Approche psychosociale de la construction des perspectives temporelles des personnes en situation de précarité d'emploi : le cas des travailleurs intérimaires - TEL - Thèses en ligne Access content directly
Theses Year : 2020

Psychosocial approach to the construction of time perspectives for people in precarious employment : the case of temporary workers

Approche psychosociale de la construction des perspectives temporelles des personnes en situation de précarité d'emploi : le cas des travailleurs intérimaires

Abstract

In recent decades, temporary work has taken on considerable proportions and is emblematic of the changes taking place in the world of work in France. As a "precarious" job, it leads to a disintegration of career paths and marks the future of temporary workers by a great deal of uncertainty. In an environment that now promotes individualism, where everyone is responsible for managing the hazards of their career path, precarious employment raises the question of the relationship that individuals maintain with their past, their current situation and their future. In this thesis, this report is understood by the concept of time perspectives. The first study (using questionnaires) of this research shows that a high level of precariousness decreases the future time extension of temporary workers and that this link is moderated by the satisfaction of the subjects with the social support they receive. The second study (using semidirected interviews) shows that the different aspects of precariousness peculiar to temporary workers influence their perceptions of their past, their present and their future according to several dimensions of the time perspectives, namely: orientation, extension, density, sharpness, realism, attitude and inter-register coherence. This second study also shows the effect of social relations (within the private sphere, the user company and the temporary employment agency) on these time dimensions. Finally, the third study (using questionnaires) defines five dimensions of precariousness relating to temporary work (the precariousness of living conditions, the precariousness of the career path, the precariousness of working conditions, the characteristics of the employment contract and the personal experience of temporary work) and shows an effect of these dimensions on the orientation and the attitude for the three time registers. This study also shows an effect of the industrial relations (within the user company and the temporary employment agency) and of the representation of the participants on these two dimensions of the time perspective. These three studies allow us to support a psychosocial approach of time perspectives by articulating inter-individual, positional and ideological variables in the study of these.
Le travail en intérim a pris ces dernières décennies une ampleur considérable et s’avère emblématique des transformations du monde du travail en France. En tant qu’emploi qualifié de « précaire » il entraîne une déstructuration des parcours professionnels et marque l’avenir des travailleurs concernés par une forte incertitude. Dans un environnement qui prône désormais l’individualisme, où chacun a à charge de gérer les aléas de son parcours, la précarité d’emploi soulève la question du rapport que les individus entretiennent à leur passé, à leur situation actuelle et à leur avenir. Ce rapport est appréhendé dans cette thèse par le concept de perspectives temporelles. La première étude (par questionnaires) de cette recherche montre qu’un niveau élevé de précarité diminue l’extension temporelle future des intérimaires et que ce lien est modéré par la satisfaction que les sujets ont du soutien social dont ils bénéficient. La deuxième étude (par entretiens semi-directifs) montre que les différents aspects de la précarité propre aux intérimaires influencent les perceptions qu’ils ont de leur passé, de leur présent et de leur futur selon plusieurs dimensions des perspectives temporelles, à savoir : l’orientation, l’extension, la densité, la netteté, le réalisme, l’attitude et la cohérence inter-registre. Cette deuxième étude permet également de montrer l’effet des relations sociales (au sein de la sphèreprivée, de l’entreprise utilisatrice et de l’agence d’intérim) sur ces dimensions temporelles. Enfin, la troisième étude (par questionnaires) définit cinq dimensions de précarité relatives au travail en intérim (la précarité des conditions de vie, celle du parcours professionnel, celle des conditions de travail, les caractéristiques du contrat de travail et le vécu personnel de l’intérim) et montre un effet de ces dimensions sur l’orientation et l’attitude temporelle pour les trois registres temporels. Cette étude montre également un effet des relations professionnelles (au sein de l’entreprise utilisatrice et de l’agence d’intérim) ainsi que de la représentation que les participants ont de l’intérim sur ces deux dimensions temporelles. Ces trois études nous permettent de soutenir une approche psychosociale des perspectives temporelles en articulant, dans l’étude de ces dernières, des variables inter-individuelles, positionnelles et idéologiques.
Fichier principal
Vignette du fichier
Calvayrac_Adeline.pdf (3.18 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Version validated by the jury (STAR)

Dates and versions

tel-03354210 , version 1 (24-09-2021)

Identifiers

  • HAL Id : tel-03354210 , version 1

Cite

Adeline Calvayrac. Approche psychosociale de la construction des perspectives temporelles des personnes en situation de précarité d'emploi : le cas des travailleurs intérimaires. Psychologie. Université Toulouse le Mirail - Toulouse II, 2020. Français. ⟨NNT : 2020TOU20004⟩. ⟨tel-03354210⟩
262 View
327 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More