Effet de la libéralisation du commerce des services en Afrique - TEL - Thèses en ligne Access content directly
Theses Year : 2008

Effect of services trade liberalization in Africa

Effet de la libéralisation du commerce des services en Afrique

Abstract

This thesis assesses the impact of services trade liberalization in Africa. Beyond an introductive chapter (chapter1), the thesis contains three chapters: the chapter 2 assesses the determinant of market power in telecommunications industry. The third analyses the impact of service trade on economic growth focusing on the services of telecommunications and finances. The fourth proceed to the simulation of service liberalization impact on poverty relying on the case of telecommunication in Cameroon. The chapters 2 and 3 are based on aggregated data from 30 African countries between 1997 and 2004. Relying on structural models and using the 3SLS estimates, three sets of results emerge from our empirical analysis: (i) Concerning the telecommunications, the African industry faces significant market power practices: Three policy factors seem to be affecting negatively this market power: the unilateral efforts in terms of liberalization (increasing in number of operators) as well as strengthening of sectoral regulation, and the multilateral commitments to liberalize in the framework of the GATS. However, it appears that multimarket contact of telecommunications operators is an important factor enhancing the cooperative pricing behavior. (ii) Regarding the growth effect of services liberalization, the level of competition has a strong effect on telecommunications services accessibility, which in turn influences the income growth. (iii) . In the case of financial sector, the services trade liberalization (openness) emerges to be a strong determinant of market structures, while the sectoral performances indicators (credit to private and spread) emerge as strong determinants of income growth. The chapter 4 uses the elasticities estimated in the previous chapters and adopts the micro-macro simulation approach to analyze the poverty (Shen and Ravallion, 2004). It relies on Cameroonian SAM of 2001 and Cameroonian household's data of income survey for 2001 (ECAM II). Results show that liberalization of telecommunications contributes to reduce poverty in Cameroon, the main gain being generated by productivity effects.
Cette thèse analyse les effets d'une libéralisation du commerce de services en Afrique. Au-delà d'un chapitre introductif (chapitre 1), la thèse contient trois chapitres: le chapitre 2 analyse les déterminants du pouvoir de marché dans le secteur des télécommunications. Le troisième étudie l'impact du commerce des services sur la croissance économique en mettant l'accent sur les services de télécommunications et de finances. Le quatrième procède à la simulation de l'impact de la libéralisation des services sur la pauvreté en s'appuyant sur le cas des télécommunications au Cameroun. Les chapitres 2 et 3 sont basés sur des données agrégées de 30 pays africains entre 1997 et 2004. Ils s'appuient sur les modèles structurels et utilisent les estimations du 3SLS. Leurs principales conclusions empiriques sont les suivantes: (i) Concernant les télécommunications, l'industrie africaine est confrontée à un fort pouvoir de marché. Trois facteurs politiques semblent avoir une incidence négative sur le pouvoir de marché: les efforts unilatéraux, en termes de libéralisation (en nombre d'opérateurs) et de renforcement de la réglementation sectorielle, aussi bien que les engagements multilatéraux à libéraliser dans le cadre de l'AGCS. Toutefois, il apparaît que l'effet des contacts multi-marchés des opérateurs de télécommunications est un important facteur de renforcement des comportements de coopération et de collusion. (ii) En ce qui concerne l'effet sur la croissance, le niveau de la concurrence a un effet important sur l'accès aux services de télécommunications, qui à son tour, influence de manière significative la croissance des revenus. (iii) Dans le cas du secteur financier, la libéralisation du commerce s'avère être un important déterminant de la structure du marché, mesurée par le niveau de concentration, tandis que les indicateurs de performances sectorielles (crédit au secteur privé) apparaissent comme d'importants déterminants de la croissance. Le quatrième chapitre utilise les elasticités déterminées dans les deux précédents et adopte l'approche de micro-macro simulation pour analyser la pauvreté (Shen et Ravallion, 2004). Il se base sur la MCS camerounaise de 2001 et sur l'enquête sur les revenus de ménages camerounais en 2001 (ECAM II). Les résultats montrent que la libéralisation des télécommunications contribue à réduire la pauvreté au Cameroun, l'essentiel des gains étant généré par les effets de productivité.
Fichier principal
Vignette du fichier
These_C._DJIOFACK.pdf (1.39 Mo) Télécharger le fichier
Loading...

Dates and versions

tel-00306828 , version 1 (28-07-2008)

Identifiers

  • HAL Id : tel-00306828 , version 1

Cite

Calvin Djiofack-Zebaze. Effet de la libéralisation du commerce des services en Afrique. Sciences de l'Homme et Société. Université d'Auvergne - Clermont-Ferrand I, 2008. Français. ⟨NNT : ⟩. ⟨tel-00306828⟩
1795 View
850 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More