versions

tel-03184779 , version 1 (29-03-2021)

Identifiers

  • HAL Id : tel-03184779 , version 1

Cite

Carole Laverlochère. Étude des processus de formation des choix collectifs en univers incertain et controversé : Le cas du choix d'une modalité de gestion à long terme des déchets hautement radioactifs en France. Economies et finances. Université de Nîmes, 2020. Français. ⟨NNT : 2020NIME0005⟩. ⟨tel-03184779⟩

Collections

STAR UNIMES
78 View
89 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More