Contributions aux approches formelles de développement de logiciels : Intégration de méthodes formelles et analyse multifacette - TEL - Thèses en ligne Access content directly
Habilitation À Diriger Des Recherches Year : 2007

Contribution to formal approaches of software engineering: formal method integration and multi-faceted analysis

Contributions aux approches formelles de développement de logiciels : Intégration de méthodes formelles et analyse multifacette

Abstract

We present a collection of works dedicated to formal method integration. After general investigation on formal method integration we consider the specific case of Petri nets and B method. A part of the work is devoted to the contribution to the B method. We deal with the composition of B abstract systems, and a method for the specification of multi-process systems with dynamic architecture. Works on multi-faceted analysis is then considered with the proposition of a multiparadigm specification algebra. The presentation of practical tools is then considered with the introduction of the Natif/ORYX and the Atacora frameworks. Natif/Oryx is devoted to the generation of generic specification/programming environments ; Atacora is devoted to the translation between specification languages.
Nous présentons un ensemble de travaux sur l'intégration de méthodes formelles et l'analyse multifacette de systèmes logiciels. %deuxième partie Partant de l'idée que les différentes facettes d'un système doivent être étudiées et développées avec les formalismes et outils appropriés, nous avons exploré, suite à d'autres chercheurs, des pistes pour l'intégration de méthodes formelles utilisées pour spécifier, analyser ou développer des parties des systèmes. La nécessité de l'intégration est relative au besoin de l'interaction entre différentes parties d'un même système ou bien à l'appréhension globale des propriétés du système. Nous explicitons les principaux problèmes de l'intégration de méthodes formelles : l'hétérogénéité syntaxique, l'hétérogénétité sémantique et la variété des systèmes logiques de raisonnement. Nous proposons alors la notion de compatibilité relative à ces trois niveaux pour assurer l'intégration de méthodes. L'idée principale est celle de l'interopérabilité sur une base sémantique (base d'intégration) ) sans laquelle aucun raisonnement n'est possible entre des parties assemblées d'un système. Les raisonnements formels sont alors effectués par plongement (embedding) des spécifications dans des logiques appropriées. Ce premier cadre est généralisé à des domaines de compatibilité plus larges que les bases d'intégration, et qui permettent de s'affranchir des langages et de travailler au niveau des paradigmes sous-jacents aux langages ; on obtient ainsi un cadre pour une intégration générique. Nous avons montré comment les formalismes intégrés existants tels que LOTOS, CSP-B, Circus rentrent dans ce cadre et nous avons mis en oeuvre ces idées pour de nouvelles intégrations par exemple B et les réseaux de Pétri. Dans une autre partie des travaux, nous présentons des extensions proposées autour de la méthode B, notamment la composition parallèle asynchrone de systèmes abstraits B à la manière de la composition parallèle dans les algèbres de processus. Notre proposition permet de combiner dans un même projet de développement formel la démarche descendante de la méthode B par une approche ascendante. Nous présentons ensuite une méthode de construction systématique de spécifications B pour des systèmes multi-processus à architecture dynamique. Ces travaux généralisent les précédents sur la composition de systèmes abstraits en définissant un opérateur de fusion de sous-systèmes qui est plus général que les opérateurs de composition parallèle. Une partie des travaux est consacrée à l'analyse multifacette de système ; notre proposition consiste à assurer la compatibilité des analyses des différentes facettes en partant non pas de modèles indépendants mais de modèles spécifiques dérivés à partir d'un modèle de référence qui permet d'assurer la cohésion globale de l'analyse. Cette approche est poursuivie par des expérimentations sur la combinaison de prouveurs et d'évaluateurs de modèles (model-checkers). Nous avons exploré d'autres voies pour l'analyse multifacette : élaborer une algèbre de spécifications multiparadigmes, ou différents aspects, relatifs aux facettes envisagées, peuvent être introduits dans une même unité de spécification. Les unités de spécification sont ensuite composées à l'aide des opérateurs de l'algèbre. Le lien est fait entre cette approche et celle de l'intégration de méthodes par plongement dans des logiques formelles. Une plateforme expérimentale est développée conjointement à ces travaux et relie les deux approches : elle permettra à terme de traduire, moyennant la compatibilité sémantique, différents formalismes d'entrées dans des formalismes cibles en passant par un modèle de référence ou pivot qui lui même est une spécification multiparadigme.
Fichier principal
Vignette du fichier
manuscrit_hdr_attiogbe.pdf (795.22 Ko) Télécharger le fichier
Loading...

Dates and versions

tel-00481602 , version 1 (07-05-2010)

Identifiers

  • HAL Id : tel-00481602 , version 1

Cite

Christian Attiogbé. Contributions aux approches formelles de développement de logiciels : Intégration de méthodes formelles et analyse multifacette. Génie logiciel [cs.SE]. Université de Nantes, 2007. ⟨tel-00481602⟩
253 View
1457 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More