Early visual representations in rapid visual categorization of natural scenes in humans and monkeys - Archive ouverte HAL Access content directly
Theses Year : 2006

Early visual representations in rapid visual categorization of natural scenes in humans and monkeys

Représentations visuelles précoces dans la catégorisation rapide de scènes naturelles chez l'homme et le singe.

(1)
1
Marc J.-M. Macé

Abstract

Humans and monkeys can process objects in natural scenes very rapidly and the three chapters of this
thesis try to define the different aspects of the early representations that underlie rapid visual
categorization.
In the first chapter, we show that magnocellular information is probably highly involved in the
construction of an early visual representation. The coarse description of the visual scene could be
helpful to guide the processing of the delayed parvocellular information.
The second chapter deals with the chronometry of visual processing by analyzing the results of
different types of tasks designed to minimize behavioral reaction times and the latency of differential
ERP activity. We also use a masking protocol in which a mask is presented shortly after the image to
decompose the precise dynamics of visual processing and this technique reveals the great importance
of the first 20-40 ms of information processing.
The third chapter explores the nature of early visual representations and the type of tasks we can
perform with them. Experiments in which subjects had to categorize animals at different levels show
that the first level accessed is not at the basic but rather at the superordinate level. This finding
contradicts previous results obtained with lexical experiments and strongly suggests that other
components such as the subject's expertise and the diagnosticity of visual features can explain the
processing speed when accessing to the different levels of categories.
These results allowed us to characterize the early representations that the visual system is using to
extract the meaning of a scene and construct through an emerging process the internal representation
of the world that is consciously perceived.
Cette thèse porte sur le traitement rapide des scènes naturelles par les hommes et les singes. Elle est
composée de trois chapitres, chacun abordant un aspect particulier de la construction des
représentations visuelles précoces utilisées pour catégoriser rapidement les objets.
Nous montrons dans le premier chapitre que les informations magnocellulaires sont probablement très
impliquées dans la construction des représentations visuelles précoces. Ces représentations
rudimentaires de la scène visuelle pourraient servir à guider les traitements effectués sur les
informations parvocellulaires accessibles plus tardivement.
Dans le deuxième chapitre, nous nous intéressons à la chronométrie des traitements visuels, en
analysant les résultats de tâches conçues pour diminuer le temps de réaction des sujets ainsi que la
latence de l'activité différentielle cérébrale. Nous étudions également la dynamique fine de ces
traitements grâce à un protocole de masquage dans lequel l'information n'est accessible à l'écran que
pendant une période de temps très courte et nous montrons ainsi toute l'importance des 20-40
premières millisecondes de traitement.
Le troisième chapitre traite de la nature des représentations visuelles précoces et des tâches qu'elles
permettent de réaliser. Des expériences dans lesquelles les sujets doivent catégoriser des animaux à
différents niveaux montrent que le premier niveau auquel le système visuel accède n'est pas le niveau
de base mais le niveau superordonné. Ces résultats vont à l'encontre de l'architecture classiquement
admise sur la base de travaux utilisant des processus lexicaux et met en évidence l'importance de
facteurs comme l'expertise et la diagnosticité des indices visuels pour expliquer la vitesse d'accès aux
différents niveaux de catégorie.
Ces différents résultats permettent de caractériser les représentations précoces que le système visuel
utilise pour extraire le sens des informations qui lui parviennent et faire émerger la représentation
interne du monde telle que nous la percevons.
Fichier principal
Vignette du fichier
mace_mj_06_these.pdf (8.09 Mo) Télécharger le fichier

Dates and versions

tel-00077594 , version 1 (31-05-2006)

Identifiers

  • HAL Id : tel-00077594 , version 1

Cite

Marc J.-M. Macé. Représentations visuelles précoces dans la catégorisation rapide de scènes naturelles chez l'homme et le singe.. Neurosciences [q-bio.NC]. Université Paul Sabatier - Toulouse III, 2006. Français. ⟨NNT : ⟩. ⟨tel-00077594⟩
85 View
790 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More