Nouvelles méthodes d'analyse du bien-être et moyens d'évaluation des programmes de lutte contre la pauvreté en milieu rural sénégalais - TEL - Thèses en ligne Access content directly
Theses Year : 2010

Well-being novel methods analysis and means of evaluating anti-poverty programs in Senegalese rural area

Nouvelles méthodes d'analyse du bien-être et moyens d'évaluation des programmes de lutte contre la pauvreté en milieu rural sénégalais

Abstract

Fighting against poverty is being since now one of the main preoccupations of populations and governmental authorities in Senegal. Substantial efforts have been engaged over the last decade and many projects operating on poverty reduction have been implemented. Among these projects, National Rural Infrastructure Program (PNIR) is appeared as one of the most relevant. Its objectives was to build basic social infrastructures in order to improve living conditions of rural populations. The main goal of this thesis is to assess the impact of PNIR on populations well-being, using novel well-being measures. In our knowledge, these measures are not very developed in Senegal. The well-being of households has been analysed through children's anthropometric data and through the population perception of their own well-being level. This thesis also admits an analysis of the nutritional situation of children according to their sex, and an analysis of school dropout, which allows us to better assess the situation of poverty or lack of well-being in rural households. The data used are mainly drawn from surveys that we carried out in rural areas in order to analyse the impact of PNIR on rural poverty reduction. The results show that the rate of poverty with anthropometric data is smaller than the rate of poverty measured by classic methods (monetary approach in general) and PNIR positively affects population well-being based on anthropometric data. While the rate of poverty based on the perception data is larger. However, the declarations regarding this subjective measurement of well-being are fundamentally conditioned by factors like the education of the household head, the accessibility to basic social infrastructures, the ownership of durable goods, the existence of social network in the village, and the existence of nutritional problems in the family. Moreover, we remark that the larger rate of subjective poverty is recorded in village with prot to the program. The analysis on treated children show that the PNIR program has an overall positive effect on the well-being level. However, this impact is obtained particularly with the improvement in the well-being of boys in the areas where the program is implemented. Moreover, the rate of primary and secondary school dropout is respectively estimated at 9% and 8% and the impact of the program in this domain is positive, but not signicant.
La lutte contre la pauvreté constitue depuis longtemps la principale préoccupation aussi bien des populations que des autorités gouvernementales du Sénégal. Des efforts substantiels ont été déployés lors des dix dernières années et plusieurs projets de développement ont vu jour à cet effet. Parmi ces projets, le Programme National d'Infrastructures rurales (PNIR) est apparu comme l'un des plus pertinents. Son objectif était de construire des infrastructures sociales de base pour améliorer les conditions de vie des populations rurales. L'objectif de cette thèse est d'apprécier l'impact du PNIR sur le bien-être des populations. Pour cela, nous avons utilisé des mesures de bien-être très peu développées au Sénégal. Le bien-être des ménages a été analysé à partir des données anthropométriques des enfants et à partir de la perception des populations de leur propre niveau de vie. Toujours dans cette optique, cette thèse comporte aussi une analyse de la situation nutritionnelle des enfants selon le genre et une analyse de l'abandon scolaire qui nous permettent néanmoins de mieux apprécier l'état de la pauvreté ou de l'absence de bien-être dans les ménages ruraux. Les données utilisées proviennent essentiellement des enquêtes que nous avons menées en zone rurale pour étudier l'impact du PNIR sur la réduction de la pauvreté rurale. Les résultats obtenus indiquent que le taux de pauvreté anthropométrique est plus faible que celui avancé avec l'utilisation des méthodes classiques d'analyse (approche monétaire en général) et le PNIR a eu un impact positif sur ce type de bien-être . Quant à la perception sur le bien-être, un taux un peu plus élevé a été obtenu. Cependant, les déclarations sur ce bien-être subjectif sont fondamentalement conditionnées par des facteurs comme l'éducation du chef de ménage, l'accessibilité aux infrastructures sociales de base, la possession de biens durables, la présence de tissus associatifs dans les villages et l'existence des problèmes nutritionnels dans la famille. Aussi, c'est dans les communautés rurales bénéficiaires du programme qu'on enregistre les taux de pauvreté subjectifs les plus élevés. L'analyse du traitement des enfants a révélé que le programme PNIR a eu un effet global positif sur leur niveau de bien-être. Cependant, cet impact est obtenu avec l'amélioration particulière du bien-être des garçons dans les zones du programme. Par ailleurs, le taux d'abandon à l'école primaire et secondaire est estimé à 9% et 8% respectivement et l'impact du programme dans ce domaine est positif mais non significatif.
Fichier principal
Vignette du fichier
These_Samba_MBAYE.pdf (1.23 Mo) Télécharger le fichier

Dates and versions

tel-00484892 , version 1 (19-05-2010)

Identifiers

  • HAL Id : tel-00484892 , version 1

Cite

Samba Mbaye. Nouvelles méthodes d'analyse du bien-être et moyens d'évaluation des programmes de lutte contre la pauvreté en milieu rural sénégalais. Sciences de l'Homme et Société. Université d'Auvergne - Clermont-Ferrand I, 2010. Français. ⟨NNT : ⟩. ⟨tel-00484892⟩
800 View
5986 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More