Contribution of the modeling of the transformation of the B Lymphocyte by Myd88 in the understanding of Waldenström's disease - Archive ouverte HAL Access content directly
Theses Year : 2022

Contribution of the modeling of the transformation of the B Lymphocyte by Myd88 in the understanding of Waldenström's disease

Apport de la modélisation de la transformation du Lymphocyte B par Myd88 dans la compréhension de la Maladie de Waldenström

(1)
1

Abstract

Waldenström's Disease (WM), is an indolent, incurable B lymphoma. This lymphoma, from a more general point of view, is differentiated from other indolent lymphomas by the expansion of a lymphoplasmacytic clone of almost constant bone marrow localization with secretion of monoclonal IgM. Lymphoplasmacytic differentiation is observed as well as infiltration of tumor cells into the bone marrow. It is accepted that this lymphoma is usually preceded by an asymptomatic phase in which only monoclonal IgM is detected in the serum (MGUS IgM). The recent discovery of the NF-κB activating MYD88 L265P mutation in over 90% of cases demonstrated that WM is genetically distinct from other indolent lymphomas with IgM secretion. MYD88 is an adapter protein involved in innate immunity (action of TLRs and IL-1 receptors). It is involved in inflammation which promotes carcinogenesis. Recently, activating oncogenic mutations have been identified as the L265P mutation. MYD88 L265P also plays an intrinsic role in the constitutive signaling of the NF-κB pathway, by binding via the TIR domain of TLRs. In this context it appeared to be fundamental, given the implication of mutated MYD88 in the signaling of this pathway, to evaluate the consequences of the overexpression of mutated MYD88 in vitro as well as these functions in vivo in terms of signaling, inflammation and transformation. For it,we performed an in vitro study using an estradiol-inducible EREB2.5 cell model. This cell line has the particularity of being able to reversibly repress the NF-κB pathway in the absence of estradiol. It then becomes possible to specifically study the effect of the expression of the MYD88 L265P mutation on the signaling pathways located downstream of the NF-κB pathway. An in vivo study was carried out on a knock-in mouse model in which the wild-type MYD88 alleles are replaced by mutant L265P forms of the mutated protein. Using this model, we were able to demonstrate that the continuous activation of MYD88 is able to promote the early expansion of lymphoplasmacytic IgM cells and plasma cells with, first, a serum polyclonal hyper Ig then an Ig peak. monoclonal. Ig peaks were consistently associated with B cell lymphomas sharing features with WM. Here, we have shown for the first time that the differentiation of IgM lymphoplasmacytic B cells is central to the transformational potential of MYD88L252P.
La Maladie de Waldenström (MW), est un lymphome B indolent incurable. Ce lymphome, d’un point de vue plus général, se différencie des autres lymphomes indolents, par l’expansion d’un clone lymphoplasmocytaire de localisation médullaire quasi constante avec sécrétion d’une IgM monoclonale. On observe une différenciation lymphoplasmocytaire ainsi qu’une infiltration des cellules tumorales dans la moelle osseuse. Il est admis que ce lymphome est généralement précédé par une phase asymptomatique au cours de laquelle seule l’IgM monoclonale est détectée dans le sérum (MGUS IgM). La découverte récente de la mutation L265P de MYD88 activatrice de NF-κB dans plus de 90% des cas a démontré que la MW est génétiquement distincte des autres lymphomes indolents avec sécrétion d’IgM.MYD88 est une protéine adaptatrice impliquée dans l’immunité innée (action des TLR et des récepteurs à l’IL-1). Elle est impliquée dans l’inflammation qui favorise la cancérogénèse. Des mutations oncogéniques activatrices ont récemment été identifiées comme la mutation L265P. MYD88 L265P joue également un rôle intrinsèque dans la signalisation constitutive de la voie NF-κB, en se liant via le domaine TIR des TLRs. Dans ce contexte il est apparu comme fondamental, compte tenu de l’implication de MYD88 muté dans la signalisation de cette voie, d’évaluer les conséquences de la surexpression de MYD88 muté in vitro ainsi que ces fonctions in vivo en termes de signalisation, d’inflammation et de transformation. Pour cela nous avons mené une étude in vitro à l’aide d’un modèle cellulaire EREB2.5 inductible à l’oestradiol. Cette lignée cellulaire à la particularité de pouvoir réprimé de façon réversible la voie NF-κB en absence d’oestradiol. Il devient alors possible d’étudier spécifiquement l’effet de l’expression de la mutation MYD88 L265P sur les voies de signalisation situées en aval de la voie NF-κB. Une étude in vivo a été mené sur un modèle des souris Knock-in dans lesquelles les allèles sauvages de MYD88 sont remplacés par des formes mutantes L265P de la protéine mutée. A l’aide de ce modèle nous avons pu démontrer que l'activation continue de MYD88 est capable de favoriser l'expansion précoce des cellules IgM lymphoplasmocytaire et des plasmocytes avec, d'abord, une hyper Ig polyclonale sérique puis un pic d'Ig monoclonale. Les pics d'Ig étaient constamment associés à des lymphomes à cellules B partageant des caractéristiques avec la MW. Ici, nous avons montré pour la première fois que la différenciation des lymphocytes B lymphoplasmocytaires IgM est au coeur du potentiel de transformation de MYD88L252P.
Fichier principal
Vignette du fichier
2022LIMO0007.pdf (9.63 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Version validated by the jury (STAR)

Dates and versions

tel-03847949 , version 1 (10-11-2022)

Identifiers

  • HAL Id : tel-03847949 , version 1

Cite

Catherine Ouk. Apport de la modélisation de la transformation du Lymphocyte B par Myd88 dans la compréhension de la Maladie de Waldenström. Médecine humaine et pathologie. Université de Limoges, 2022. Français. ⟨NNT : 2022LIMO0007⟩. ⟨tel-03847949⟩
0 View
0 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More