Contribution à l’analyse économique des technologies de compensation de la perte d’autonomie fonctionnelle liée au vieillissement - TEL - Thèses en ligne Access content directly
Theses Year : 2021

Contribution to the economic analysis of technologies to compensate for the loss of functional autonomy due to ageing.

Contribution à l’analyse économique des technologies de compensation de la perte d’autonomie fonctionnelle liée au vieillissement

Abstract

Falls are the cause of significant mortality and morbidity in the elderly. Thus, the issue of their prevention is a priority in social and health systems throughout the world. This is not a recent issue as it has been a subject of research for more than thirty years. It is also justified by the fact that more than 50% of falls among the elderly are preventable. Assistive technologies (TA)for mobility occupies an important place in prevention strategies. They modify the physical environment to facilitate or restore occupational performance in personal care, work and leisure activities. But these feats can only be achieved if these technical aids are accepted and well used by the patient.For this, support from a third party (professional and/or family) is essential because of the learning difficulties at older ages. In the UPSAV-ECOCAT device of the Limoges University Hospital, the abandonment of these technologies was among the risk factors for serious falls at home (OR: 17.41; 95% CI = [2.59 ;117.02]; p = 0.003), in addition to living in an urban area (OR: 11.46; 95% CI = [1.48 ;88.98]; p = 0.020) and performing activities of daily living (OR: 34.04; 95% CI = [1.59 ;727.86]; p = 0.024). Indeed, the incidence of serious falls at 6 months was higher in the "user group" compared to the "dropout group": respectively 57% (95% CI: [46%; 68%]), versus 21% (95% CI: [12%; 33%]), with p = 0.001. Quality of life and well-being scores were also higher among users, respectively 0.15 (95% CI: [0.13; 0.17]) versus 0.11 (95% CI: [0.08; 0.14]) for "dropouts" with p = 0.009 for QALYs, and 0.32 (95% CI: [0.30; 0.34]) versus 0.25 (95% CI: [0.23; 0.27]) with p < 0.001 for well-being. The highest additional gain per QALY gained was 81,125.00 euros and the lowest 20,271.50 euros. Following the same extremes, we find 46,428.57 euros and 11,583.71 euros for the additional gain per welfare gained. Again, following the same extremes, the highest and lowest earnings per serious fall avoided were 9,285.71 and 2,316.74 euros respectively.The use of TAfor mobility in the UPSAV-ECOCAT projectwas therefore cost effective. New information and communication technologies (NICT) play an important role in the prevention of falls in old people's homes. As part of the FALLDIAG device, Link Care Service's EDAO video-vigilance cameras detected serious falls and warned paramedical professionals. Their sensitivity and specificity were 75, 86%[69.29%; 91.44%] and 75% [32.57%; 100.00%] respectively. On the other hand, while the exploits of these cameras seemed to be wellappreciated by the residents, this was not the case with the paramedical professionals. Health insurance should therefore take charge of the technologies that are much advocated on a daily basis by rehabilitation professionals to prevent falls and the NICT that have shown their effectiveness in EHPADs. In addition, it is important that elderly patients, beneficiaries of AT, be followed by multidisciplinary teams.
Les chutes sont la cause de mortalité et de morbidité importante des personnes âgées. Ainsi, la problématique de leur prévention est une priorité dans les systèmes socio-sanitaire du monde entier. Cette problématique n’est pas récente car elle est un sujet de recherche depuis plus d’une trentaine d’années. Elle se justifie par le fait que plus de 50% des chutes des personnes âgées sont évitables.Les technologies d’assistance (TA) pour la mobilité occupent une place importante dans les stratégies de prévention.En effet, elles modifient l’environnement physique afin de faciliter ou restaurer le rendement occupationnel dans les activités de soins personnels, de travail et de loisirs. Mais ces prouesses ne sont réalisables que si ces assistances sont acceptées et bien utilisées par le patient. Pour cela, l’accompagnement par un tiers (professionnel et / ou familial) est essentiel en raison des difficultés d’apprentissage aux grands âges. Dans le cadre du dispositif UPSAV-ECOCAT du CHU de Limoges, l’abandon de ces technologies figurait parmi les facteurs de risque de chutes graves à domicile (OR: 17,41; IC à 95% = [2,59;117,02]; p = 0,003), en plus du fait de vivre en zone urbaine (OR: 11,46; IC à 95% = [1,48;88,98]; p = 0,020)et de la réalisation des activités de la vie quotidienne(OR: 34,04; IC à 95% = [1,59;727,86]; p = 0,024). En effet, l’incidence de chutes graves à 6 mois est plus dans «le groupe d’utilisateurs» comparativement «au groupe d’abandonneurs»: respectivement 57% (IC à 95%: [46%; 68%]), contre 21% (IC à 95%: [12%; 33%]), avec p = 0,001. Les scores de qualité de vie et de bien-être sont également plus élevés auprès des utilisateurs, respectivement 0,15 (IC à 95%: [0,13; 0,17]) contre 0,11 (IC à 95%: [0,08; 0,14]) pour les «abandonneurs» avec p = 0,009 pour les QALYs, et 0,32 (IC à 95%: [0,30; 0,34]) contre 0,25 (IC à 95%: [0,23; 0,27]) avec p < 0,001 pour le bien-être. Le gain supplémentaire par QALY gagné, le plus élevé était de 81125,00 euros et le plus faible 20271,50 euros. Suivants les mêmes extrêmes, on trouve 46428,57 euros et 11583,71 euros pour le gain supplémentaire par bien-être gagné.Toujours, suivants les mêmes extrêmes, les gains plus élevé et les plus faibles par chute grave évitée étaient respectivement de 9285,71 et 2316,74 euros. L’utilisation des TA pour la mobilité dans le cadre du projet UPSAV-ECOCAT était donc coût-utile. Pour la prévention des chutes dans les EHPADs une place importante est aussi accordée aux NTICs. Dans le cadre du dispositif FALLDIAG, les caméras de vidéo-vigilance EDAO détectaient les chutes graves et prévenaient les professionnels paramédicaux. Leur sensibilité et leur spécificité étaient respectivement 75, 86% [69,29%; 91,44%]et 75% [32,57%; 100,00%]. Par ailleurs, si les exploits de ces caméras semblaient être bien appréciés par les résidents, ce n’était pas le cas auprès des professionnels paramédicaux. L’assurance maladie gagnerait donc à prendre en charge les technologies qui sont beaucoup préconisées au quotidien par les ergothérapeutes pour prévenir les chutes et les NTICs qui ont montré leur efficacité en EHPADs. De plus, il est important que les patients âgés, bénéficiaires des TA, soient suivis par des équipes pluridisciplinaires.
Fichier principal
Vignette du fichier
2021LIMO0038.pdf (46.21 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Version validated by the jury (STAR)

Dates and versions

tel-03366535 , version 1 (05-10-2021)

Identifiers

  • HAL Id : tel-03366535 , version 1

Cite

Abdoul Razak Sawadogo. Contribution à l’analyse économique des technologies de compensation de la perte d’autonomie fonctionnelle liée au vieillissement. Economies et finances. Université de Limoges, 2021. Français. ⟨NNT : 2021LIMO0038⟩. ⟨tel-03366535⟩
526 View
13 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More