Points de contrôle inhibiteurs de la réponse immune exprimés par les lymphocytes B en latence III de l'EBV et fucoïdanes : exemple de PD-L1 - TEL - Thèses en ligne Access content directly
Theses Year : 2022

Immune response inhibitory checkpoints expressed by EBV latency III B cells and fucoidans : example of PD-L1

Points de contrôle inhibiteurs de la réponse immune exprimés par les lymphocytes B en latence III de l'EBV et fucoïdanes : exemple de PD-L1

Abstract

Epstein Barr virus (EBV) infects more than 95% of the world population and persists latently in the body. It has the ability to immortalize B cells in vitro (LCLs (Lymphoblastoid Cell Line) – latency III) and in vivo, and is associated with many lymphomas. Previous laboratory work has shown that the LCLs overexpress the checkpoint PD-L1 (Programmed Death-Ligand 1) which is responsible for the expansion of regulatory T-cells and the inhibition of effector T-cells via the PD-L1/PD-1 axis. It inhibits the immune response (T and NK) and is targeted in immunotherapy, with many challenges and limitations, hence the need to find new strategies such as lowering its expression. Fucoidan is a sulfated polysaccharide extracted from brown algae and known for its anti-tumor and immunomodulatory activities, depending on its molecular weight and sulfation level. My thesis aims to test the effect of two original formulas of very Low Molecular Weight (vLMW-F) with different sulfation levels. We showed their anti-proliferative and pro-apoptotic effects on LCLs and DLBCLs (Diffuse Large B Cell Lymphoma), as well as PD-L1 decrease at the transcriptional level and at the cell surface (by alteration of the actin cytoskeleton and limitation of secretory traffic). There is no cytotoxic effect on normal cells. The second part of my thesis aims to clarify the immuno-inhibitory profile of LCLs by checkpoints. We highlighted the expression of PD-L1, PD-L2, CD80, CD86 and galectins -3 and -9 and more weakly of B7-H3, as well as the absence of specific expression of B7-H4, CD112, CD115, CEACAM1 and HVEM. We also showed the decrease in galectins expressions by vLMW-F. This work highlights a new promising strategy for the use of vLMW-F as an adjuvant to immunotherapies targeting in particular the PD-L1/PD-1 axis. Functional studies in vitro on co-culture models with autologous T cells and NK cells, and in vivo studies on murine tumor models are the next steps.
Le virus d’Epstein Barr (EBV) infecte plus de 95% de la population mondiale et persiste de manière latente dans l’organisme. Il a la capacité d’immortaliser les cellules B in vitro (LCLs (Lymphoblastoid Cell Line) – latence III) et in vivo, et est associé à plusieurs lymphomes. Les travaux antérieurs du laboratoire ont montré que les LCLs surexpriment le point de contrôle PD-L1 (Programmed Death-Ligand 1) responsable de l’expansion des T-régulateurs et de l’inhibition des T-effecteurs via l’axe PD-L1/PD-1. Il peut inhiber la réponse immune (T et NK) et est visé en immunothérapie, avec de nombreux défis et limitations, d’où la nécessité de trouver de nouvelles stratégies tel que la baisse au préalable de son expression. Le fucoïdane est un polysaccharide sulfaté extrait des algues brunes et connu pour ses activités anti-tumorales et immunomodulatrices, en fonction de son poids moléculaire et de son niveau de sulfatation. Le but de ma thèse a été de tester l’effet de deux formules originales de très bas poids moléculaire (vLMW-F) avec différents niveaux de sulfatation. Nous montrons leurs effets antiprolifératifs et pro-apoptotiques sur les LCLs et DLBCLs (Diffuse Large B Cell Lymphoma), ainsi que la baisse de PD-L1 aux niveaux transcriptionnel et à la surface cellulaire (par altération du cytosquelette d’actine et limitation du trafic sécrétoire). Il n’y a aucun effet cytotoxique sur les cellules normales. La seconde partie de ma thèse vise à préciser le profil immuno-inhibiteur des LCLs par les points de contrôle. Nous avons mis en évidence l’expression de PD-L1, PD-L2, CD80, CD86 et des galectines -3 et -9 et plus faiblement de B7-H3, ainsi que l’absence d’expression spécifique de B7-H4, CD112, CD115, CEACAM1 et HVEM. Nous avons également montré la baisse d’expression des galectines par les vLMW-F. Ces travaux mettent en évidence une nouvelle stratégie prometteuse de l’utilisation des vLMW-F comme adjuvant aux immunothérapies visant en particulier l’axe PD-L1/PD-1. Des études fonctionnelles in vitro sur des modèles de co-culture avec des T autologues et des cellules NK, et des études in vivo sur des modèles tumoraux murins constituent les prochaines étapes.
Fichier principal
Vignette du fichier
2022LIMO0123.pdf (9.87 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Version validated by the jury (STAR)

Dates and versions

tel-04087049 , version 1 (02-05-2023)

Identifiers

  • HAL Id : tel-04087049 , version 1

Cite

Jennifer Saliba. Points de contrôle inhibiteurs de la réponse immune exprimés par les lymphocytes B en latence III de l'EBV et fucoïdanes : exemple de PD-L1. Médecine humaine et pathologie. Université de Limoges, 2022. Français. ⟨NNT : 2022LIMO0123⟩. ⟨tel-04087049⟩
36 View
32 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More