Tobacco smoke and the impacts of cadmium and carbon monoxide on fetal-placental development - Archive ouverte HAL Access content directly
Theses Year : 2022

Tobacco smoke and the impacts of cadmium and carbon monoxide on fetal-placental development

Fumée de tabac et impacts du Cadmium et du monoxyde de carbone sur le développement foeto-placentaire

(1)
1
Conchita Gomez
  • Function : Author
  • PersonId : 1196889
  • IdRef : 088990168

Abstract

We have conducted two studies on the assessment of exposure to two compounds in tobacco smoke: carbon monoxide and cadmiumIn the first study, we have shown that there was a difference in placental Cd concentration between control FEF (+) versus FEF-CO no quit p<0.0004) and a significant difference between control FEF (+) versus FEF-CO quit p<0.0150.We also showed that there was a significant difference in birth weights between the pregnant smokers and non-smokers groups (p<0.0077). We showed that there was a correlation between the level of exhaled CO and the number of cigarettes at inclusion (p< 0.0174; p< 0.0044 respectively). The second study: The risk of IUGR compared to non-smokers was OR: 2.3 (1.18 - 4.30) p= 0.014 for patients who quit smoking in the 3rd trimester, OR : 2.5 (2.03-3.12) p< 0.001 for women who smoked throughout pregnancy. Active or passive smoking during pregnancy is associated with an increased risk of intrauterine growth retardation and low birth weight during pregnancy. Early cessation reduces the risk of intrauterine growth restriction or low birth weight. Passive smoking has a deleterious impact on fetal development intermediate to that of active smoking.
Nous avons réalisé deux études sur l’évaluation de l’exposition à deux composés de la fumée de tabac : le monoxyde de carbone et le CadmiumPremière étude : nous avons montré à partir de dosages du cadmium dans le placenta : qu’il y avait une différence des concentrations placentaires de Cd entre les FEF contrôle (+) versus FEF-CO no quit p< 0,0004) et une différence significative FEF contrôle (+) versus FEF-CO quit p<0,0150. Nous avons également montré qu’il y a une différence significative des poids de naissance entre les groupes femmes enceintes fumeuses et non fumeuses (p< 0,0077). Nous avons montré qu’il y a une corrélation entre le taux de CO expiré et le nombre de cigarette à l’inclusion (p< 0,0174 ; p< 0,0044 respectivement). Deuxième étude : Le risque de RCIU par rapport aux non-fumeuses était de OR :2,3 (1,18 - 4,30) p= 0,014 pour les patientes ayant arrêté de fumer au 3e trimestre, de OR :2,5 (2,03-3,12) p< 0,001 pour les femmes ayant fumé pendant toute la grossesse. Le tabagisme actif ou passif pendant la grossesse est associé à un risque accru de retard de croissance intra-utérin et de faible poids de naissance pendant la grossesse. Un arrêt précoce réduit le risque de retard de croissance intra-utérin ou de petit poids de naissance. Le tabagisme passif a un impact délétère sur le développement fœtal, intermédiaire à celui du tabagisme actif.
Fichier principal
Vignette du fichier
2022LIMO0069.pdf (4.58 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Version validated by the jury (STAR)

Dates and versions

tel-03879705 , version 1 (30-11-2022)

Identifiers

  • HAL Id : tel-03879705 , version 1

Cite

Conchita Gomez. Fumée de tabac et impacts du Cadmium et du monoxyde de carbone sur le développement foeto-placentaire. Médecine humaine et pathologie. Université de Limoges, 2022. Français. ⟨NNT : 2022LIMO0069⟩. ⟨tel-03879705⟩
0 View
0 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More