Etude des structures magnétiques des composés NpX (X=P, Bi, S, Se et Te) et des excitations magnétiques dans U(Ru$_{1-x}$ Rh$_x$ )$_2$Si$_2$ par diffusion de neutrons - TEL - Thèses en ligne Access content directly
Theses Year : 1994

Study of magnetic structure of NpX (X=P, Bi, S, Se et Te) and magnetic excitations in U(Ru$_{1-x}$ Rh$_x$ )$_2$Si$_2$ by neutron scattering

Etude des structures magnétiques des composés NpX (X=P, Bi, S, Se et Te) et des excitations magnétiques dans U(Ru$_{1-x}$ Rh$_x$ )$_2$Si$_2$ par diffusion de neutrons

Abstract

Pas de résumé disponible.
La première partie de cette thèse est consacrée a l'étude des structures magnéiques des monopnictures et des monochalcogénures de neptunium. Dans la seconde partie, nous avons etudié les excitations magnétiques des solutions solides de U(Ru$_{1-x}$ Rh$_x$ )$_2$Si$_2$. Par la détermination des structures magnétiques de NpP et de NpBi, nous avons terminé la série des monopnictures de neptunium. Tous ces composés ont une structure magnétique avec un vecteur de propagation et des composantes de fourier selon les axes quatre. En utilisant cette proprieté, nous avons établi un modèle de type annni qui nous a permis de suivre l'évolution des intégrales d'échange avec le pnictogène. Les monochalcogénures de neptunium ont tous une structure antiferromagnétique de type ii. Cependant, nps présente une transition du premier ordre, tandis que la transition magnétique de npse et npte est du second ordre. En utilisant des propriétés de symétrie du cristal, les résultats de spectroscopie mossbauer ainsi que les résultats de diffraction neutronique, nous avons determiné des solutions possibles pour les structures magnétiques de nps et npse. Ces solutions sont multi-k et assez compliquées. Pour NpTe, l'étude du facteur de forme et l'évolution thermique du moment magnétique ont montré que ce composé avait un comportement magnétique tres particulier. Nous avons utilisé trois méthodes pour étudier les solutions solides de U(Ru$_{1-x}$ Rh$_x$ )$_2$Si$_2$: chaleur spécifique, diffraction élastique et inélastique de neutrons. Par un modèle simple, nous avons pu relier la dependance en température du gap des excitations antiferromagnétiques à l'anomalie de la chaleur spécifique à Tn. Les excitations magnétiques ont été décrites comme étant dues à un champ cristallin à deux niveaux couplés par une interaction anisotrope de type RKKY. Nous avons vu aussi que l'évolution du moment magnétique avec la concentration de rhodium est très particulière: la temperature de transition décroit, alors que la valeur du moment a basse température augmente.
Fichier principal
Vignette du fichier
TheseBourdarot.pdf (22.73 Mo) Télécharger le fichier
Origin Files produced by the author(s)

Dates and versions

tel-03865835 , version 1 (22-11-2022)

Identifiers

  • HAL Id : tel-03865835 , version 1

Cite

F. Bourdarot. Etude des structures magnétiques des composés NpX (X=P, Bi, S, Se et Te) et des excitations magnétiques dans U(Ru$_{1-x}$ Rh$_x$ )$_2$Si$_2$ par diffusion de neutrons. Matière Condensée [cond-mat]. Université Joseph Fourier, 1994. Français. ⟨NNT : ⟩. ⟨tel-03865835⟩
14 View
3 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More