Neuro-steered music source separation - TEL - Thèses en ligne Access content directly
Theses Year : 2021

Neuro-steered music source separation

Séparation de sources musicales neuroguidée

Abstract

In this PhD thesis, we address the challenge of integrating Brain-Computer Interfaces (BCI) and music technologies on the specific application of music source separation, which is the task of isolating individual sound sources that are mixed in the audio recording of a musical piece. This problem has been investigated for decades, but never considering BCI as a possible way to guide and inform separation systems. Specifically, we explored how the neural activity characterized by electroencephalographic signals (EEG) reflects information about the attended instrument and how we can use it to inform a source separation system.First, we studied the problem of EEG-based auditory attention decoding of a target instrument in polyphonic music, showing that the EEG tracks musically relevant features which are highly correlated with the time-frequency representation of the attended source and only weakly correlated with the unattended one. Second, we leveraged this ``contrast'' to inform an unsupervised source separation model based on a novel non-negative matrix factorisation (NMF) variant, named contrastive-NMF (C-NMF) and automatically separate the attended source.Unsupervised NMF represents a powerful approach in such applications with no or limited amounts of training data as when neural recording is involved. Indeed, the available music-related EEG datasets are still costly and time-consuming to acquire, precluding the possibility of tackling the problem with fully supervised deep learning approaches. Thus, in the last part of the thesis, we explored alternative learning strategies to alleviate this problem. Specifically, we propose to adapt a state-of-the-art music source separation model to a specific mixture using the time activations of the sources derived from the user's neural activity. This paradigm can be referred to as one-shot adaptation, as it acts on the target song instance only.We conducted an extensive evaluation of both the proposed system on the MAD-EEG dataset which was specifically assembled for this study obtaining encouraging results, especially in difficult cases where non-informed models struggle.
Dans cette thèse, nous abordons le défi de l'utilisation d'interfaces cerveau-machine (ICM) sur l'application spécifique de la séparation de sources musicales qui vise à isoler les instruments individuels qui sont mélangés dans un enregistrement de musique. Ce problème a été étudié pendant des décennies, mais sans jamais considérer les ICM comme un moyen possible de guider et d'informer les systèmes de séparation. Plus précisément, nous avons étudié comment l'activité neuronale caractérisée par des signaux électroencéphalographiques (EEG) reflète des informations sur la source à laquelle on porte son attention et comment nous pouvons l'utiliser pour informer un système de séparation de sources.Tout d'abord, nous avons étudié le problème du décodage par l'EEG de l'attention auditive d'un instrument spécifique dans une pièce musicale polyphonique, en montrant que l'EEG suit les caractéristiques musicales pertinentes qui sont fortement corrélées avec la représentation temps-fréquence de la source à laquelle on porte l'attention et seulement faiblement corrélées avec les autres. Ensuite, nous avons exploité ce "contraste" pour informer un modèle de séparation de sources non supervisé basé sur une nouvelle variante de factorisation en matrices positives (NMF), appelée contrastive-NMF (C-NMF) et séparer automatiquement la source à laquelle on porte l'attention.La NMF non supervisée est une approche efficace dans de telles applications ne disposant pas ou peu de données d'apprentissage, comme c'est le cas dans des scénarios nécessitant des enregistrements EEG. En effet, les jeux de données EEG liés à la musique disponibles sont coûteux et longs à acquérir, ce qui exclut la possibilité d'aborder le problème par des approches d'apprentissage profond entièrement supervisées. Dans la dernière partie de la thèse, nous avons exploré des stratégies d'apprentissage alternatives. Plus précisément, nous avons étudié la possibilité d'adapter un modèle de séparation de sources de l'état de l'art à un mélange spécifique en utilisant les activations temporelles de sources dérivées de l'activité neuronale de l'utilisateur au moment du test. Cette approche peut être considérée comme étant " à adaptation unitaire" (one-shot), car l'adaptation agit uniquement sur une instance de chanson.Nous avons évalué les approches proposées sur les jeu de données MAD-EEG qui a été spécifiquement assemblé pour cette étude, obtenant des résultats encourageants, en particulier dans les cas difficiles où les modèles non informés sont mis à mal.
Fichier principal
Vignette du fichier
104623_CANTISANI_2021_archivage.pdf (20.76 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Version validated by the jury (STAR)

Dates and versions

tel-03511225 , version 1 (04-01-2022)

Identifiers

  • HAL Id : tel-03511225 , version 1

Cite

Giorgia Cantisani. Neuro-steered music source separation. Signal and Image Processing. Institut Polytechnique de Paris, 2021. English. ⟨NNT : 2021IPPAT038⟩. ⟨tel-03511225⟩
459 View
77 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More