Gentrification in Inner Paris: spatial dynamics, social relations and public policies - Archive ouverte HAL Access content directly
Theses Year : 2008

Gentrification in Inner Paris: spatial dynamics, social relations and public policies

La gentrification à Paris intra-muros : dynamiques spatiales, rapports sociaux et politiques publiques

(1)
1
Anne Clerval

Abstract

Gentrification is a particular form of social filtering up that takes place in working-class neighbourhoods in city centres and that transforms buildings. The concept was born in the Anglo-Saxon world and was ignored by French urban researchers for some time. It nevertheless provides a useful insight into most processes of urban and social change that have occurred in Paris in the last decades. In order to take the measure of gentrification in Inner Paris, the present dissertation builds on a rich corpus of statistical data on households and housing since 1982 and on fieldwork in three working-class neighbourhoods. Analyzing the main factors, the rhythm and spatial dynamics of change, I show that Parisian working-class neighbourhoods were deeply transformed by gentrification since the 1980s. I also present the different actors - from uppermiddle- class inhabitants to public policy makers, real estate promoters and storekeepers - with a particular emphasis on the social standing, lifestyle and discourse of gentrifiers. The various levels of analysis combine a comprehensive view of gentrification in Paris with a detailed study of local processes. They also shed light on the coexistence of various social groups in working-class neighbourhoods undergoing gentrification processes. The point of view expressed by the different actors, especially by working-class inhabitants, gives a better sense of the effects gentrification has on the working class, while pointing to the role of public policy in the recapturing of central neighbourhoods by well-to-do inhabitants. This entails a critical analysis of what appears as social mix in working-class neighbourhoods.
La gentrification est une forme particulière d'embourgeoisement qui touche les quartiers populaires centraux et s'accompagne de la transformation du bâti. Cette notion anglo-saxonne, longtemps ignorée par la recherche urbaine en France, s'avère féconde pour analyser une partie importante des transformations urbaines et sociales de l'espace parisien depuis plusieurs décennies. Pour cerner l'ampleur de la gentrification à Paris intra-muros, cette thèse s'appuie à la fois sur un riche corpus de données statistiques concernant les ménages et les logements depuis 1982 et sur des enquêtes de terrain menées dans trois quartiers populaires. Elle montre, dans un premier temps, que les quartiers populaires parisiens sont profondément transformés par la gentrification depuis les années 1980, tout en mettant en évidence à la fois les principaux facteurs, les rythmes et les dynamiques spatiales de ce processus. Elle en présente également les différents acteurs - des ménages des classes moyennes et supérieures aux pouvoirs publics en passant par les promoteurs et les commerçants - et explore en particulier la position sociale, le mode de vie et les discours des gentrifieurs. L'approche multiscalaire permet d'articuler une appréhension globale de la gentrification à Paris avec une analyse fine de ses modalités au niveau local. Dans un second temps, elle s'intéresse à la cohabitation des différents groupes sociaux au sein des quartiers populaires en voie de gentrification. La prise en compte du point de vue des différents acteurs en jeu - et notamment celui des ménages populaires - permet de mieux comprendre les effets de la gentrification sur les classes populaires et le rôle des politiques publiques dans ce processus de reconquête sociale. Cela conduit à une analyse critique de la mixité sociale apparente qu'il induit dans les quartiers populaires.
Fichier principal
Vignette du fichier
These_Anne_Clerval_2008.pdf (12.51 Mo) Télécharger le fichier

Dates and versions

tel-00347824 , version 1 (16-12-2008)

Licence

Attribution - NonCommercial - NoDerivatives - CC BY 4.0

Identifiers

  • HAL Id : tel-00347824 , version 1

Cite

Anne Clerval. La gentrification à Paris intra-muros : dynamiques spatiales, rapports sociaux et politiques publiques. Géographie. Université Panthéon-Sorbonne - Paris I, 2008. Français. ⟨NNT : ⟩. ⟨tel-00347824⟩
5358 View
23648 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More