Où sont les femmes dans les syndicats en Suisse ? : une analyse localisée d'un processus de féminisation en cours - Archive ouverte HAL Access content directly
Theses Year : 2020

Where are the women in swiss trade unions? : a local analysis of an ongoing feminization process

Où sont les femmes dans les syndicats en Suisse ? : une analyse localisée d'un processus de féminisation en cours

Abstract

Despite globally diminishing numbers in the traditional trade union branches, nearly 30’000 women joined the Union syndicale suisse in the last 15 years. This dissertation focuses on the feminization process of swiss trade unions, which we investigated both in terms of trade unionist careers and these unions internal workings. By conducting empirical research in local trade unions in Basel, we aimed to understand how trade unions feminized themselves and how gendered inequalities nevertheless persist. We investigated the local dynamics of feminization in three trade unions, with different organizational cultures and representing different professional branches: Unia, Syna and SSP. Crossing multiple analytical levels, we show different modalities of local feminization, which we investigated under the angle of existing equality politics, or absence thereof, and the inner workings of the organizations. This combined approach between organizational analysis and trade union career paths brings the production of gender relations in trade unions to light. Beyond external explanations of gender inequalities, the gendered work division shows how tasks principally executed by women stay depreciated and invisiblized. Trade unionism vocational ethics also weigh on lifework balance and produces gendered familial setups. Finally, despite the ongoing feminization process, to be a woman in an androcentric organization confronts them to different dimensions of sexism as well as challenging their dedication to the organization.
Dans un contexte de perte de membres dans les bastions traditionnels des syndicats, ce sont en revanche près de 30 000 femmes qui rejoignent les fédérations de l’Union syndicale suisse ces quinze dernières années. Cette thèse porte sur le processus de féminisation des syndicats en Suisse, aborde sous l’angle des trajectoires des syndicalistes et du fonctionnement interne des organisations. A partir d’une enquête localisée dans les syndicats bâlois, nous avons cherché à comprendre comment les syndicats se féminisent et comment se maintiennent malgré tout des inégalités genrées dans les organisations. Trois syndicats aux cultures organisationnelles et aux branches professionnelles variées ont été retenus : Unia, Syna et le SSP. En croisant les échelles d’analyse, elle montre les ressorts d’une féminisation locale différenciée, que nous avons examinées sous l’angle de l’implantation de politiques d’égalité ou non et des modalités de fonctionnement des organisations. C’est ensuite la combinaison entre l’analyse organisationnelle et des carrières syndicales qui permet d’éclairer la production des rapports sociaux de sexe dans les syndicats. En sortant d’explications renvoyant les inégalités à des causes seulement externes aux organisations, l’analyse de la division sexuée du travail syndical montre comment certaines tâches, essentiellement effectuées par des femmes, restent dévalorisées ou invisibilisées. C’est aussi l’éthique vocationnelle du syndicalisme qui pèse sur les arbitrages entre les sphères de vie et qui donne à voir les configurations familiales sexuées des syndicalistes. Finalement, la féminisation en cours n’empêche que faire sa place dans un milieu aux normes androcentrées pèse sur les engagements des femmes confrontées au sexisme dont nous avons développé les principales dimensions.
Fichier principal
Vignette du fichier
MONNEY.pdf (10.74 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Version validated by the jury (STAR)

Dates and versions

tel-03243825 , version 1 (31-05-2021)

Identifiers

  • HAL Id : tel-03243825 , version 1

Cite

Vanessa Monney. Où sont les femmes dans les syndicats en Suisse ? : une analyse localisée d'un processus de féminisation en cours. Science politique. Université Panthéon-Sorbonne - Paris I; Université de Lausanne, 2020. Français. ⟨NNT : 2020PA01D029⟩. ⟨tel-03243825⟩
143 View
77 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More